vendredi, 26 avril 2019 •

245 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Wilfrid Léandre Houngbédji au sujet de la communication gouvernementale

« Chacun doit apporter sa contribution pour que le pays soit bien vu à l’international »




Invité sur l’émission Zone franche sur Canal 3 de ce dimanche, le directeur de la communication gouvernementale, Wilfried Léandre Houngbédji a essayé de faire la lumière sur les récriminations des uns et des autres sur la communication gouvernementale.
La situation des médias aujourd’hui n’est pas reluisante. En témoigne le dernier rapport de Reporter sans frontière (RSF) qui déclasse de huit points le Bénin. Pour le directeur de la communication, tout le monde est touché par ce déclassement et les dispositions seront prises pour améliorer cette image. « C’est la tête froide que je prends acte du classement de Reporter sans frontière et je me dis qu’il y a des efforts à faire », déclare-t-il. Même si l’ex journaliste estime y avoir contribué par le passé, il rassure que cette image ne restera pas là. En témoigne les efforts au quotidien du gouvernement à réussir les réformes. Le directeur de la communication gouvernementale pense que chacun « doit apporter sa contribution pour que le pays soit bien vu à l’international ». Wilfried Léandre Houngbédji dira néanmoins que ceux qui ont participé à ce classement de Reporter sans frontière sont en déphasage avec la réalité actuelle dans notre pays. Selon lui, la question de la dépénalisation dont fait cas le classement RSF n’est plus d’actualité puisque cela faisait partie des questions agitées bien avant l’arrivée du pouvoir de la Rupture. « J’ai été heureux de voir le président de l’UPMB s’en offusquer. Les patrons de RSF ne sont pas ici. Ils se fient à ce qu’on leur envoie comme rapport. », affirme-t-il. M. Houngbédji semble ne pas être totalement d’accord avec certains argumentaires du rapport RSF qu’il se réserve de commenter. Selon lui, « plusieurs organes ne sont pas en règle au Bénin d’où leur probable fermeture par la HAAC ». En cela dira-t-il, « il faut que chacun respecte les lois en la matière ». Il a donné l’exemple de la Côte d’Ivoire où le code numérique une fois votée a permis de fermer plusieurs organes qui ont refusé de se mettre à jour avant l’échéance fixée.

Le défi de la communication

Les critiques sur la communication du gouvernement n’ont pas laissé le directeur perplexe puisque selon lui, il agit comme cela se doit. En ce qui concerne les titres siamois placardés à la manchette de plusieurs journaux ou quotidiens, Wilfried Léandre Houngbédji dira sans hésiter que « notre devoir est de donner les informations et nous ne sommes pas dans les rédactions pour donner les titres ou écrire les articles. Nous donnons juste la substance ». Pour lui, cette manière de faire n’est pas spéciale pour le Bénin. « Cela se fait partout ailleurs dans le monde », ajoute-t-il. « La seule chose qu’on demande aux partenaires, c’est de nous aider à mettre en lumière le travail du gouvernement », et cela conformément au partenariat qui les lie aux organes. Il soutient que « personne n’empêche personne de critiquer et de faire son travail comme cela se doit ». Pour le directeur de la communication, leur rôle n’est pas de faire du journalisme mais bien qu’ils aient été tous journalistes, ils sont aujourd’hui dans la posture de communicants. « Ils envoient juste des éléments de cadrage aux organes partenaires ». C’est aux organes de traiter l’élément tout en respectant le partenariat. « Nous faisons notre travail de tout cœur, avec passion et générosité et c’est aux patrons d’apprécier », estime-t-il. Le directeur de la communication est revenu sur les informations confidentielles notamment relatives au cadrage qui se retrouve sur les réseaux sociaux. Il déplore cette attitude des gens sur qui on peut compter. Wilfried Houngbédji pense que pour cette question, chacun répondra de ses actes. « La Direction de communication qui envoie des éléments de cadrage aux organes partenaires fait essentiellement son devoir et est dans son rôle. C’est irresponsable qu’on retrouve après des cadrages sur les réseaux sociaux. Les gens pensent faire mal au gouvernement mais chacun répondra de ses agissements », renchérit-il. Abordant les critiques qui se font diversement notamment l’absence du chef de l’Etat sur un certain nombre de sujets, le directeur dira que c’est déjà « heureux de constater la récurrence des sorties du chef de l’État et vous le verrez davantage, vous l’écouterez davantage ». Le directeur de la communication de la présidence de la République n’a pas manqué d’aborder des questions essentielles qui font polémiques en ce qui concerne la communication gouvernementale et les intoxications parfois de certains sur les réseaux sociaux. Il a évoqué de manière claire la situation relative à l’entretien du chef d l’Etat avec les confrères des chaînes internationales. Pour lui, ce sont les chaînes qui ont sollicité l’entretien et cela leur a été accordé. Et pour cela, Wilifried Léandre Houngbédji pense que c’est aussi normal pour le pays que la voix du chef de l’Etat soit entendue à l’international.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 avril 2018 par Dg24h


Le Système des Nations Unies donne des consignes de sécurité


25 avril 2019 par La Rédaction
Toutes les missions de terrain du personnel des Nations Unies sur (...)
Lire la suite

Nazaire Hounnonkpè peaufine son approche avec les chefs d’unité


25 avril 2019 par La Rédaction
La Police républicaine met les bouchées doubles pour l’organisation des (...)
Lire la suite

Une dizaine de journalistes outillés sur les outils d’analyses du (...)


25 avril 2019 par La Rédaction
La 3ème édition du Salon africain de la logistique et des transports (...)
Lire la suite

L’Etat appuyé par l’UE octroie plus de 2,2 milliards à la société (...)


23 avril 2019 par Dg24h
Le mardi 23 avril 2019, dans la grande salle de projection de Canal (...)
Lire la suite

Le Conseil des ministres du 17 avril 2019


17 avril 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Le message de paix de la Conférence Épiscopale au peuple


15 avril 2019 par La Rédaction
L’Eglise Catholique sort encore de son silence. La Conférence épiscopale (...)
Lire la suite

Les administrateurs de réseau sociaux invités à plus de vigilance


12 avril 2019 par Dg24h
A la faveur d’une causerie débat sur le code du numérique ce jeudi 11 (...)
Lire la suite

L’appel de Me Adrien Hougbédji à la Nation


12 avril 2019 par Dg24h
La première session ordinaire de l’année 2019 s’est ouverte ce vendredi à (...)
Lire la suite

La campagne démarre ce vendredi à 00h


11 avril 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour le compte les législatives 2019 démarre ce (...)
Lire la suite

Démarrage des études pour le bitumage de la Wadon-Adjrarra-Porto-Novo


10 avril 2019 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 10 avril 2019, sous la présidence (...)
Lire la suite

Le Groupe Dongaco obtient quatre agréments


10 avril 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 10 avril 2019 a accordé (...)
Lire la suite

Le point sur la Transition à la télévision numérique terrestre au (...)


10 avril 2019 par La Rédaction
La Télévision numérique terrestre (TNT) est le projet N° 21 des 45 (...)
Lire la suite

UP et BR fixés sur leurs passages dans médias publics


8 avril 2019 par Dg24h
En prélude à la campagne électorale dans le cadre des élections (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo appelle au calme et à la maturité


8 avril 2019 par Dg24h
Le président maire Nicéphore Soglo a au cours d’une déclaration ce lundi 8 (...)
Lire la suite

L’épouse de l’ancien maire de Cotonou interpellée à Paris


8 avril 2019 par La Rédaction
L’épouse del’ancien maire de Cotonou, Madame Myriam Soglo, a été (...)
Lire la suite

Le dossier Toboula renvoyé au 27 mai


8 avril 2019 par La Rédaction
Les présumés accusés dans le bradage de domaine public à Cotonou vont (...)
Lire la suite

Comment Patrice Talon transforme le Bénin


5 avril 2019 par Dg24h
Investi le 06 avril 2016 en tant que président de la République, Patrice (...)
Lire la suite

Mgr Paul Vieira conduit à sa dernière à Djougou


4 avril 2019 par Dg24h
Regretté évêque de Djougou, Mgr Paul Kouassivi Vieira a été inhumé dans (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information