dimanche, 19 août 2018 •

58 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Editorial

Démission !




Alors qu’on s’y attendait le moins, l’un des grands artisans de l’avènement de la rupture a jeté le froc aux orties, le lundi dernier. Il s’agit de Candide Azannaï qui a fini par démissionner du tout premier gouvernement du président Patrice Talon au pouvoir depuis le 6 avril 2016. Surprise pour les uns, chose attendue par les autres ; surtout par ceux de ses compatriotes qui, après avoir pris connaissance de la composition du gouvernement et des attributions de chaque ministre, ont été surpris de constater que le seul portefeuille où la charge était déléguée, c’est celui de la Défense nationale. Les interprétations, les commentaires, les analyses et les supputations étaient donc allés dans tous les sens. Et en son temps, alors qu’on s’attendrait à sa démission, rien n’y fit. Il est resté au gouvernement plusieurs mois encore, avant de jeter le tablier finalement lundi dernier. Autant déduire que le poste de ministre délégué n’avait nullement ébranlé sa conviction de demeurer au gouvernement, espérant certainement que les choses iraient pour le mieux ! Mais quelques mois après, patatras ! Les relations se sont probablement dégradées sur bien des plans au point où Candide Azannaï a vite tiré les conclusions qui s’imposent. Le fait est désormais là que la démission du ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la Défense nationale est chose effective. Le chef de l’Etat en a pris acte. Mais à décrypter la raison invoquée dans la correspondance de démission, on se rend compte que le projet actuel de révision de la Constitution béninoise du 11 Décembre 1990 poserait un problème de conscience à Candide AzannaÏ. Et il n’est pas exclu qu’il y ait d’autres faits, situations et actes auxquels s’est greffé « le dernier développement de l’actualité nationale » dont parle le ministre démissionnaire. Soit ! Faut-il alors banaliser pareille démission, surtout que c’est celle d’un allié politique de taille du candidat Patrice talon devenu président de la République ? Il va falloir la prendre non seulement au sérieux, mais aussi la considérer comme un signal. Un signal qui pourrait permettre au président Talon de réajuster certaines choses qui ont besoin de l’être, tout en rectifiant le tir pendant qu’il est encore temps. Il lui faudra éviter également de se laisser piéger par certains vendeurs d’illusions qui, dans son entourage immédiat, ne tiennent qu’à leurs strapontins et privilèges. Et à quelques jours de l’An 1 de son arrivée au pouvoir, le bilan lui impose déjà de tenir compte de certaines réalités, données et appréciations, afin de savoir mettre le cap sur les quatre prochaines années. Ainsi, il saura se mettre davantage dans la posture de président de la République, chef de l’Etat, chef du Gouvernement. Car le round d’observation étant pratiquement terminé, il faut bien que les Béninoises et les Béninois sentent une véritable amorce d’un processus menant au développement durable pour le bonheur des populations de nos villes et campagnes. Ce qui ne saurait se faire sans un minimum de cohésion gouvernementale voire de toute l’équipe des autres collaborateurs du chef de l’Etat.
Eviter ou limiter donc les attitudes, les options, les propos et les manœuvres qui fâchent, qui divisent et qui mettent à mal la République. Les querelles, les intrigues et autres combines politiques sur fond d’intérêts égoïstes et partisans ne doivent nullement prendre le pas sur la réelle construction de notre pays le Bénin qui doit être la vraie et salutaire préoccupation de tous ses enfants.

Abbé Crépin Magloire ACAPOVI
Directeur de Publication La Croix du Bénin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 mars 2017 par Dg24h



« Le peuple a faim ou les corrompus ont faim ? »

18 août 2018 par La Rédaction
Le peuple a faim. Oui, le peuple a faim. Mais dans quel pays le peuple (...)
Lire la suite

Editorial :Sous le Sceau Divin !

20 juillet 2018 par Dg24h
Dans notre publication de la semaine dernière, nous titrions : « Prions (...)
Lire la suite

Code électoral : reformes pour pays « anormal »

22 juin 2018 par Dg24h
La recherche du consensus, a donc été une des motivations de l’atelier (...)
Lire la suite

Soglo à Baku et les migrants en filigrane

9 juin 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le 17 mars 2018, à Baku, capitale d’Azerbaïdjan, (...)
Lire la suite

Devoir d’Ingratitude et d’Indépendance !

8 juin 2018 par Dg24h
La 5e mandature de la Cour Constitutionnelle a vécu, vive la 6e (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 84

31 mai 2018 par Dg24h
Vendredi, huitième jour de campagne. Le voile de l’obscurité couvrait (...)
Lire la suite

Marie, Mère de l’Église !

22 mai 2018 par La Rédaction
Marie, Mère de l’Église ! Ce titre de la Vierge Marie est désormais (...)
Lire la suite

Patrice Talon deux ans plus tard

7 avril 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​S’il nous avait dit, pendant la campagne (...)
Lire la suite

Le radicalisme et l’extrémisme syndical font perdurer les grèves au (...)

19 mars 2018 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO Les Béninois ont raison d’espérer ou de croire que la (...)
Lire la suite

Et si chaque Béninois se faisait Ahomadègbè ?

3 mars 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​On ira au médecin-dentiste, Justin Tomêtin (...)
Lire la suite

La grève des syndicats et les conséquences fâcheuses d’un blocage du (...)

27 février 2018 par Dg24h
Déception et amertume. Cela se lit désormais dans le visage de chaque (...)
Lire la suite

Brève histoire de la mort au Bénin

17 février 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le 7 février 2018, le Chef de l’Etat a rapporté (...)
Lire la suite

Editorial :Niveaux de Responsabilité !

20 janvier 2018 par Dg24h
Face aux différentes situations de crise qui s’observent sur le plan (...)
Lire la suite

Introspection négro-béninoise

20 janvier 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​ ‘‘Allons, de noms de gloire je veux couvrir vos (...)
Lire la suite

Ainsi, couci-couça, d’une année à l‘autre

30 décembre 2017 par Dg24h
​De noël à la saint-sylvestre, sourires, souhaits, cérémonies. Et il est (...)
Lire la suite

La pire opposition des critiques du gouvernement

8 décembre 2017 par Dg24h
L’opposition au pouvoir est nécessaire, utile même indispensable pour la (...)
Lire la suite

Nègres aux enchères et crocodiles en larmes

25 novembre 2017 par Dg24h
​Une télévision étasunienne très regardée a montré en novembre 2017 un (...)
Lire la suite

Les Noirs vendus comme esclaves en Lybie : l’Europe n’est pas (...)

20 novembre 2017 par Dg24h
Humains, des hommes vendus comme du bétail sur un marché nocturne. On se (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires