vendredi, 22 mars 2019 •

253 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Acharnement contre les actions du gouvernement de la Rupture

Des barons FCBE en complicité avec FSP




Les leaders du Front pour un sursaut patriotique (Fsp) sont en train de mener une campagne contre la réalisation du Ravip (Recensement administratif à vocation d’identification de la population). En présence de leurs militants et autres sympathisants dont plusieurs barons du pouvoir de l’ex-président Yayi, les coordonnateurs du Fsp se sont lancés, la semaine dernière, dans des démonstrations rapportées par la presse pour jeter du discrédit sur l’opérationnalisation du Ravip.

Le Front du sursaut patriotique (Fsp) de Jean Kokou Zounon occupe allègrement le terrain politique, ces derniers temps. Après la manifestation de dénonciation de la gouvernance Talon qui a eu lieu à la Bourse du travail de Cotonou, il y a quelques semaines, le voilà de nouveau sur le podium de l’actualité politique pour attaquer l’opération du Ravip. Cette soi-disant alliance de forces politiques qui se sont retrouvées, il y a seulement quelque temps, pour combattre les actions du gouvernement de la Rupture sur le terrain, s’est même acoquinée avec d’anciens prédateurs connus de tout le monde. Ses porte-paroles, animateurs ou commentateurs ont le vent en poupe et déblatèrent avec une facilité déroutante sur les décisions et actions du gouvernement de la Rupture. Si la plupart de ces porte-paroles ou coordonnateurs du Front du sursaut patriotique n’étaient connus que dans les luttes de classe, dans les mouvements sociaux, la présence aujourd’hui de certains de leurs sympathisants qui tentent de s’accrocher à eux, gène. C’est le cas des anciens barons du régime Yayi reconnus pour les actes sordides qu’ils avaient posés à la tête de ce pays et dont tous les Béninois continuent de garder un douloureux souvenir surtout pour leurs implications personnelles dans la gouvernance chaotique qui avait eu cours lors du précédent quinquennat. Dans un Etat sérieux, les gens comme Eugène Azatassou, plusieurs fois directeur de cabinet, coordonnateur national des Forces Cauris pour un Bénin émergent et surtout le vieillard Amos Elègbè, conseiller politique spécial de Boni Yayi, devraient être interdits de parole, voire interdits de mouvement. Mais, c’est toujours eux, ces prédateurs de l’économie nationale en complicité cette fois-ci avec le Fsp qui ont encore la grande gueule pour faire croire à l’opinion nationale que l’actuelle équipe gouvernementale ne défend pas vraiment l’intérêt national. Inévitablement, ces personnalités discréditent le combat du Front pour un sursaut patriotique de Jean Kokou Zounon.

Sounkoto AGBAHOUNZO/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 novembre 2017 par Dg24h


Déclaration du Président Nicephore Soglo


21 mars 2019 par Dg24h
L’ancien président de la République est monté au créneau ce jeudi 21 mars (...)
Lire la suite

La contribution de l’Udbn de Claudine Prudencio


21 mars 2019 par Dg24h
Le parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau a au cours de la (...)
Lire la suite

Une nouvelle proposition de loi fait polémique


21 mars 2019 par Dg24h
Les travaux de la plénière au Parlement dans le cadre des propositions (...)
Lire la suite

L’Envoyé spécial de l’ONU satisfait des échanges avec Houngbédji


20 mars 2019 par Dg24h
En mission au Bénin depuis quelques jours, l’Envoyé spécial du Secrétaire (...)
Lire la suite

Les propositions du Pcb pour une sortie de crise


20 mars 2019 par Dg24h
Dans la cadre de l’organisation des élections inclusives, le Parti (...)
Lire la suite

La Société Civile attendue au Palais


20 mars 2019 par Dg24h
Le chef de l’État, le président Patrice Talon reçoit ce jour à partir de (...)
Lire la suite

Les 03 propositions de loi retenues par consensus


19 mars 2019 par Dg24h
Le Bénin pourrait parvenir dans les prochains jours à des élections (...)
Lire la suite

Un consensus au Parlement se dégage


19 mars 2019 par Dg24h
Les choses se précisent. Après les travaux du Comité paritaire, la (...)
Lire la suite

Les travaux se poursuivent en commission


18 mars 2019 par Dg24h
Le président de l’Assemblée nationale Me Adrien Houngbédji a réussi à (...)
Lire la suite

Un émissaire de Buhari à Cotonou


15 mars 2019 par Dg24h
La situation de crise que traverse le Bénin dans le cadre des élections (...)
Lire la suite

L’opposition entre blocage et poursuite du processus électoral


15 mars 2019 par Dg24h
« Il n’y aura pas d’élection sans l’opposition ». « Nous ne disons pas que (...)
Lire la suite

Le chronogramme des travaux pour une sortie d’impasse


14 mars 2019 par La Rédaction
Le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji a procédé à la (...)
Lire la suite

La haute juridiction donne raison à la Cena


13 mars 2019 par La Rédaction
La Commission électorale nationale autonome (Cena) n’a pas violé la (...)
Lire la suite

La requête du Prd, désapprouvée par ses propres amis


13 mars 2019 par La Rédaction
L’USL, le PRD, MOELE-Bénin, l’UP, le BP et la CENA sont appelés à (...)
Lire la suite

Sans l’avis de la Cour on veut ouvrir les cantines à la CENA


12 mars 2019 par Dg24h
Par correspondance Numéro 014/CENA/PT en date du 11 Mars 2019, le (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir du dossier PRD contre la CENA


12 mars 2019 par Dg24h
Les membres de la Cour Constitutionnelle étaient en audience ce lundi (...)
Lire la suite

Le Prd convoqué à la Brigade criminelle ce mardi


11 mars 2019 par Dg24h
Le président du Parti du renouveau démocratique (Prd) Me Adrien (...)
Lire la suite

La preuve que la démocratie béninoise est en marche


11 mars 2019 par La Rédaction
Comme annoncé, les forces politiques de l’opposition sont descendues (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information