lundi, 10 décembre 2018 •

110 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Retrait du droit de grève à certains secteurs clés au Bénin

L’Etat détruit une gangrène qui ronge le développement




Certains secteurs clés de l’administration publique ne pourront plus recourir, comme bon leur semble, à l’usage de l’arme fatale qu’est le droit de grève pour paralyser l’économie nationale et polluer la vie de leurs usagers. Mieux, l’Assemblée nationale vient, par le vote de la loi portant retrait de grève au Bénin, de sauver tout un peuple des mains de quelques travailleurs qui prennent leurs concitoyens en otage pour des intérêts égoïstes et partisans.
Le Bénin est l’un des pays de la sous-région où l’économie nationale est sous perfusion malgré toutes les réformes apportées par les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays depuis la période de transition démocratique en 1990 jusqu’à aujourd’hui. Et l’une des causes majeures insoupçonnées est inévitablement les perturbations intempestives du travail dans l’administration publique par les travailleurs. Le phénomène de la cessation tous azimuts du travail pour un oui ou pour un nom au Bénin est devenu criard depuis plusieurs années. Et il n’est pas rare d’entendre dans plusieurs coins du pays des propos comme « Les Béninois ne travaillent plus ». L’un des secteurs dans lequel la fréquence vertigineuse de l’usage abusif du droit de grève est plus perceptible, c’est bien le secteur de l’éducation. Le Bénin jadis qualifié quartier latin pour sa connaissance et sa maîtrise de la langue de Molliere est subitement devenu « quartier latrine » ce que tout le monde déplore. Voilà un peu jusqu’où l’usage intempestif du droit de grève pourtant reconnu par la Constitution du 11 décembre 1990 a silencieusement conduit le pays. Il urge alors qu’il y ait un recadrage de cet instrument de lutte pour que son usage n’empiète plus sur les droits légitimes des paisibles populations.

Quelques droits du Béninois lambda sauvés

Désormais, avec le vote de la loi portant retrait du droit de grève à certains secteurs clés de l’administration publique, les droits du citoyen lambda à la santé, à la sécurité et à la justice ne seront plus de vains mots. Ils seront tout au moins respectés ne serait-ce que pour les prestations de service qui lui sont dus.
Seulement, le vote de cette loi est aujourd’hui en proie à des contestations par certains acteurs de la vie publique et surtout par les acteurs du secteur de la justice. L’Union des magistrats du Bénin l’Unamab menace même de paralyser l’administration judiciaire par une grève générale. Ils sont dans leurs droits de manifester leur mécontentement. Mais, ils ne doivent pas non plus oublier qu’en faisant usage de l’arme de grève comme ils l’ont toujours fait, ils créent des dommages à leurs concitoyens qui sont retenus dans les liens de la justice et qui ne sont jamais réparés. Qu’est-ce qu’ils font de leur assertion qui dit que « la loi est dure mais qu’elle reste la loi ». La mettent-ils en doutent ?

Sounkoto AGBAHOUNZO/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 janvier 2018 par Dg24h


Les parlementaires de la Cedeao, du Tchad et de la Mauritanie en (...)


10 décembre 2018 par Dg24h
L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et les Assemblées (...)
Lire la suite

Le message du garde des sceaux au peuple béninois


10 décembre 2018 par Dg24h
Le Bénin à l’instar de la communauté internationale a célèbre ce lundi 10 (...)
Lire la suite

Tout se met en place pour rendre opérationnel l’aéroport


10 décembre 2018 par Dg24h
Les premiers vols à destination de l’aéroport international de Tourou (...)
Lire la suite

Le Salon « Archi’ Innov Bénin » démarre dès le mardi 11 décembre


10 décembre 2018 par La Rédaction
L’Ordre National des Architectes et Urbanistes du Bénin (ONAUB) organise (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle déboute Komi Koutche


10 décembre 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle vient de rendre une décision concernant la (...)
Lire la suite

Le bâtiment de la Ddtfp Borgou-Alibori réhabilité


9 décembre 2018 par Dg24h
Le ministère du travail et de la fonction publique a entrepris la (...)
Lire la suite

Un nouveau cas de lassa détecté dans le Borgou


8 décembre 2018 par La Rédaction
Un cas de fièvre hémorragique à virus lassa a été détecté dans le (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané accueilli dans une liesse populaire à (...)


7 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a été accueilli dans la soirée de (...)
Lire la suite

Terre à Terre Bénin lance le 1er Web Tv environnemental du (...)


7 décembre 2018 par Dg24h
Le Bénin, à l’instar de certains pays, dispose, depuis ce jeudi 6 (...)
Lire la suite

09 personnes en prison pour pollution sonore à Cotonou


6 décembre 2018 par Dg24h
La phase de répression contre les auteurs de pollution sonore a (...)
Lire la suite

La robotique, l’expérience béninoise avec Michael


6 décembre 2018 par Dg24h
C’est à travers une initiative des femCoders que les jeunes participants (...)
Lire la suite

10 députés et 01 ministre ont violé la loi


6 décembre 2018 par Dg24h
Dix députés et 01 membre du gouvernement Talon n’ont pas déclaré leur (...)
Lire la suite

Le dossier ICC-Services inscrit à l’audience du 17 décembre


5 décembre 2018 par Dg24h
Dans un communiqué en date du lundi 03 décembre 2018, le procureur (...)
Lire la suite

Les Imams soutiennent Houngbédji aux côtés du président Talon


5 décembre 2018 par Dg24h
Les Imams et notables de la communauté musulmane de Porto-Novo se sont (...)
Lire la suite

La présidente de l’Estonie reçue au palais de la Marina


5 décembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de sa visite officielle au Bénin, Son Excellence Madame (...)
Lire la suite

Les vacataires du Borgou lancent une grève de 120 h


5 décembre 2018 par Dg24h
Ils sont mécontents les enseignants vacataires du département du Borgou. (...)
Lire la suite

Moov Bénin innove avec une nouvelle fonction sur « Moovmoney (...)


4 décembre 2018 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile Moov Bénin a mis en service de nouvelle (...)
Lire la suite

Le maire Charles Toko en démonstration


4 décembre 2018 par Dg24h
La deuxième édition de la Foire internationale de Parakou a demarré ce (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information