mercredi, 23 août 2017 •

169 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Réformes politiques et institutionnelles

« Il ne s’agira pas de réviser pour perdurer au pouvoir », explique Léandre Houngbédji




L’initiative du gouvernement de la Rupture de réviser la Loi fondamentale de 1990 continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Selon Wilfried Léandre Houngbédji, il ne s’agira pas de réviser pour perdurer au pouvoir, mais dans le but de répondre aux aspirations profondes du peuple. Le directeur de Communication de la Présidence, était ce dimanche 12 mars 2017 sur les antennes de la radio Océan Fm dans l’émission « Cartes sur Table », où il a expliqué les tenants et les aboutissants de cette révision.

La révision de la Constitution concerne prioritairement le mandat unique qui pourrait être soit 5, 6, 7 ou 8 ans, renseigne Wilfried Léandre Houngbédji. Selon lui, ce mandat unique, sera appliqué après le quinquennat du président Talon.
Au niveau de la justice, le président de la Cour suprême ne sera plus nommé par le président de la République mais plutôt élu par ses pairs de telle sorte qu’il devienne le président du Conseil supérieur de la magistrature. L’immunité des membres du gouvernement sera revue et dès que « vous cessez d’être ministre, votre immunité tombe, vous devenez un simple citoyen et là vous pourriez être interpellé par la justice », ajoute le directeur de communication de la présidence.
En ce qui concerne la Haute Cour de justice, l’institution ne sera plus permanente mais interviendra à chaque fois que le besoin se fera sentir.
Wilfried Houngbédji a apprécié les agitations qui ont lieu actuellement autour des modifications à apporter à la Constitution. Pour lui, la Constitution définit le passé, le présent et l’avenir de la République. D’où la nécessité de prendre en considération, selon lui, les avis que les politiques, hommes de droit et organismes non gouvernementaux opinent en ce qui concerne le toilettage des textes de la République.
Le président Talon tient à son projet comme il l’a annoncé depuis l’élection présidentielle de 2016. Entre le référendum et la transmission du projet au parlement, le directeur de la Communication de la Présidence a affirmé que « l’Assemblée nationale est le lieu par excellence où a lieu ce débat ». Selon ses clarifications, le référendum sera la deuxième méthode quand l’initiative ne va pas recevoir l’assentiment de la majorité des parlementaires. « Le projet passerait à condition que les 4/5 des élus du peuple donnent leur approbation. Le référendum ne pourra intervenir si au lieu de ces 4/5 d’adhésion, l’on obtenait au moins 3/4 des voix des parlementaires.
Pour lui, le chef de l’Etat a déjà procédé par voie du consensus qui a permis la consultation des différentes composantes de la société pour recueillir leurs opinions et suggestions sur la question.
« Nous avons une sorte de consensus », précise Wilfried Léandre Houngbédji qui indique que l’initiateur du projet qui est le chef de l’Etat a consulté, comme le prévoit la Constitution, les différentes composantes de la société. Ce consensus a permis de « disposer d’un document synthèse qui sera soumis incessamment à l’Assemblée nationale ».
Pour ceux qui pensent qu’il faut une nouvelle conférence nationale avant la révision des textes, le communicateur a précisé que les réalités actuelles diffèrent des raisons historiques qui ont ouvert les assises de 1990. « Historiquement, il faut rappeler que le Bénin vivait une crise structurelle majeure, une crise politique qui menaçait le pays de déflagration d’où cette constituante », a-t-il souligné.
La révision de la Constitution permettra la revalorisation des partis politique à travers un financement et l’harmonisation du calendrier électoral, selon Wilfried Léandre Houngbédji.
« Nous sommes en début de mandat, nous ne sommes pas en fin de mandat où il y aura la suspicion, et on parlera d’une révision pour s’éterniser au pouvoir », clame l’invité de « Cartes sur Table » qui demande à ses compatriotes de ne pas céder à la peur ni au chantage des agitateurs.
Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

13 mars 2017 par La Rédaction



Les Prd préparent leur 4ème congrès ordinaire

22 août 2017 par Dg24h
Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) de Me Adrien Houngbédji (...)
Lire la suite

Le Bloc de la majorité parlementaire bientôt en tournée

22 août 2017 par Dg24h
Les élus du peuple, membres du Bloc de la majorité parlementaire (BMP) (...)
Lire la suite

Trois partis regagnent l’Union fait la Nation

21 août 2017 par Dg24h
De nouveaux partis se joignent à l’Union fait la nation (UN) pour mieux (...)
Lire la suite

Valentin Houdé affirme son soutien au régime Talon

16 août 2017 par Dg24h
L’ancien soutien du candidat Sébastien Ajavon lors de l’élection (...)
Lire la suite

« Le Bénin en route » sur les fonds baptismaux le 19 août (...)

16 août 2017 par La Rédaction
La coalition de soutien aux actions du gouvernement de la Rupture « Le (...)
Lire la suite

Gerddes-Afrique dénonce la liquidation des acquis démocratiques

16 août 2017 par La Rédaction
La liquidation de la gouvernance locale, des sociétés d’Etat, des acquis (...)
Lire la suite

L’aile Bruno Amoussou tient son congrès malgré tout

11 août 2017 par Dg24h
Le Parti social-démocrate (PSD) a tenu ce vendredi 11 Août 2017 à la (...)
Lire la suite

La 2ème mandature du Parlement des jeunes sera installée le 1er (...)

10 août 2017 par La Rédaction
Le Parlement des Jeunes du Bénin (PJB), 2ème mandature, sera (...)
Lire la suite

Les Fcbe de la Vallée de l’Ouémé se remobilisent

5 août 2017 par Dg24h
Les Forces Cauris pour un Bénin Émergent de la vallée de l’Ouémé se (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi loue les mérites de Talon à Parakou

25 juillet 2017 par Dg24h
En réponse à certains hommes politiques qui critiquent la gouvernance (...)
Lire la suite

Les FCBE échangent avec leurs militants du Zou

24 juillet 2017 par Dg24h
Les militants et sympathisants des Forces cauris pour un Bénin émergent (...)
Lire la suite

Un nouveau bureau de 45 membres prend les rênes du PSD

22 juillet 2017 par Dg24h
Le Parti Social Démocrate (PSD) a élu un nouveau bureau exécutif de 45 (...)
Lire la suite

Les députés font des recommandations sur le Budget de l’Etat (...)

18 juillet 2017 par Dg24h
« Accorder une attention particulière au problème de chômage des jeunes (...)
Lire la suite

Yayi et Zinsou convoitent la présidence de l’Assemblée

18 juillet 2017 par Dg24h
Les acteurs politiques se préparent activement pour les prochaines (...)
Lire la suite

Les FCBE s’insurgent contre le mode de gestion de la Rupture

17 juillet 2017 par Dg24h
La mobilisation à la base des militants et sympathisants des FCBE (...)
Lire la suite

Ministres et députés en tournée dans le Mono

10 juillet 2017 par Dg24h
Les ministres Oswald Homéky du sport, José Tonato du cadre de vie, (...)
Lire la suite

Le successeur de Sévérin Adjovi sera connu ce 14 juillet

10 juillet 2017 par Dg24h
Après la destitution de Séverin Adjovi lors du vote de défiance qui a eu (...)
Lire la suite

Près de 150 milliards F autorisés pour le Gouvernement

4 juillet 2017 par Dg24h
Quinze autorisations de ratification d’accords de financement ont été (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires