mardi, 13 novembre 2018 •

67 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Ce que le Ministre Aurelien Agbenonci a dit devant la Représentation Nationale




Le ministre Aurelien Agbenonci était ce jeudi 12 avril devant la Réprésentation Nationale pour répondre à l’interpellation du gouvernement par les députes sur la situation des béninois résidents dans le Sahel. Votre journal publie l’intégralité de sa déclaration

Éléments de réponse du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurelien AGBENONCI

1- Introduction

Le Bénin dispose en Lybie d’une représentation diplomatique qui a été momentanément fermée, à cause de la situation sécuritaire dans ce pays. En dépit de cet état de guerre civile, tout a été mis en oeuvre par le Gouvernement pour assurer une présence efficace dans cette Région, à travers un renforcement de la présence diplomatique du Bénin à Alger avec un réseau de consuls honoraires qui travaillent en synergie avec l’Ambassade.

Tout ce dispositif de veille est renforcé par la qualité des relations d’amitié et de coopération qu’entretient notre pays depuis l’avènement du Gouvernement actuel avec les Etats de l’Afrique du Nord.

Les bons rapports de coopération entretenus au plan bilatéral avec certains pays, dont la Tunisie, ont facilité la mise en oeuvre des actions dans le cadre de la gestion de cette crise.
2- Question :

Pourquoi le mutisme du Gouvernement face à la situation des migrants d’Afrique subsaharienne en Lybie ?

3- Réponse

Dès la révélation par la presse internationale du scandale des migrants subsahariens en situation d’esclavage en Libye, le Gouvernement béninois, à travers notre Ambassade à Alger, a aussitôt mis en place une opération de rapatriement pour extirper nos compatriotes en situation difficile.

Qu’il vous souvienne que, dès le 11 janvier 2018, le Conseil des Ministres s’est prononcé sur la question et a donné les instructions nécessaires au Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération en vue de porter toute l’assistance requise à nos compatriotes éprouvés.
Grâce à des laissez-passer délivrés par l’Ambassade à Alger et expédiés par courrier DHL en Libye, onze (11) de nos compatriotes victimes de la traite sont rentrés au Bénin, à la date du 10 avril 2018. La situation de veille est toujours maintenue en collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pour permettre à d’autres éventuels candidats au rapatriement de regagner le pays.

Il convient de signaler que l’une des difficultés dans la gestion de cette situation est liée, entre autres, à l’acheminement des Laissez-passer entre Alger et Tripoli.
Grâce à ses réseaux et canaux diplomatiques, le Gouvernement a pu recueillir, en dépit de tous les risques liés à la situation d’insécurité qui prévaut dans ce pays, des informations sur la présence ou non de ressortissants béninois sur le territoire Libyen. Ces informations ont conclu à la présence de quelques individus présumés béninois se trouvant dans les camps de Tajura, Zahua et de Zabrata. Il est à préciser que ces personnes, d’après les renseignements reçus, ne sont pas soumises à des traitements inhumains et dégradants.

Le processus d’identification des ressortissants béninois a été rendu complexe en raison du fait que la plupart des personnes présumées béninoises ne possèdent aucune pièce d’identité. D’où la difficulté pour l’Ambassade du Bénin à Alger de leur délivrer des documents de voyage, sur la base des photos reçues et/ou de simples déclarations d’identité.

C’est la raison pour laquelle, à la demande du Gouvernement, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, a instruit l’Ambassadeur du Bénin à Alger aux fins d’un renforcement des actions sur le terrain pour faciliter le processus d’identification de nos compatriotes et procéder, le cas échéant, à la délivrance des documents consulaires pour sécuriser leur présence en Libye et leur apporter toute l’assistance nécessaire, avec l’aide de l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) et la collaboration des Associations béninoises dans la Région.

En plus des actions conduites par notre Ambassade à Alger, une Cellule de crise a été mise sur pied au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, sous l’autorité du Ministre.

Enfin, pour faire face à tout besoin de financement en urgence, le Gouvernement a constitué une provision à cet effet. Cette provision, de 27.730.000 francs CFA, fera l’objet de justification, conformément aux décisions du Conseil des Ministres (cf relevé n°02/PR/SGG/REL/Ord du 11 janvier 2018).
4- Conclusion

Au total, grâce à la réactivité de notre représentation diplomatique à Alger, à la Cellule de veille du ministère ainsi qu’à la collaboration des associations de béninois dans la Région, le Bénin a pu donner des réponses appropriées à la mesure des attentes de nos compatriotes.

Le Gouvernement affirme qu’au regard des résultats obtenus en ce qui concerne la situation des béninois en Libye, les actions menées se sont révélées efficaces sur le terrain.

Il profite de l’occasion pour rassurer, à travers la Représentation Nationale, le Peuple béninois de sa détermination à protéger les droits et assurer l’intégrité physique et morale de nos compatriotes, quel que soit le pays où une situation de crise se produirait.

Fait à Cotonou, le 11 avril 2018.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 avril 2018 par Dg24h


Des insectes sèment la peur à N’Dali


12 novembre 2018 par Dg24h
Depuis quelques semaines, des insectes non identifiés jusque là sont (...)
Lire la suite

Wanep-Bénin et Giz renforcent les capacités des représentants de (...)


12 novembre 2018 par Dg24h
Les représentants de clubs spécialisés dans la lutte contre le (...)
Lire la suite

833 candidats affrontent les épreuves de Master ce lundi


12 novembre 2018 par Dg24h
Les premières épreuves des examens de Master débutent ce lundi matin. Ils (...)
Lire la suite

Le capitaine Dégbèssou en prison à Lokossa


10 novembre 2018 par Dg24h
Martial Dégbèssou, ancien régisseur de la prison civile d’Abomey, est en (...)
Lire la suite

La police neutralise un malfrat à Bohicon


10 novembre 2018 par Dg24h
Un malfrat a été mis hors d’état de nuire par les éléments de la police (...)
Lire la suite

La Cour d’appel effectue sa rentrée judiciaire


9 novembre 2018 par Dg24h
Une nouvelle année judiciaire s’est ouverte, ce vendredi 09 novembre (...)
Lire la suite

Des hommages à une personnalité qui a marqué son temps


8 novembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de la célébration du centenaire de naissance de Nelson (...)
Lire la suite

Les pays de la Cedeao veulent mutualiser leurs moyens pour (...)


8 novembre 2018 par Dg24h
Le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou a ouvert, ce jeudi 08 (...)
Lire la suite

Guillaume Attigbé présente les résultats des travaux


8 novembre 2018 par Dg24h
La seconde session ordinaire du Conseil national du dialogue social (...)
Lire la suite

Wilfried Igor Guédégbé prend les rênes du tribunal de Djougou


8 novembre 2018 par Dg24h
Le juge Wilfried Igor Guédégbé a été officiellement installé, ce mercredi (...)
Lire la suite

Un comptable de la circonscription scolaire de Kétou arrêté


8 novembre 2018 par Dg24h
L’un des comptables en service à la circonscription scolaire de Kétou a (...)
Lire la suite

Le régisseur de la prison limogé, les gardes mis aux arrêts


8 novembre 2018 par Dg24h
Le régisseur de la prison civile de Cotonou a été limogé, suite à (...)
Lire la suite

Luc Atrokpo signe l’accord de construction du siège de l’ANCB


7 novembre 2018 par Dg24h
Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), Luc (...)
Lire la suite

Patrice Talon a foulé le sol norvégien ce mercredi


7 novembre 2018 par Dg24h
Le chef de l’Etat Patrice Talon a atterri dans l’après-midi de ce (...)
Lire la suite

Anjorin Moucharafou recouvre la liberté


7 novembre 2018 par La Rédaction
Après avoir purgé sa peine on recouvre la liberté. L’ancien président de (...)
Lire la suite

Les bénéficiaires auront bientôt leur carte d’identité biométrique


6 novembre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mardi 6 novembre 2018 a autorisé (...)
Lire la suite

Un mort, un blessé et de l’argent emporté


6 novembre 2018 par Dg24h
Un mort par balle perdue, un blessé grave et une importante somme (...)
Lire la suite

Les enjeux de l’Expo universelle pour l’Afrique en débat


6 novembre 2018 par Dg24h
Les membres du Club Press Café Médias Plus ont reçu, ce vendredi 2 (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information