mardi, 24 octobre 2017 •

132 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Communiqué de presse de Social Watch Bénin




Communiqué de presse de Social Watch Bénin Contact national de Transparency International

« Le cercle vicieux de la corruption et de l’impunité doit être combattu pour la révélation du Bénin au monde »

Sur cent soixante-seize (176) pays figurant dans le classement de l’Indice de Perception de la Corruption (IPC) 2016 publié ce 25 janvier 2017 par Transparency International, le Bénin notre pays a enregistré une faible note de 36 points sur 100 et se retrouve au 95ème rang mondial. Le classement du Bénin dans l’IPC 2016 est une régression par rapport à l’année 2015 (37/100 et 83ème rang). L’IPC 2016 montre combien la corruption est importante et omniprésente et démontre la nécessité d’une action urgente au Bénin. Au Bénin comme « dans de trop nombreux pays, les besoins les plus élémentaires des citoyens ne sont pas satisfaits et ces derniers se couchent le ventre vide à cause de la corruption, alors que les puissants et les corrompus jouissent d’un mode de vie somptueux en toute impunité ».
En effet, l’impunité qui est le véritable obstacle à la lutte contre la corruption a atteint une proportion si grande qu’il n’est pas exagéré de parler de la culture de l’impunité au Bénin. Impunité qui se manifeste lorsque ceux qui volent les deniers publics entretiennent l’assurance qu’ils ne seront probablement pas tenus responsables de leurs actes puisque les institutions constitutionnelles mises en place à ce effet semblent être inappropriées ou non fonctionnelles. Le scandale financier de plusieurs milliards de francs CFA dans la gestion du Programme Pluriannuel Eau et Assainissement (PPEA 2) financé par le Royaume des Pays-Bas, qui a finalement révélé l’inefficacité de tout l’édifice de lutte contre la corruption, est apparu comme l’arbre qui cache la forêt d’un système bien organisé de corruption et d’impunité au Bénin. Ce système est manifesté par « l’audace et l’aisance avec lesquelles les auteurs opèrent, les dysfonctionnements observés dans la chaîne de contrôle, la complicité tacite ou évidente de certains acteurs du système de contrôle au sein des administrations, l’inadaptabilité de certains outils de contrôles utilisés par les organes de contrôle internes et externes du Bénin, mais surtout l’impunité des auteurs »².

(1) Extrait propos du président de Transparency International, Jose Ugaz.
(2)Extrait du Plan d’actions pour la prévention des risques de fraude et de mauvaise gouvernance dans la chaîne et d’exécution des dépenses publiques, août 2015, ex-Bureau de l’Auditeur Général.

Par ailleurs, l’année 2016 aura été ostentatoirement l’année de la corruption électorale caractérisée par « l’argent dans la compétition politique et le vote des électeurs... En termes clairs, si l’état démocratique que nous aspirons à construire passe par des élections libres et transparentes tenues à bonne échéance, le vote du citoyen en tant que moyen d’expression de son adhésion à l’idée démocratique doit être débarrassé de toute considération financière ou rétributive »3. C’est dans ce contexte que le Bénin a réalisé la première évaluation de son Système National d’Intégrité (SNI) pour analyser l’efficacité des mécanismes anticorruption d’une part, et pour entreprendre des réformes prioritaires dans le système national d’intégrité, pour la bonne gestion des ressources des contribuables aussi bien béninois qu’étrangers, d’autre part. Il ressort de l’évaluation du SNI que : - les fondations politiques et économiques de notre pays sont peu résistantes aux chocs de la corruption politique, - la corruption est un phénomène systématique et toléré dans notre pays, - la lutte contre la corruption est plombée par l’absence de volonté politique dans notre pays. Pour ne pas demeurer une évaluation de plus, le rapport du SNI Bénin a été assorti d’un Plan d’actions qui est une réponse à la mise en application des recommandations prioritaires, générales et spécifiques par pilier formulées à travers des actions à court, moyen et long terme. Elles s’articulent en : - cinq (5) recommandations prioritaires, - cinq (5) recommandations générales, - cinquante (50) recommandations spécifiques pour l’ensemble des 13 piliers. L’examen en Conseil des Ministres, le 30 novembre 2016, du rapport d’évaluation du Système National d’Intégrité (SNI) du Bénin, matérialise la volonté du Gouvernement et de son Chef de faire de « la lutte contre la corruption un combat de tous les instants et de tous les jours qui n’épuisera pas les efforts inlassables de la justice et de la société civile destinés à mettre un terme à l’impunité ». En sa qualité de Contact national de Transparency International, Social Watch Bénin se félicite de l’engagement du Gouvernement « à faire approprier par les administrations, les résultats de l’évaluation SNI et à appuyer la mise en œuvre du Plan d’Actions de Promotion de l’Intégrité et de Lutte contre la corruption qui en est issu ».4 Mais au-delà de cet engagement, la Section Nationale exhorte le Gouvernement à accélérer en 2017, la satisfaction des cinq (5) recommandations prioritaires du SNI, à savoir :
i. Rendre plus indépendante et plus efficace la justice ordinaire ;
ii. Rendre effective une justice financière et fiscale indépendante de l’exécutif et du Judiciaire et opérante de manière efficace ;

(3) Extrait du discours d’investiture de SEM Président Patrice Talon, le 6 avril 2016.
(4) Communiqué du Conseil des Ministres du 30 Novembre 2016.

iii. Rendre opérationnelle la capacité de poursuivre et de condamner des membres du Gouvernement par la Haute Cour de Justice ;
iv. Réformer l’ANLC afin de la rendre plus performante en la dotant de pouvoir d’officier de police judiciaire en matière d’investigations qualitative sur les infractions de corruption et infractions connexes ;
v. Favoriser la cohérence, la coordination globale et concertée entre organes administratifs de contrôle et d’audit judiciaires agissant sur la lutte contre la corruption. Le Contact national de Transparency International en appelle à la classe politique, aux Institutions de la République, à l’administration publique, aux collectivités locales, à la société civile, au secteur privé, aux têtes couronnées, aux dignitaires religieux, à chaque béninoise et à chaque béninoise à révéler au monde un Bénin aux piliers intègres, un Bénin où en 2017 nous « réaffirmons notre opposition fondamentale à tout régime politique fondé sur la corruption, la concussion, ... »(5)
En 2017, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe d’attendre. La corruption doit être combattue d’urgence, condition sine qua non d’un Bénin révélé dans l’intégrité.

(5) Extrait préambule de la constitution

Fait à Cotonou, le 1er Février 2017

Social Watch Bénin - Contact national de Transparency International

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 janvier 2017 par La Rédaction



Social Watch Bénin renforce les acteurs des marchés publics

29 septembre 2017 par La Rédaction
Dans le cadre de la mise en œuvre du « Les Citoyens dans les Marchés (...)
Lire la suite

La déclaration de Social Watch Bénin

6 août 2017 par La Rédaction
Les inquiétudes de la société civile sur les acquis démocratique et la (...)
Lire la suite

Social Watch Bénin et l’ONG ALCRER regagnent la confiance de l’Ambassade (...)

4 août 2017 par La Rédaction
C’est pour la promotion de la participation citoyenne et de la bonne (...)
Lire la suite

Social Watch Bénin en atelier de validation du rapport de son étude (...)

7 février 2017 par La Rédaction
Le réseau Social Watch a organisé ce mardi, à l’hôtel KTA à Cotonou, un (...)
Lire la suite

Avis de consultation de Social Watch Bénin

2 février 2017 par La Rédaction
Avis de consultation pour le recrutement d’un Consultant (...)
Lire la suite

Message de sensibilisation de Social watch

31 janvier 2017 par La Rédaction
MESSAGE DE SENSIBILISATION Citoyens, Citoyennes ! Dénoncez tout (...)
Lire la suite

Avis de consultation pour le recrutement d’un Consultant

26 novembre 2016 par La Rédaction
Avis de consultation pour le recrutement d’un Consultant (...)
Lire la suite

Appel à candidature pour le recrutement d’un consultant pour la refonte (...)

28 octobre 2016 par La Rédaction
Dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du projet ‘’Les (...)
Lire la suite

Social watch Bénin lance un appel à candidature d’un consutant

18 octobre 2016 par La Rédaction
PROJET : LES CITOYENS DANS LES MARCHES PUBLICS AU BENIN PHASE 2 (...)
Lire la suite

Budget de l’Etat gestion 2016 : Les préoccupations du réseau Social (...)

10 novembre 2015 par La Rédaction
L’élaboration et le vote du projet de la loi de finances requièrent de (...)
Lire la suite

Social Watch Bénin outille les acteurs des OSC

13 octobre 2015 par La Rédaction
Social watch Bénin multiplie ses actions de lutte contre la corruption. (...)
Lire la suite

Le point des soupçons de malversations recensés sur la plateforme (...)

27 août 2015 par La Rédaction
Le président du conseil d’administration du réseau Social Watch Bénin (...)
Lire la suite

Social Watch Bénin veille au grain

6 mars 2015 par La Rédaction
Le réseau Social Watch bénin à travers le projet “Les Citoyens dans les (...)
Lire la suite

Social Watch Bénin lance la plate-forme de dénonciation « Témoin-Kounoudéto

5 mars 2015 par La Rédaction
La plate-forme de dénonciation « Témoin-Kounoudéto » du projet les (...)
Lire la suite

MESSAGE DE SENSIBILISATION

23 février 2015 par Dg24h
Citoyens, Citoyennes, Prestataires de services, responsables à tous les (...)
Lire la suite

Social Watch : Atelier de validation du rapport sur le mécanisme (...)

4 décembre 2014 par La Rédaction
Social Watch Bénin a organisé ce jeudi 04 décembre 2014, au Chant (...)
Lire la suite

Social watch lance le projet les citoyens dans les marchés publics au (...)

21 octobre 2014 par Dg24h
En vue de contribuer à la transparence et à la crédibilité des marchés (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires