vendredi, 15 février 2019 •

178 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Manœuvre militaire « Dassa 2018 »

L’Armée de terre se renforce contre les attaques terroristes




L’Armée de Terre a organisé du 26 au 29 juin 2018, une manœuvre militaire dans les départements du Zou et des Collines. Visant à renforcer le savoir-faire du personnel militaire pour le combat en agglomération, cette manœuvre dénommée « Dassa 2018 » a pour objectif d’apprêter la troupe pour une défense efficace du territoire contre les attaques terroristes en zone urbaine.
Mission accomplie pour les hommes du colonel Fructueux Gbaguidi, chef d’état-major de l’Armée de terre. Ils ont prouvé leur capacité à répondre promptement et efficacement devant les attaques terroristes en agglomération. Ils ont offert vendredi dernier au haut commandement militaire et aux invités de marque présents à l’assaut final de l’exercice « Dassa 2018 », un exercice délicat mais déterminant. C’est par une mise en scène, relativement conforme aux attaques terroristes perpétrées dans certains pays de la sous-région que s’est tourné l’assaut final. Sous la conduite du directeur de l’exercice, le lieutenant-colonel Edmond Digny, les opérations se sont déroulées dans une parfaite coordination. Il s’agit, comme il l’a fait remarquer, de la traque de groupes armés venus s’emparer d’une localité fictive appelée Adjidjaville. Celle-ci « est une ville spécialement conçue dans le cadre de la manœuvre à Dassa-Zoumè et représentant l’ensemble des styles d’habitation du Bénin ».
Ayant été commis de libérer la localité, le Groupement Tactique Interarmes (Gtia), faisant office d’Etat-major de l’armée régulière, devra savoir s’y prendre pour sa mission bien délicate. Le groupe armé à combattre était composé d’une trentaine de combattants bien armés avec des équipements de pointe. Avec une compagnie d’infanterie, un peloton blindé, une batterie d’artillerie et des sections du génie et de la garde républicaine, les hommes du lieutenant-colonel Edmond Digny ont élaboré des techniques susceptibles de leur permettre de sauver la localité d’Adjidjaville des mains des terroristes. Le Gtia s’engage donc au combat mais cette fois-ci en zone urbaine qui est un nouveau cadre d’intervention. Selon le Colonel Fructueux Gbaguidi, principal initiateur de la manœuvre, « Jusqu’ici, les militaires avaient l’habitude des combats en rase campagne et sur les fronts de guerre. Or aujourd’hui, nous constatons la résurgence de nouvelles menaces asymétriques dont les agglomérations sont devenues les principaux champs de bataille ». Il confié que la vision qui sous-tend l’exercice est double. Il s’agit d’abord d’entraîner et d’aguerrir les personnels de l’armée de terre à faire face efficacement aux menaces asymétriques. Ensuite, il c’est le lieu de les outiller à anticiper sur toutes formes de menaces.

Un coup de maître

Cette manœuvre qui est la deuxième phase correspondante à l’assaut final a déjà connu une première phase du 20 au 22 juin à Porto-Novo au cours du Command Post Exercise (CPX). Une occasion pour les officiers supérieurs de mettre en pratique leur savoir-faire en état-major. Ce qui leur permettra de concevoir une opération de combat en agglomération. Ce qui a permis en fin de compte de mettre en exécution à « Dassa 2018 » la méthode de guerre élaborée au CPX. Cet assaut final devra leur permettre de mettre en déroute les assaillants tout en sécurisant les civils.
La troupe commandée par le lieutenant-colonel Edmond Digny, a réussi après de vives combats, à mettre en déroute les assaillants tout en préservant la vie des habitants d’Adjidjaville. « Il était question pour nous de contrôler le niveau d’acquisition des savoirs-faire en zone urbaine des soldats››, à précisé le lieutenant-colonel Digny.
Pour le colonel Fructueux Gbaguidi, l’armée de terre s’adapte ainsi à la réalité avec de nouvelles techniques d’entraînement. « Parce que les menaces actuelles sont dirigées vers les agglomérations, nous apprêtons nos personnels à combattre en agglomération. Ce faisant, ils peuvent en cas de survenance de crise réagir promptement et efficacement », explique-t-il.
La manœuvre dénommée « Dassa 2018 » a connu la présence de diverses personnalités notamment du ministre en charge de la Défense nationale, Dr Alain Fortunet Nouatin, le maire de Dassa, Nicaise Fagnon, le chef d’Etat-major général des Forces armées béninoises, le général de brigade Laurent Amoussou.
Les délégations du Togo conduites par le colonel Sogoyou Kpatcha, chef d’Etat-major de l’armée de terre togolaise et le lieutenant-colonel Michael Stone, attaché de défense près l’ambassade des Etats-Unis y étaient également. Sans oublier les autorités militaires et civiles.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 juillet 2018 par Dg24h


Le périmètre rizicole Tchangba accessible


15 février 2019 par La Rédaction
La piste rurale "Dévé-Périmètre rizicole Tchangba", réalisée grâce à (...)
Lire la suite

Le boulevard de la Marina en réaménagement


13 février 2019 par La Rédaction
Le boulevard de la Marina long de 5,7 kilomètres sera entièrement (...)
Lire la suite

Les touristes affluent à la Pendjari


13 février 2019 par La Rédaction
Le parc de la Pendjari dans le département de l’Atacora suscite depuis (...)
Lire la suite

La Cena lève l’équivoque sur l’article 242 du code électoral


12 février 2019 par Dg24h
Au d’une séance d’échanges avec les représentants des politiques ce mardi (...)
Lire la suite

Sylvestre Amoussou reçoit un chèque symbolique


12 février 2019 par Dg24h
Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Sports, Oswald Homeky a (...)
Lire la suite

Ulrich Togbonon menace


11 février 2019 par La Rédaction
La première session de la chambre criminelle de la Cour de Répression (...)
Lire la suite

Des responsables du service des impôts devant la BEF


4 février 2019 par Dg24h
Plusieurs responsables du services des impôts viennent d’être interpellés (...)
Lire la suite

Les populations libèrent le domaine du TF 120


3 février 2019 par La Rédaction
Les populations de Ouidah mettent désormais la main à la pâte pour (...)
Lire la suite

La centrale électrique de Natitingou mise en service


3 février 2019 par La Rédaction
Après Porto-Novo et Parakou, c’est le tour de la centrale électrique de (...)
Lire la suite

Le Directeur des Impôts explique le bien-fondédu quitus fiscal


30 janvier 2019 par La Rédaction
La première édition de la journée nationale du contribuable organisée par (...)
Lire la suite

Le Bénin passe d’un score de 39 à 40 sur 100


29 janvier 2019 par La Rédaction
Les score et rang du Bénin dans l’indice de Perception de la Corruption (...)
Lire la suite

La Cour renvoie l’audience à jeudi


29 janvier 2019 par La Rédaction
Le procès ICC-Services prorogé jusqu’au 31 janvier 2019 est à son 27ème (...)
Lire la suite

Emmanuel Tiando face aux élections législatives du 28 avril (...)


28 janvier 2019 par La Rédaction
Installée depuis Juillet 2014, la Commission électorale nationale (...)
Lire la suite

Les lois électorales en débat à la Cour constitutionnelle


25 janvier 2019 par Dg24h
La Cour constitutionnelle organise depuis, ce jeudi 24 janvier 2019, (...)
Lire la suite

La liste des journaux officiellement reconnus


25 janvier 2019 par Dg24h
Au terme des travaux de la 2ème session ordinaire de l’année 2018 de la (...)
Lire la suite

Un atelier pour valider le rapport de performance gestion (...)


23 janvier 2019 par La Rédaction
Le ministre des infrastructures et des transports, Allassane Seïdou a (...)
Lire la suite

Duel entre Akplogan et son directeur financier


22 janvier 2019 par La Rédaction
Une nouvelle semaine s’ouvre ce lundi 21 janvier 2019 dans le cadre du (...)
Lire la suite

Le gouvernement gagne le pari à Glazoué


20 janvier 2019 par La Rédaction
Le ministre de l’eau et des mines, Samou Séidou ADAMBI a procédé à la (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information