mercredi, 20 mars 2019 •

230 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Signature d’accord de siège entre le Maroc et l’Union Africaine

L’Observatoire africain des migrations devient réalité




 

En marge de la conférence intergouvernementale sur les migrations, un accord de siège a été signé, ce lundi 10 décembre 2018, pour la mise en place de l’Observatoire africain des migrations.
Les documents ont été paraphés par le président de la Commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat et le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale Nasser Bourita.

L’accord de siège pour la mise en place de l’Observatoire africain des migrations est devenu réalité suite à une proposition faite par le Roi Mohammed VI, lors de la présentation de l’Agenda africain pour la migration et le développement.
Selon le ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, la signature de l’accord de siège pour la mise en place de l’Observatoire est une première mesure de mise en oeuvre des objectifs du pacte sur les migrations. ’’Le premier objectif, c’est une meilleure connaissance du phénomène et le point de départ pour le gérer’’, a expliqué Nasser Bourita. Selon lui, l’Afrique est consommatrice de données sur les migrations et il faut désormais développer à travers cet observatoire, une meilleure connaissance du phénomène, le profil des migrants, les statistiques et les tendances des migrations africaines pour pouvoir les anticiper.
Le chef de la diplomatie marocaine espère que dans d’autres régions, les actions similaires seront prises. ’’L’observatoire est déjà contenu dans le pacte et pour d’autres pays, il est important de s’imprégner de ce document", a fait observer M. Bourita. ’’Ce n’est pas un document juridiquement contraignant ; il ne nécessite pas l’adaptation des législations nationales’’, a-t-il précisé.
Le ministre indique que le document peut être source d’inspiration pour développer des politiques nationales sur le phénomène. Un document qui peut être aussi une plateforme commune dans une coooperation internationale et bilatérale et dans une coordination régionale et qui permettra par la suite aux Nations Unies de créer cette coalition pour une meilleure gestion du phénomène.
La prochaine étape qui est l’‹‹Après Marrakech›› sera la mise en oeuvre des engagements pris à Marrakech, a conclu Nasser Bourita.
Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA) a déclaré lors de la signature de l’accord de siège que l’UA a accepté ce pacte qui vise à protéger les migrants qui sont souvent dans des conditions difficiles. ’’Cet outil est très important pour des analyses sur le phénomène, pour avoir des statistiques fiables puisque jusqu’à présent, les données viennent d’ailleurs’’, a-t-il déploré. Selon lui, l’essentiel de la migration est intraafricaine ’’Plus de 80% de la migration se passent à l’intérieur du continent africain’’, a précisé M.Moussa Faki Mahamat.
Le président de la commission de l’UA a indiqué que les instruments du pacte permettront de renforcer davantage l’intégration du continent africain.
’’La jeunesse africaine n’a pas vocation à quitter l’Afrique ; c’est elle qui doit construire ce continent. Notre souci majeur est de créer des conditions pour qu’elle s’épanouisse à l’intérieur du continent africain’’, a conclu le numéro 1 de l’organisation panafricaine. 
La proposition de création de l’Observatoire africain des migrations a été entérinée par les chefs d’Etat et de gouvernement du continent lors du sommet de l’Union Africaine, tenu en juillet dernier à Nouakchott, en Mauritanie.

« Pacte de Marrakech sur les Migrations »

Le « Pacte de Marrakech sur les Migrations » a été adopté à l’unanimité, le lundi 10 décembre 2018, lors de la Conférence des Nations Unies, présidée par le ministre marocain des Affaires étrangères.
Plus de 150 Etats ont adopté le texte en présence du Secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterress.
Le document baptisé, désormais, « Pacte de Marrakech sur les Migrations » vise des "migrations sûres, ordonnées et régulières".  
Le secrétaire général de l’ONU a salué, à l’ouverture des travaux de la rencontre, le rôle joué par le Maroc dans le processus de l’adoption de ce pacte. « Je remercie le gouvernement et le peuple du Royaume du Maroc d’avoir accueilli cet important rassemblement mondial (...). Je vous remercie tous de votre soutien au Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière », a déclaré Antonio Guterres.
164 pays ont été représentés au haut niveau à cette conférence qui prend fin ce mardi 11 décembre 2018.

Ignace FANOU (de Marrakech)

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

11 décembre 2018 par Dg24h


Un projet d’infrastructures et de désenclavement des Aguégués


20 mars 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 20 mars s’est penché sur la (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo dénonce la convocation adressée à Houngbédji


20 mars 2019 par La Rédaction
Appelé à donner ses impressions sur l’impasse politique née de (...)
Lire la suite

’’Les meneurs seront identifiés et poursuivis’’ (Procureur)


16 mars 2019 par Dg24h
M. Florentin Bodou, procureur du Tribunal de Première Instance de (...)
Lire la suite

Le trafic en hausse au PAC


13 mars 2019 par La Rédaction
Au d’une séance d’échanges avec les acteurs du secteur privé pour (...)
Lire la suite

Compte rendu du Conseil des Ministres


13 mars 2019 par La Rédaction
Le gouvernement s’est réuni en conseil des ministres ce mercredi 13 (...)
Lire la suite

Compte rendu du conseil des ministres


13 mars 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 13 mars 2019 sous la (...)
Lire la suite

Les amis de Talon dans la rue ce vendredi


13 mars 2019 par La Rédaction
La Ligue des jeunes leaders sera dans les rues de Parakou le vendredi (...)
Lire la suite

Le verdict de la Cour attendu pour 22h


12 mars 2019 par Dg24h
Les sages de la Cour constitutionnelle ont tenu une séance plénière cet (...)
Lire la suite

Me Houngbédji poursuit les consultations ce mercredi


12 mars 2019 par La Rédaction
Comme annoncé à l’occasion du point de presse de ce lundi 11 mars, le (...)
Lire la suite

Le Japon fait don de 7 ambulances


10 mars 2019 par La Rédaction
L’ambassadeur du Japon au Bénin, Kiyofumi Konishi a offert ce vendredi (...)
Lire la suite

Le maire Honfo dénonce une manipulation contre le PRD


10 mars 2019 par La Rédaction
Le maire de la commune de Sèmè-Kpodji, Charlemagne Honfo était sur (...)
Lire la suite

22.150 cartouches et trois fusils de chasse saisis


7 mars 2019 par La Rédaction
Le contrôleur général de police, Pascal G. Odeloui à la faveur d’un point (...)
Lire la suite

Compte rendu du Conseil des Ministres du 6 mars


6 mars 2019 par La Rédaction
Le gouvernement s’est réuni ce mercredi 06 mars en Conseil des Ministres (...)
Lire la suite

Oswald Homéky rencontre les membres de la fédération


5 mars 2019 par Dg24h
Le ministre de la culture et des sports, Oswald Homéky a reçu à son (...)
Lire la suite

Une initiative louable pour l’apaisement


5 mars 2019 par Dg24h
Le chef de l’État rencontre demain mercredi les partis politiques. (...)
Lire la suite

’’La police n’est pas là pour faire peur à la population’’ (DGPR)


3 mars 2019 par La Rédaction
Invité sur l’émission "Ma part de vérité" de ce dimanche sur Golfe Tv, le (...)
Lire la suite

Deux villages d’Aplahoué raccordés au réseau électrique


3 mars 2019 par La Rédaction
Grand soulagement pour les populations de Hoky et de Lonkly dans la (...)
Lire la suite

L’étude des dossiers de candidature a démarré à la Cena


1er mars 2019 par La Rédaction
Conformément à son calendrier, la Commission électorale nationale (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information