vendredi, 19 janvier 2018 •

141 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Ce qu’il faut savoir du Projet de loi de finances rectificative




Selon le Ministre des finances, Le projet de loi de finances rectificative pour la gestion 2016 est bâti autour d’une rationalisation des dépenses publiques avec à la clé, des mesures d’annulation de crédits en lien avec :
-  la réduction du nombre de portefeuilles ministériels et l’appréciation de la capacité de consommation des crédits à fin décembre 2016 ;
-  le redimensionnement des périmètres d’activités et des organigrammes des ministères ;
-  une revue de la qualité de la dépense engagée au cours du deuxième trimestre 2016.

Ainsi des économies d’un montant de 149,313 milliards de FCFA sont enregistrées sur les dépenses des ministères et comprennent :
• 146,377 milliards de FCFA résultant de la rationalisation de la taille du gouvernement et du portefeuille des investissements publics ;
• ,936 milliards de FCFA consécutif à un redimensionnement des périmètres d’activités et des organigrammes des ministères.
A titre d’illustration, en termes de revue de la qualité de la dépense, on peut citer une économie de 4,8 milliards FCFA qui résulte d’une amélioration de l’organisation des examens et concours pour le compte de l’année 2016 ; et une autre de 4,3 milliards FCFA découlant d’une revue de la qualité de la dépense publique engagée au cours du premier trimestre 2016.
A ces 149,313 milliards de FCFA d’économies enregistrées sur les dépenses des ministères ; il faut ajouter 16,8 milliards de FCFA d’économies réalisées sur les autres budgets (dépenses non reparties : 6 milliards, budgets des autres organismes publics : 2, 590 milliards de FCFA et Comptes d’Affectation Spéciales : 8, 228 milliards de FCFA.)
Il en découle, en première intention, que les dépenses passeraient de 1231,935 milliards de FCFA dans la loi de finances initiale (LFI) à 1004, 257 milliards de FCFA dans la loi de finances rectificative (LFR).
Cependant il a été nécessaire d’intégrer à la LFR, (i) les dépenses déjà opérées en dépassement et régularisées au moyen de la présente loi de finances rectificative (61,55 milliards de FCFA) ; (ii) les dépassements anticipées a fin décembre 2016 (74,539 milliards de FCFA) dont 17,735 milliards de FCFA pour les charges financières de la dette, 9,196 milliards de FCFA pour la masse salariale et 18,870 milliards de FCFA pour l’énergie.
Au total le niveau des dépenses budgétaires dans la LFR s’établit à 1140, 346 milliards de FCFA contre 112,935 milliards de FCFA en baisse de 8,60 % par rapport aux prévisions de la loi de finances initiale qui étaient de 1037, 815 milliards de FCFA. Cette revue a la baisse des recettes est notamment imputables a la tendance baissière observée depuis le début de l’année au niveau des recettes douanières et aux mauvaises perspectives en ce qui concerne les dons projets et les fonds de concours (-35,919 milliards de FCFA estimés a fin décembre).

En conséquence, avec la loi des finances rectificative, le solde budgétaire hors dons connaitrait une amélioration de 0,7 point passant de -5,6% du PIB a -4,9 % du PIB. Quant au solde budgétaire dons compris, il s’établirait a -3,9 % du PIB, largement inferieur au taux de -7,9% du PIB obtenu à fin décembre 2015.
En ce qui concerne les opérations de trésorerie, elles s’élèvent en ressources à 474, 968 milliards de FCFA contre 515,162 milliards de FCFA en loi de finances initiale pour l’année 2016, en baisse de 40, 194 milliards de FCFA. S’agissant des charges de trésoreries, elles sont également en recul dans la loi de finances rectificative d’un montant de 37, 901 milliards de FCFA, soit une baisse de 11,81% par rapport aux prévisions initiales qui ressortaient a 321, 042 milliards de FCFA.
En définitif, les crédits ouverts dans la LFR s’établissent à 1.423, 487 milliards de FCFA contre 1552,977 milliards de FCFA pour la loi de finances initiale. Ce qui correspond à une réduction de 129,490 milliards de FCFA, soit une contraction de 8,34 %. Ces crédits outre les dépenses budgétaires de 1140,346 milliards de FCFA, intègrent de charges de tresorerie pour un montant de 283,141 milliards de FCFA.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 juin 2016 par Dg24h



Le Budget de l’Etat 2018 voté par une majorité de 61 députés

21 décembre 2017 par Dg24h
Les députés à l’Assemblée Nationale viennent de donner leur quitus pour le (...)
Lire la suite

Cessation des activités GSM de Glo Mobile Sa au Bénin

19 décembre 2017 par Dg24h
La Société Glo Mobile Bénin Sa n’a plus le droit d’exploiter sa licence (...)
Lire la suite

Le port d’Anvers prend la gestion du Port Autonome de Cotonou

13 décembre 2017 par Dg24h
La délégation de la gestion du port entre dans sa phase active. Le (...)
Lire la suite

La Banque mondiale apporte son appui aux efforts du gouvernement

30 novembre 2017 par Dg24h
Un nouveau crédit de 40 millions de dollars va permettre de renforcer (...)
Lire la suite

PETROLIN demeure l’unique concessionnaire du chemin de fer, et des (...)

23 novembre 2017 par Dg24h
Le 29 Septembre 2017 la Cour suprême a rétabli Monsieur Samuel Dossou (...)
Lire la suite

Les derniers obstacles pour la construction du Port Minéralier de Sèmè, (...)

23 novembre 2017 par Dg24h
Les travaux de construction du port pétrolier, minéral et commercial en (...)
Lire la suite

Le collectif des acteurs de la filière anacarde voit le jour

26 octobre 2017 par Dg24h
Le Bureau Exécutif National du Collectif des Acteurs Portuaires de la (...)
Lire la suite

Une analyse des disparités spatiales du développement économique au (...)

26 octobre 2017 par Dg24h
Un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale, intitulé Géographie (...)
Lire la suite

Le forum économique de Porto-Novo au cœur d’une rencontre

18 octobre 2017 par Dg24h
Le maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou a reçu à son cabinet (...)
Lire la suite

Dossou Samuel retrouve ses droits sur le chemin de fer Cotonou (...)

29 septembre 2017 par Dg24h
La Chambre Judiciaire de la Cour Suprême de la République du Bénin (...)
Lire la suite

L’Etat sauve la Baic

29 septembre 2017 par Dg24h
Le gouvernement béninois a décidé de reprendre la Banque Africaine pour (...)
Lire la suite

La BOAD finance la construction de Marriott Hotels & Resorts Benin (...)

15 septembre 2017 par Dg24h
7,4 milliards de fcfa, soit 14 millions US $, comme fiancement (...)
Lire la suite

Manœuvre agressive du Groupe SAHAM pour s’offrir les assurances (...)

26 août 2017 par Dg24h
La Coopération sud-sud pour le développement de l’Afrique : un leurre ? (...)
Lire la suite

Les impôts réclame 167 milliards à Cajaf-Comon

23 août 2017 par Dg24h
Cajaf-Comon est dans de beaux draps. La société de Sébastien Ajavon est (...)
Lire la suite

Le gouvernement prévient contre le rejet des pièces et billets maculés (...)

22 août 2017 par Dg24h
Les monnaies ou billets maculés ou mutilés sont souvent difficiles à (...)
Lire la suite

125 milliards F de perte, plusieurs responsables bientôt (...)

29 juin 2017 par Dg24h
Le gouvernement du président Patrice Talon lors du conseil des (...)
Lire la suite

Le point d’exécution du budget 2017 et les grandes lignes du budget (...)

26 juin 2017 par Dg24h
Le débat sur l’orientation du budget de l’Etat, doit se faire au (...)
Lire la suite

Les banques du Bénin, leur capital et leurs actionnaires

26 juin 2017 par Dg24h
Au Bénin, au 31 décembre 2015 seulement 15 établissements bancaires (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires