mardi, 16 janvier 2018 •

131 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Retrait du droit de grève à certains secteurs clés au Bénin

L’Etat détruit une gangrène qui ronge le développement




Certains secteurs clés de l’administration publique ne pourront plus recourir, comme bon leur semble, à l’usage de l’arme fatale qu’est le droit de grève pour paralyser l’économie nationale et polluer la vie de leurs usagers. Mieux, l’Assemblée nationale vient, par le vote de la loi portant retrait de grève au Bénin, de sauver tout un peuple des mains de quelques travailleurs qui prennent leurs concitoyens en otage pour des intérêts égoïstes et partisans.
Le Bénin est l’un des pays de la sous-région où l’économie nationale est sous perfusion malgré toutes les réformes apportées par les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays depuis la période de transition démocratique en 1990 jusqu’à aujourd’hui. Et l’une des causes majeures insoupçonnées est inévitablement les perturbations intempestives du travail dans l’administration publique par les travailleurs. Le phénomène de la cessation tous azimuts du travail pour un oui ou pour un nom au Bénin est devenu criard depuis plusieurs années. Et il n’est pas rare d’entendre dans plusieurs coins du pays des propos comme « Les Béninois ne travaillent plus ». L’un des secteurs dans lequel la fréquence vertigineuse de l’usage abusif du droit de grève est plus perceptible, c’est bien le secteur de l’éducation. Le Bénin jadis qualifié quartier latin pour sa connaissance et sa maîtrise de la langue de Molliere est subitement devenu « quartier latrine » ce que tout le monde déplore. Voilà un peu jusqu’où l’usage intempestif du droit de grève pourtant reconnu par la Constitution du 11 décembre 1990 a silencieusement conduit le pays. Il urge alors qu’il y ait un recadrage de cet instrument de lutte pour que son usage n’empiète plus sur les droits légitimes des paisibles populations.

Quelques droits du Béninois lambda sauvés

Désormais, avec le vote de la loi portant retrait du droit de grève à certains secteurs clés de l’administration publique, les droits du citoyen lambda à la santé, à la sécurité et à la justice ne seront plus de vains mots. Ils seront tout au moins respectés ne serait-ce que pour les prestations de service qui lui sont dus.
Seulement, le vote de cette loi est aujourd’hui en proie à des contestations par certains acteurs de la vie publique et surtout par les acteurs du secteur de la justice. L’Union des magistrats du Bénin l’Unamab menace même de paralyser l’administration judiciaire par une grève générale. Ils sont dans leurs droits de manifester leur mécontentement. Mais, ils ne doivent pas non plus oublier qu’en faisant usage de l’arme de grève comme ils l’ont toujours fait, ils créent des dommages à leurs concitoyens qui sont retenus dans les liens de la justice et qui ne sont jamais réparés. Qu’est-ce qu’ils font de leur assertion qui dit que « la loi est dure mais qu’elle reste la loi ». La mettent-ils en doutent ?

Sounkoto AGBAHOUNZO/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 janvier 2018 par Dg24h



La conférence parlementaire se penche sur le cas des femmes à la vie (...)

16 janvier 2018 par Dg24h
L’Hôtel Golden Tulip Le Diplomate de Cotonou servira de cadre les 18 et (...)
Lire la suite

L’ordre des Avocats joue la carte d’apaisement

16 janvier 2018 par Dg24h
L’actualité de grèves perlées qui défraie la chronique depuis peu dans (...)
Lire la suite

La grève largement suivie dans le septentrion

16 janvier 2018 par Dg24h
Tu Le mouvement de grève annoncé par les centrales et confédérations (...)
Lire la suite

Le collectif des SG des syndicats des ministères appelle au boycott de (...)

15 janvier 2018 par Dg24h
Le collectif des organisations syndicales des ministères invite tous (...)
Lire la suite

La 1ère promotion des ‘’Rangers’’ déjà opérationnelle sur le (...)

15 janvier 2018 par Dg24h
A l’occasion d’une cérémonie fort simple qui a eu pour cadre la base (...)
Lire la suite

Les Représentants du Parlement connus

15 janvier 2018 par Dg24h
Les 02 représentants de l’Assemblée Nationale au sein de la Commission (...)
Lire la suite

Pression inutile des syndicats sur le Parlement et la Cour (...)

15 janvier 2018 par Dg24h
C’est une volonté délibérée de violer la loi ou de se mettre au-dessus de (...)
Lire la suite

Des raisons qui justifient la réforme

15 janvier 2018 par Dg24h
Depuis le vote par les députés, de mesures interdisant la grève à (...)
Lire la suite

La situation en France, en Allemagne et ailleurs en Afrique

15 janvier 2018 par Dg24h
Le droit de grève a connu des restrictions voire des interdictions un (...)
Lire la suite

Usurpation de titre de l’Honorable Claudine PRUDENCIO

14 janvier 2018 par Dg24h
Communiqué de la Cellule de Communication de l’Honorable Claudine Afiavi (...)
Lire la suite

« Les critiques émises ne sauraient heurter le bon déroulement des (...)

14 janvier 2018 par Dg24h
Invité dans l’émission "Cartes sur table" de la radio Océan FM ce (...)
Lire la suite

C’est tout Porto-Novo qui a été vendu au monde entier selon le maire (...)

14 janvier 2018 par Dg24h
Les rideaux sont tombés depuis ce samedi 13 janvier 2018 sur le (...)
Lire la suite

Des braconniers arrêtés à Malanville

12 janvier 2018 par Dg24h
Quatre braconniers ont été arrêtés dans le village Kouababou à (...)
Lire la suite

Communiqué du Secrétaire Général de l’Assemblée nationale au sujet de la (...)

12 janvier 2018 par Dg24h
Le 14 décembre 2017, le Secrétariat Particulier a reçu notification d’une (...)
Lire la suite

Les syndicats de la plateforme portuaire bientôt en grève

12 janvier 2018 par Dg24h
Le collectif des syndicats de la plateforme portuaire continue de (...)
Lire la suite

Les nouveaux ministères dotés de textes de fonctionnement

11 janvier 2018 par Dg24h
Au remaniement technique d’octobre 2017, plusieurs ministères ont connu (...)
Lire la suite

Adrien Houngbédji justifie le retrait du droit de grève

11 janvier 2018 par Dg24h
‹‹ Lorsque le corps de la Santé se met en grève, ce sont des vies humaines (...)
Lire la suite

Le commerce illicite du Tabac bientôt éliminé

11 janvier 2018 par Dg24h
Éliminer le commerce illicite des produits du tabac. C’est le motif de (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires