lundi, 24 septembre 2018 •

276 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Editorial

Des soutiens au Président Patrice Talon au déchainement des passions.




Après le rejet par les députés de l’Assemblée nationale du Bénin, du projet de loi portant révision de la Constitution, un évènement qui a défrayé la chronique, ce sont les déclarations de soutiens au Président de la République de certains députés et chef de partis ou mouvements politiques qui retiennent actuellement l’attention. Tous se ruent vers la mouvance présidentielle. Le phénomène est sujet à polémique. Il donne lieu à des interprétations diverses situation favorablement appréciée par certains citoyens mais aussi dénoncée ou décriée par d’autres. Les adversaires et détracteurs du gouvernement de la rupture montent au créneau pour désavouer ceux qui selon eux sont comptables de la gestion de l’ancien Président Boni Yayi qu’ils critiquent aujourd’hui simplement pour justifier leur départ de l’Alliance FCBE. On y voit une stratégie d’habiles politiciens ou d’opportunistes qui retournent leur veste pour mieux se positionner avant les prochaines législatives et présidentielle grâce à la générosité qu’ils attendent du Président Talon.
Ces supporteurs ou très engagés du nouveau départ font aujourd’hui objet d’acharnement ou d’attaques. Ils ont osé dire qu’ils saluent les décisions du Chef de l’Etat et qu’ils soutiennent le Président talon, ses reformes et sa gouvernance. On peut analyser ces déclarations ou prises de position et comprendre le bien-fondé de certains soutiens mais aussi l’inopportunité des autres.
Au Bénin comme dans les autres pays africains ou l’expérience de la démocratie depuis quelques décennies, se poursuit tant bien que mal, chaque citoyen n’a-t-il pas le droit de choisir son camp, de soutenir le pouvoir en place, de faire l’opposition en critiquant la gestion des affaires de l’Etat, si elle n’était pas conforme aux dispositions de la loi et ne favorise pas le développement de la Nation ?
C’est vrai qu’on devrait s’interroger ou s’inquiéter du soutien au gouvernement de certaines personnalités sur qui pèsent des soupçons de crime économique ou qui sont complices de la mauvaise gestion des biens de l’Etat.
Leurs soutiens est-ce une manœuvre ou une stratégie pour mieux se lotir ou se faire une place au soleil de la rupture afin d’échapper aux poursuites judiciaires ? Si leur culpabilité était établie dans certains dossiers, ce ne serait que justice qu’ils en répondent devant la loi et qu’ils ne comptent guère sur une quelconque protection du chef de l’Etat ou sur ses bonnes grâces pour se tirer d’affaires.
Il y a donc des raisons de s’inquiéter. Mais est-ce une obligation pour un Président de la République, de venir déclarer publiquement, qu’il accepte ou qu’il rejette le soutien de tel ou de tel homme politique, de tel député, parti ou mouvement politique ?
Non ! Non ! Il revient simplement au Président Talon, qui sera le principal comptable de la gestion de son mandat, de choisir en toute conscience et en toute responsabilité, ceux dont il a besoin pour bien gouverner et pour répondre aux attentes socio-économiques du peuple béninois.
Les conflits politiques, les coups bas, les intrigues et les règlements de comptes, menacent la paix sociale et ne peuvent permettre au Bénin d’avancer. Le plus important est que la majorité qui se constitue actuellement et la minorité qui la défie, jouent chacune leur partition dans le respect de la loi.
Pendant que cette vague de soutiens au pouvoir en place, s’accentue, que d’autres citoyens ou Béninois qui le veulent bien au lieu de faire le procès au Président et ses supporteurs s’organisent eux-aussi en une opposition formelle, responsable et constructive pour assurer la veille, pour défendre les acquis de la démocratie, et pour aussi assurer la bonne gouvernance du pays et son développement.
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 octobre 2017 par Dg24h



Comment redonner une âme à l’Ecole au Bénin

22 septembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​La rentrée des classes s’est faite sans grève (...)
Lire la suite

Talon, Obama, Franklin et Cie pensent-ils bien ?

15 septembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Mon peuple périt, faute de connaissance’’, a dit (...)
Lire la suite

« Le peuple a faim ou les corrompus ont faim ? »

8 septembre 2018 par La Rédaction
Le peuple a faim. Oui, le peuple a faim. Mais dans quel pays le peuple (...)
Lire la suite

Éviter l’Exclusion et les Fixations !

21 juin 2018 par Dg24h
À l’approche des prochaines consultations électorales, la révision du (...)
Lire la suite

Aider Kérékou et Talon

16 juin 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Un Bénin dont les lettrés constituent un paquet (...)
Lire la suite

Editorial:Tension et Suspicion !

14 juin 2018 par Dg24h
Au nombre des lois votées ces dernières semaines, ily a le code pénal (...)
Lire la suite

Talon ou un homme de conviction

28 mai 2018 par La Rédaction
« Ma conviction, c’est que ce mandat sera celui de la responsabilité, de (...)
Lire la suite

Tous accrochés à l’article 35

26 mai 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’article 35 de la Constitution du 11 décembre (...)
Lire la suite

Talon ou l’incompris

25 mai 2018 par Dg24h
La Rupture, le Nouveau départ pour un Bénin révélé. Un slogan ou une (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 44

15 mars 2018 par Dg24h
Je ne sais plus exactement d’où nous revenions. Mais ce soir-là, nous (...)
Lire la suite

Jeunesse : responsabilités partagées !

11 mars 2018 par Dg24h
Faut-il toujours condamner la jeunesse face aux différents maux qui la (...)
Lire la suite

Editorial : Jeunesse sans boussole

4 mars 2018 par Dg24h
Cette semaine qui s’achève nous a rappelé qu’il y a 28 ans, que s’est (...)
Lire la suite

Ce saint qui nous visitait !

12 février 2018 par Dg24h
Nous nous exclamions au début du mois de février 1993 où la venue pour la (...)
Lire la suite

Salaires politiques et pédagogie christique

10 février 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Ce fut, hélas, la détestable pédagogie béninoise (...)
Lire la suite

Pourquoi l’Afrique bavarde et n’a pas de génie

3 février 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Certains Béninois, sortis de prison, disent, (...)
Lire la suite

Editorial :Indifférence ou Résignation ?

23 décembre 2017 par Dg24h
L’indifférence : C’est le thème fort évocateur que nous suggère ce temps de (...)
Lire la suite

Vendredi noir pour le peuple béninois

16 décembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En 2004, dans son ouvrage ‘‘Le mal (...)
Lire la suite

Nos croyances et leur inconstance ou la folie des ‘‘fous de (...)

10 décembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘On consulte le Fá pour connaître l’avenir ; (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires