dimanche, 17 février 2019 •

238 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Politique

Dr Gilles Gohy parle de l’An Il du gouvernement Talon




Invité sur l’émission Zone franche sur Canal 3, le sociopolitologue Gilles Expédit Gohy, fait le tour des actions du chef de l’Etat sur les deux ans. Il dresse un bilan très positif des 24 mois de la Rupture.

Les deux années passées par le président Patrice Talon à la tête du pays ne laissent personne indifférente. Les observateurs heureux et les partisans du chef de l’Etat restent confiants de la réussite des actions du PAG. Selon Gilles Expédit Gohy, la gouvernance Talon n’est pas une gouvernance improvisée. Il s’agit selon lui, de montrer d’où on est parti, là où on est et où on va. « On a évité d’être dans le populisme », dira-t-il. Patrice Talon reste pour lui, un chef qui est conscient des désagréments causés par ses réformes. « Voilà quelqu’un qui est conscient de ce que causent ses réformes », confie-t-il. Pour lui, le président est entrain de réussir allègrement son quinquennat. Il révèle que le chef de l’Etat n’a pas encore fait deux ans lorsqu’on a commencé par voir les résultats de ses œuvres. « Je suis sûr qu’il va atteindre ses objectifs. Je suis entrain de voir qu’il va tellement réussir son mandat que ce sont ceux qui le critiquent aujourd’hui qui vont le supplier pour qu’il revienne », rassure-t-il. Il dira qu’il ne faut pas perdre de vue l’aspect qu’en politique, nul ne perd et que l’autre ne gagne. « Nous sommes dans un monde sociologique où il faut fragiliser l’autre pour avancer », affirme le socio-politologue.

Une vision holistique

Selon l’invité, il faut comprendre le peuple qui dit qu’il n’est pas heureux. Il pense que c’est la situation créée par les grèves illégales qui induit cela. Sinon jusque-là, « aucun fonctionnaire ne peut dire qu’il mange mal, parce qu’il a toujours son salaire ». La question de la Sonapra n’a pas laissé indifférent le politologue. Selon lui, liquider une entreprise et payer les droits des employés c’est plus du social que de l’anti-social. « Certains ont ramassé des montants qu’en dix ans, ils ne peuvent l’avoir. Chacun devrait prendre ses dispositions pour savoir qu’il peut ne plus être là demain », explique-t-il. Les mauvaises langues ne doivent empêcher le travail qu’abat Patrice Talon. Gilles Gohy pense qu’il y a des gens qui sont formés pour dénigrer les actions du chef de l’Etat. « Il n’y a rien d’humain qui soit parfait dans cette vie. La situation qu’on vit n’est que les douleurs de l’enfantement. Dès que l’enfant aurait sorti et émettra le premier cri, les douleurs vont disparaître. Je sais que les gens souffrent un peu », a-t-il laissé entendre. Patrice Talon a annoncé selon Gilles Gohy, que les deux premières années de sa gestion seront délicates et personne ne l’ignore. Il soutient que le chef de l’Etat est homme qui n’a jamais menti à son peuple. Gilles Gohy rappelle que « lorsque, Patrice Talon a pris l’engagement de moderniser les villes en récupérant les espaces occupés illégalement, cela a fait monter son impopularité mais il a accepté ». Il pense que c’est petit à petit, que le chef de l’Etat va régler les situations.

La confiance

« Le contexte dans lequel aidait à faire la démagogie. On faisait de n’importe quoi. Nous sommes dans un pays d’oralité agissante », se désole-t-il. A titre d’exemple, il dira qu’il y a encore quelques années, où après le conseil des ministres on attendait avec impatience le dernier paragraphe où les nominations se prononcent. Du jour au lendemain tout ceci a disparu. « L’inconvénient est que cette façon fait du mal aux gens. Une normo communication un peu plus organisée pouvait permettre à régler la situation », confie le professeur d’université. Il rassure qu’avec ce qui se passe, on ne tombera jamais dans la démagogie politique. « Nous sommes maintenant informés de tout ce qui se fait. Depuis quelques jours, les ministres défilent pour parler de ce qu’ils ont fait en deux ans. C’est de cette communication on a besoin », fait-il comprendre. Patrice Talon ne va rien faire pour nuire à ce pays. « Je suis conscient qu’il souffre autant que le peuple. Je préfère quelqu’un qui ne parle pas et qui agit que quelqu’un qui bavarde et ne fait rien. Que Patrice Talon s’échine pour réaliser ce qui n’a pas été fait sous le gouvernement passé, c’est qu’il est responsable. Nous devons agir au prorata de nos besoins », martèle-t-il. La lutte contre la corruption est selon lui notre affaire à tous. « Si Patrice Talon peut même aller chercher l’argent volé dans le compte de ceux là, on aurait de l’argent pour réaliser ce qu’on a à faire », ajoute-t-il.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 avril 2018 par Dg24h


Les factures seront payés à partir du téléphone


17 février 2019 par Dg24h
Invité dans l’émission ‘’90 mn pour convaincre’’ de la radio nationale, ce (...)
Lire la suite

Le ‘’Tolègba’’ de Godomey en feu ce dimanche


17 février 2019 par Dg24h
Le fétiche communément appelé ‘’Tolègba’’ situé au milieu de la voie pavée (...)
Lire la suite

Des officiers rétrogradés


16 février 2019 par Dg24h
Le chef d’Etat-major des forces armées béninoises, le Contre-Amiral (...)
Lire la suite

Le camp Emmanuel Golou débouté


15 février 2019 par La Rédaction
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, à (...)
Lire la suite

La réhabilitation de Ganvié lancée


15 février 2019 par Dg24h
A partir du mois de mai prochain, une centaine de balises lumineuses (...)
Lire la suite

Une session extraordinaire s’ouvre lundi


15 février 2019 par Dg24h
Le président de la représentation nationale, Me Adrien Hounbgédji, à (...)
Lire la suite

45 morts et de nombreux disparus


13 février 2019 par La Rédaction
Ils sont nombreux à perdre la vie en traversant le fleuve Niger ce (...)
Lire la suite

Des voix appellent à des élections


13 février 2019 par Dg24h
Seul creuset de défense et de revendication de leurs intérêts (...)
Lire la suite

Les causes de l’augmentation du prix du ‘’Kpayo’’


13 février 2019 par Dg24h
Le prix de vente de l’essence de contrebande connait depuis environ 72 (...)
Lire la suite

Un séminaire régional de l’OACI s’ouvre à Cotonou


12 février 2019 par Dg24h
Le ministre des Infrastructures et des Transports Alassane Séïdou a (...)
Lire la suite

Claudine Talon aux côtés des porteurs du Vih


12 février 2019 par La Rédaction
Un important lot d’antirétroviraux et des médicaments essentiels pour le (...)
Lire la suite

Des dossiers ajournés dont la convention de l’UPOV


12 février 2019 par Dg24h
La première session extraordinaire de l’année 2019 ouverte le lundi 28 (...)
Lire la suite

Une fillette meurt par noyade à Kouandé


11 février 2019 par Dg24h
Une fillette de 10 ans environs a perdu la vie à Ganikpérou, commune de (...)
Lire la suite

Des enseignants grévistes menacés de sanctions


11 février 2019 par Dg24h
Dans une correspondance en date du mercredi 06 février 2019, la (...)
Lire la suite

Plus de 700 kilos de faux médicaments saisis


11 février 2019 par Dg24h
Plus de 700 kilos de faux médicaments viennent d’être saisis par le (...)
Lire la suite

’Quitter le Prd, c’est signer sa retraite politique’’


10 février 2019 par Dg24h
’ Se prononçant sur les départs enregistrés ces derniers temps au sein (...)
Lire la suite

La SBEE présente des excuses à sa clientèle


9 février 2019 par Dg24h
Dans un communiqué de la direction générale de la Société béninoise (...)
Lire la suite

Le Ministre Jean-Claude Houssou a le soutien des jeunes de la 19è (...)


9 février 2019 par La Rédaction
Le ministre de l’énergie Dona Jean-Claude Houssou a rencontré le samedi (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information