dimanche, 19 août 2018 •

121 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Ce que Abdoulaye Bio Tchané a dit aux syndicats de l’éducation, de la santé et de la justice,




Les négociations entre le gouvernement et les Centrales et Confédérations syndicales se poursuivent. A l’issue des travaux ce jeudi, le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané a fait le point à la presse. Une présentation plein d’espoir, qui présage d’un dénouement heureux.

Mesdames et Messieurs de la Presse,
Depuis le 16 janvier 2018, les syndicats de l’éducation, de la santé, de la justice, soutenus par les Centrales et Confédérations syndicales, ont déclenché un mouvement de grève de 72 heures, qui plus tard, est passé à 96 heures par semaine.
Conformément à sa logique de privilégier le dialogue en toute circonstance, le gouvernement a entrepris des discussions à la fois avec les différents syndicats de base et les Centrales et Confédérations syndicales. Plusieurs rounds de discussion se sont tenus avec les partenaires sociaux dans le souci de trouver une solution rapide pour la reprise du travail et éviter une paralysie de l’administration publique et des différents secteurs sensibles de notre pays. Dans ce même cadre, le Chef de l’Etat en personne, le Président Patrice TALON a rencontré les Secrétaires Généraux des Centrales et Confédérations syndicales le 6 février 2018 au Palais de la Marina pour réaffirmer au monde du travail et à l’ensemble du peuple béninois la bonne foi du gouvernement dans les négociations et son attachement aux principes de liberté et de démocratie. Par la même occasion, le Chef de l’Etat leur a affirmé la disponibilité du Gouvernement à appliquer tout accord qui ferait l’objet de consensus.
Nonobstant ces différentes rencontres, les partenaires sociaux ont suspendu leur participation au dialogue social le 22 février dernier en faisant du reversement des défalcations opérées pour fait de grève illégale, un préalable à leur participation aux négociations. Malgré les mouvements de débrayage qui se sont durcis, le gouvernement a maintenu sa main tendue en appelant à plusieurs reprises ses interlocuteurs à revenir à la table des négociations.
C’est avec beaucoup d’espoir, d’ouverture d’esprit et de flexibilité que les négociations ont repris sans préalable le mardi 13 mars avec six Centrales et Confédérations syndicales. Des avancées significatives ont été enregistrées sur la plateforme revendicative des syndicats, notamment dans le secteur de l’éducation. En effet, le gouvernement s’est engagé pour la signature de six arrêtés d’application du statut particulier des enseignants et a même consenti à augmenter le montant de la prime de craie, ainsi que celui des indemnités de documentation ; concession appréciée par les partenaires sociaux. Ce, malgré les besoins d’investissement au profit de toutes les couches sociales du pays, particulièrement des plus vulnérables.
Pour l’application desdits arrêtés, c’est plus d’un milliard de francs CFA en 2018 et un milliard 500 millions en 2019 qui seront débloqués.
Les salaires du mois de février des Agents Permanents de l’Etat, des Agents Contractuels de l’Etat et des enseignants vacataires sont payés. D’autres progrès ont été aussi réalisés dans les secteurs de la santé et de l’éducation sur la liste des revendications des partenaires sociaux.
Pour permettre la levée des motions de grève, il a paru utile de rédiger un relevé de conclusions de nos discussions. C’est alors qu’à notre grand étonnement, les Secrétaires Généraux des Centrales et Confédérations syndicales ont indiqué hier mercredi 14 mars que la rétrocession des défalcations opérées sur salaire pour fait de grève est une « question préjudicielle » à la reprise du travail dans les administrations publiques. Cette position est surprenante car on ne peut faire d’une condition préjudicielle ce qui n’est pas un droit. Cependant, la délégation gouvernementale a proposé aux partenaires sociaux qu’elle soumettra au Conseil des Ministres cette requête sur les défalcations une fois la reprise constatée.
Aussi, espérons-nous que les responsables syndicaux reviendront dans les tout prochains jours à de meilleurs sentiments et que les négociations pourront reprendre. Le Gouvernement, convaincu que seul le dialogue permettra de satisfaire les différentes revendications, les y invite instamment et rassure les populations que sa main tendue et sa bonne foi ne souffrent d’aucune ambiguïté.
C’est pourquoi le Gouvernement, par ma voix, lance un appel solennel, républicain et patriotique à tous les travailleurs du Bénin en grève, afin qu’ils reprennent le travail, dans l’intérêt supérieur de la nation. Du haut de cette tribune, j’invite également les écoliers, les élèves et les étudiants à reprendre le chemin des classes ; et j’appelle les parents d’élèves à les accompagner dans ce sens.
Enfin, le Gouvernement du Président Patrice TALON rassure l’ensemble du peuple béninois, de son engagement à apporter les solutions pertinentes aux préoccupations des travailleurs, dans la limite des ressources de la Nation et dans l’équité vis-à-vis de toutes les couches de la société.
Je vous remercie.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 mars 2018 par La Rédaction



Le Ca d’Agamè et son secrétaire gardés au commissariat

19 août 2018 par Dg24h
Le Chef de l’arrondissement (Ca) d’Agamè dans la commune de Lokossa et (...)
Lire la suite

Le courage de Patrice Talon salué dans le Plateau

18 août 2018 par Dg24h
Choisi à l’issu d’un conseil des ministres en juin 2016, la commune de (...)
Lire la suite

La communauté musulmane fête la Tabaski mardi prochain

18 août 2018 par Dg24h
A travers un entretien accordé à la presse, le premier vice-président de (...)
Lire la suite

Une barque clinique mobile pour la santé reproductive des (...)

17 août 2018 par La Rédaction
Le Fonds des Nations Unies pour la Population (Unfpa) dans ses actions (...)
Lire la suite

Un dos d’âne renverse un camion sous le pont

17 août 2018 par La Rédaction
Un gros porteur s’est fait renversé sur l’axe Parakou-Djougou, dans la (...)
Lire la suite

Une morgue menace d’enterrer les corps abandonnés dans une fosse (...)

17 août 2018 par La Rédaction
Des corps abandonnés à la morgue de Danto dans la ville de Porto-Novo (...)
Lire la suite

Un mort et une importante somme emportée

17 août 2018 par Dg24h
Le braquage qui s’est produit jeudi dernier au quartier Ouando, à (...)
Lire la suite

Mtn Bénin lance le service Flexi Corporate

16 août 2018 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile, Mtn Bénin, a officiellement lancé ce jeudi (...)
Lire la suite

Une preuve de la dynamisation des relations commerciales entre le Bénin (...)

16 août 2018 par Dg24h
Lancée officiellement par le ministre de l’industrie et du commerce (...)
Lire la suite

Le Président et ses ministres reprennent service lundi

16 août 2018 par Dg24h
Le chef de l’Etat, Patrice Talon rentre à Cotonou, ce vendredi, après (...)
Lire la suite

Le Commissaire Principal Tonoukouin Jacques décédé

16 août 2018 par Dg24h
Le Commissaire Principal de Police Tonoukouin Jacques n’est plus. (...)
Lire la suite

Djogbénou et ses pairs ont une fois de plus dit le droit

16 août 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle dirigée par le professeur Joseph Djogbénou (...)
Lire la suite

Célébration à Cotonou du 71 ème anniversaire de l’Independance de (...)

15 août 2018 par La Rédaction
La République de l’Inde a célébré ce mercredi 15 août 2018, le 71 ème (...)
Lire la suite

Les trois préoccupations majeures du maire Honfo soumises au préfet (...)

15 août 2018 par Dg24h
La commune de Sèmé-Podji a été honorée ce mardi 14 août 2018 en accueillant (...)
Lire la suite

L’examen d’entrée au Prytanée Militaire et au Lycée Militaire des Jeunes (...)

15 août 2018 par Dg24h
Dans un communiqué en date du mardi 14 août 2018, le Chef d’Etat-Major (...)
Lire la suite

Le président XI Jinping invite Patrice Talon en septembre en (...)

14 août 2018 par Dg24h
Le président de la République Populaire de Chine, a dans une lettre, (...)
Lire la suite

Vers la destitution du maire de Toucountouna

13 août 2018 par Dg24h
Neuf conseillers sur les onze que compte la commune de Toucountouna (...)
Lire la suite

Les enfants plaident pour le renforcement du mécanisme de vulgarisation (...)

13 août 2018 par La Rédaction
CARE International Bénin/Togo dans sa vision de réaliser un monde (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires