vendredi, 22 novembre 2019 •

372 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Inondation

Des villages de Grand-Popo submergés par l’eau




Les populations des villages de Mononto, Tokpamononto et Monontoaïzo dans la commune de Grand-Popo, vivent depuis quelques semaines, le martyr du fait de la montée des eaux du fleuve Mono. Toutes les activités sont au ralenti, même la rentrée scolaire, n’est pas encore effective dans l’école de Tokpamononto.
Si la présence des eaux est moins évidente dans les habitations et sur les voies d’accès de la première partie du village Monontoaïzo, la traversée de la seconde, est un chemin de croix. Le village de Tokpamononto est totalement submergé par les eaux. Pour s’y rendre, deux possibilités s’offrent aux usagers. Les moins courageux empruntent, la lisière du territoire, au niveau du hameau de Zogbédji, par l’une des pirogues qui y sont circonstanciellement déployées. Pour le voyage à Bossa par exemple, les usagers n’ont pas le choix. Ils doivent recourir aux services d’un piroguier pour rallier ce hameau situé à une dizaine de kilomètres de Zogbédji. Selon le chef de village, Michel Hakponoudé, les eaux viennent et repartent. En principe, explique-t-il, le village est inondé presque tous les six mois. Les présentes inondations, selon le chef de village, sont plus éprouvantes. Michel Hakponoudé rappelle qu’il était possible de rouler sur la terre ferme avant la montée des eaux.
Le chef de l’antenne centre de l’Agence nationale de la protection civile (Anpc), Marain Assongba estime que les inondations décriées dans la commune, ne seraient pas survenues sans le déferlement des vagues de l’océan Atlantique. La situation étant prévue depuis trois années, il regrette que les sinistrés opposent depuis lors, de farouches résistances à leur déplacement au titre des mesures prises pour les épargner de la catastrophe.
Pour le maire de Grand-Popo, Anani Hlondji, les populations sont sinistrées à cause du trop plein des eaux qui inondent le septentrion. La seule voie de sortie de cette catastrophe cyclique selon lui, passe par la construction du barrage d’Adjarala qui constituera le réceptacle de ces eaux. Le chef du service Développement local et Planification de la mairie, Rodrigue Djossou, pense que les causes des inondations à Grand-Popo sont nombreuses. Les présentes inondations, selon lui, sont à la fois d’origine fluviale et maritime.
F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

11 octobre 2018 par Dg24h


Le rapport sur le Bénin présenté le 20 décembre


22 novembre 2019 par Dg24h
Le président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, président en (...)
Lire la suite

Les Cours de maison, un couteau à double tranchant


22 novembre 2019 par Dg24h
Les cours de maison ou répétition pour les apprenants deviennent de plus (...)
Lire la suite

Voici ce que révèle le diagnostic des parents d’élèves


22 novembre 2019 par Dg24h
Deux mois après la rentrée scolaire 2019-2020, le bureau exécutif (...)
Lire la suite

Bio Tchané lance les travaux d’une table ronde sur l’Initiative (...)


21 novembre 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Un navire belge en mission de surveillance à Cotonou


21 novembre 2019 par Dg24h
Le navire de commandement et de soutien logistique de la Marine belge, (...)
Lire la suite

13 nouveaux membres prêtent serment vendredi


21 novembre 2019 par Dg24h
L’Ordre National des Architectes et Urbanistes du Bénin (ONAUB) reçoit (...)
Lire la suite

La TVM désormais payable par téléphones


21 novembre 2019 par Dg24h
Dans une correspondance en date du 18 novembre 2019, adressée aux (...)
Lire la suite

Les émissaires de la CEDEAO désapprouvent le comportement de (...)


21 novembre 2019 par Dg24h
L’ancien président de la République, Boni Yayi après sa descente d’avion (...)
Lire la suite

Tonato défend un budget de 86,3 milliards FCFA


20 novembre 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José-Didier (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 06 ans de prison


20 novembre 2019 par Dg24h
Le tribunal de première instance de deuxième classe de Lokossa s’est (...)
Lire la suite

KFW-IPEX finance la phase 2 de la Route des Pêches pour 160 milliards (...)


20 novembre 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni a procédé à la (...)
Lire la suite

La Police arrête Deux véhicules des Douanes nigérianes à Sèmè (...)


20 novembre 2019 par Dg24h
Deux véhicules nigérians ont été appréhendés à la frontière de Sèmè Kraké. (...)
Lire la suite

1100 jeunes à recruter pour la police et l’armée


20 novembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres a autorisé en sa séance hebdomadaire de ce (...)
Lire la suite

Recrutement à la Police et pour l’armée au titre de l’année (...)


20 novembre 2019 par
Réuni en conseil des ministres ce mercredi 20 Novembre 2010, le (...)
Lire la suite

L’UE octroie 6,9 milliards FCFA aux promoteurs privés


19 novembre 2019 par Dg24h
Le chef de la Délégation de l’Union Européenne (UE) Olivier Nett a procédé (...)
Lire la suite

Le navire Bonita quitte Cotonou avec un nouvel équipage


19 novembre 2019 par Dg24h
Le MV Bonita a quitté le port de Cotonou jeudi dernier avec un nouvel (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle propose 1,5 milliards FCFA


18 novembre 2019 par Dg24h
C’est le vice-président de la Cour contitutionnelle Razaki Amouda (...)
Lire la suite

La formation des élèves officiers suspendue


18 novembre 2019 par Dg24h
Dans une lettre en date du 07 novembre 2019 adressée au Contre Amiral (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information