jeudi, 18 janvier 2018 •

223 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Grandeur




(Par Roger Gbégnonvi)

Sans attendre ni CENA ni Cour, n‘écoutant que son cœur, siège du génie selon Rimbaud, Lionel appela Patrice et le félicita, entrant ainsi de plain-pied dans l’Ordre de la Grandeur institué par le peuple électeur les 6 et 20 mars, élan où Saint-John Perse a reconnu ‘‘…de très grandes forces en croissance…Et elles instituaient un nouveau style de grandeur où se haussaient nos actes à venir’’. Grandeur portée par Boni et Patrice se donnant l’accolade le 6 avril sur le perron de la Marina, portée par Patrice raccompagnant Boni à sa voiture, attendant qu’il passe la grande porte avant de la passer lui-même pour aller recevoir des mains de Koubourath la Grand-Croix qui le fera Grand-Maître. Grandeur donc.
Grandeur portée avec courage par Patrice pendant cinq ans, pour ne pas voir le nouveau départ tourner court et se retourner contre lui car, s’il n’y a pas nouveau départ, c’est lui qui partira avant terme. Pour éviter une telle déconvenue, le peuple prévient que ne lui convient pas un gouvernement pléthorique empli de copains et de coquins, c’est-à-dire de malandrins et de gredins, qui se couvrent du discours convenu de nouveau départ pour se faire margoulins prédateurs, plus dévastateurs encore que leurs prédécesseurs. Non Patrice, pas ça ! Il y a, au sein de ton peuple, des femmes et des hommes de science et de conscience, de probité et de grandeur d’âme. Il y a, au sein de ton peuple, les dix Justes d’Abraham devenus les dix Hommes Révoltés de Ben Gourion. Tu les cherches à la loupe, avec la lanterne de Diogène, si tu veux. Tu les trouves. Avec eux, pas avec d’autres, tu inities le peuple au difficile nouveau départ, en ayant constamment à l’esprit que s’il n’y a pas nouveau départ ou que s’il commence nouveau et se retrouve ancien, c’est toi qui partiras avant terme. Car le peuple est infiniment las des mots qu’on lui injecte pour son envol et qui ne réussissent qu’à le maintenir au sol : d’indépendance à révolution, de changement à rénovation en passant par émergence et croissance-à-deux-chiffres, sans oublier les éternels bailleurs de fonds et partenaires au développement, que de mots ! Et qui ont donné quoi ? Et maintenant, nouveau-départ, voire rupture et même coalition pour la rupture. Enervés par le flot des mots vains, nos enfants et petits-enfants s’emportent et disent qu’y’en a marre. Ne pas donc les braquer avec des mots aussi sonores qu’ils sont vides. Ouvrir l’avenir en gouvernant dans l’Ordre de la Grandeur institué par le peuple électeur les 6 et 20 mars.
Non pas gouverner mais servir. Nous initier au difficile nouveau départ en ayant constamment à l’esprit une jeune dame, pas 40 ans, filiforme, retombée depuis longtemps dans l’analphabétisme presque intégral après l’arrêt brutal de sa scolarité malmenée. Mère célibataire, elle va et vient mille fois dans la journée en vendant du pain de blé à la criée. Deux f de bénéfice sur chaque morceau de pain vendu. En 2015, l’aînée de ses cinq enfants, 14 ans, a été engrossée par l’un de ses professeurs de collège. Mais c’est d’autre chose que se plaint la dame filiforme : ‘‘Grand-Papa, souffre que je te confie mon embarras. L’autre grand-papa là-bas m’a tenue au CM1, et il est l’ami de ma famille. Il prend le pain à crédit chaque matin et me rembourse des jours plus tard. Mais ça fait maintenant des mois qu’il ne me paye plus ce qu’il me doit, et me dit à chaque fois qu’il n’a rien. Il a été mon maître à l’école, il est l’ami de ma famille, et moi je suis embarrassée.’’ Des deux pauvretés, quelle est la plus douloureuse ? Celle de la porteuse de pain, grand-mère par le viol de sa fille, ou celle du vieil instituteur à la retraite, qui n’arrive plus à honorer ces factures d’eau et d’électricité, et qui mange son petit-déjeuner à crédit avec sa vieille épouse, malade et grabataire ?
Poser toutes les questions. Y répondre dans l’Ordre de la Grandeur institué par le peuple électeur les 6 et 20 mars. Le nom de la porte d’accès au nouveau départ : Grandeur.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 mars 2016 par Dg24h



Ainsi, couci-couça, d’une année à l‘autre

30 décembre 2017 par Dg24h
​De noël à la saint-sylvestre, sourires, souhaits, cérémonies. Et il est (...)
Lire la suite

Editorial :Indifférence ou Résignation ?

23 décembre 2017 par Dg24h
L’indifférence : C’est le thème fort évocateur que nous suggère ce temps de (...)
Lire la suite

Vendredi noir pour le peuple béninois

16 décembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En 2004, dans son ouvrage ‘‘Le mal (...)
Lire la suite

Les Noirs vendus comme esclaves en Lybie : l’Europe n’est pas (...)

20 novembre 2017 par Dg24h
Humains, des hommes vendus comme du bétail sur un marché nocturne. On se (...)
Lire la suite

Pourquoi Talon a tout à faire

18 novembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on (...)
Lire la suite

Le syndrome de la chauve-souris. Réponse à la chronique de Roger (...)

18 novembre 2017 par Dg24h
Pourquoi Esprit Divin et non Esprit Vodou ? https://www.24haubenin.info
Lire la suite

Pour que soit prospère le Bénin demain

4 novembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​ Nos évêques aussi se sont émus de la pauvreté et (...)
Lire la suite

LE RAVIP Vu en bien ou en mal par des Béninois

1er novembre 2017 par Dg24h
Le Recensement Initial Administratif à Vocation d’Identification de la (...)
Lire la suite

Le budget de l’État exercice 2018 s’élève à 1862, 918 milliards (...)

1er novembre 2017 par Dg24h
Le budget de l’État exercice 2018 s’élève à 1862,918 milliards de francs (...)
Lire la suite

Riches et pauvres, tous concernés par le changement climatique

13 octobre 2017 par Dg24h
De Miami à Porto Rico, en passant par La Barbade et La Havane, les (...)
Lire la suite

L’inoxydable Talon

9 octobre 2017 par Dg24h
Au Pavillon Vendôme à Paris , Patrice Talon a brisé la glace du (...)
Lire la suite

Des soutiens au Président Patrice Talon au déchainement des (...)

9 octobre 2017 par Dg24h
Après le rejet par les députés de l’Assemblée nationale du Bénin, du projet (...)
Lire la suite

Editorial :Tempête apaisée

13 septembre 2017 par Dg24h
Tempête apaisée ! C’est le moins que nous puissions souhaiter en priant (...)
Lire la suite

Accompagner nos cinq hommes en colère

9 septembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En mars 2013, cinq Béninois, appartenant à (...)
Lire la suite

Rejeter toute amitié avec la bête

2 septembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Vive protestation d’un homme de bien après que (...)
Lire la suite

Comment le Bénin cesse d‘être une terre humaine

21 août 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Hier les belles âmes du Bénin ont fustigé la (...)
Lire la suite

Editorial : Au-delà de l’Assomption !

19 août 2017 par Dg24h
! "Le ciel ici n’est pas en ce sens quelque part dans les galaxies, (...)
Lire la suite

Etat du dialogue social au Bénin en juillet 2017

24 juillet 2017 par Dg24h
Edgard Gnansounou Président de la Communauté des Béninois de Suisse (CBS) (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires