mardi, 17 juillet 2018 •

188 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Soupçonné de ne pouvoir financer la réalisation du chemin de fer Cotonou-Niamey

Ce qu’il faut savoir des dispositions techniques et financières du Groupe PETROLIN




« Il est reproché à PETROLIN de n’avoir ni l’expertise, ni les moyens » de mettre en œuvre le projet de réhabilitation et d’extension du corridor ferroviaire Bénin-Niger. C’est par ces mots sibyllins qui dénigrent sans en avoir l’air, qu’un journaliste de l’hebdomadaire international Jeune Afrique a exprimé sa perception de la capacité ou non du groupe PETROLIN de l’opérateur économique béninois Samuel DOSSOU-AWORET à mener à bien l’un des volets les plus importants de son projet « Epine dorsale » qu’est le chemin de fer Cotonou-Niamey.
Depuis novembre 2015, le projet est gelé par une décision de justice, l’arrêt N°11/RC/2015 par lequel la Chambre civile moderne (référés) de la Cour d’appel de Cotonou a débouté l’Etat béninois et la Société BOLLORE AFRICA LOGISTICS de toutes leurs demandes et prétentions et donné raison au groupe PETROLIN sur les siennes. La décision a en effet conclu à l’illégalité de tous les agissements de l’Etat béninois et du groupe BOLLORE dans ce dossier et ordonné la fin des travaux entrepris dans ce cadre sur le site de l’OCBN et sur toutes les composantes du projet « Epine dorsale ».
Avant qu’on en arrive là, les Etats du Bénin et du Niger, conscients de la nécessité de rénover et de parachever la ligne ferroviaire censée les relier depuis les lendemains des indépendances, ont lancé un appel d’offres international dans cette perspective. C’est le groupe PETROLIN par lettre d’adjudication n° 001/2010/MTTA/MTTTATP/PR/CPC, du 22 juillet 2010 qui en a été déclaré gagnant. Mais plutôt que de signer rapidement avec ce dernier la convention de concession déjà étudiée par le comité paritaire des deux Etats et devant permettre à ce dernier d’entamer les travaux, les Etats ont tergiversé jusqu’à 2013, année où ils ont proposé au groupe PETROLIN d’accepter la renégociation de la mouture initiale du projet et l’arrivée d’un partenaire stratégique en la personne de Bolloré Africa Logistics. C’est sans doute ce qui motive aux yeux de notre confrère, sauf existence d’autres objectifs inavoués, l’insinuation selon laquelle le groupe PETROLIN serait en incapacité de réaliser le projet. Mais qu’en est-il vraiment ? Et qui est Samuel DOSSOU-AWORET ?
Groupe pétrolier et gazier connu dans le monde entier et dirigé par cet homme de vision qu’est Samuel DOSSOU-AWORET, PETROLIN ne peut être taxé d’une telle incapacité. D’habitude engagé sur le front de la prospection pétrolière, à l’habitude de très gros investissements. Dans ce cadre, le groupe PETROLIN s’y prend parfois seul ou soutenu par des partenaires financiers conscients eux aussi des risques encourus. Ce n’est donc pas un problème pour un investisseur aussi chevronné de prendre à sa charge le financement d’une ligne de chemin de fer dont la rentabilité est bien plus largement assurée que celle d’une prospection pétrolière pour laquelle l’échec est parfois et même souvent au bout de l’effort.
C’est d’ailleurs sans attendre la signature formelle de la convention de concession, que PETROLIN a engagé et effectué à ses frais toutes les études de faisabilité et audits techniques et financiers entrant dans le cadre de la réalisation du projet ferroviaire Bénin-Niger. Et si ce n’est en raison des péripéties rencontrées jusque-là, Samuel DOSSOU-AWORET l’affirme, des trains de toute nouvelle génération seraient déjà en train de siffler entre Sèmè-Podji, Cotonou, Parakou, Dosso et Niamey, sur des rails modernes avec à leur bord aussi bien des marchandises que des personnes.
Quant à ce qui concerne l’inexpérience dont est taxé le groupe PETROLIN dans le même article, il n’est nul besoin d’expertise interne pour un investisseur avant de se lancer dans un projet, pour autant que celui-ci s’assure les compétences des plus grands spécialistes du domaine dans lequel il entend procéder à ses investissements. C’est ce qu’a fait le Groupe PETROLIN en s’entourant des experts les plus réputés des transports ferroviaires que sont entre autres la Société Nationale des Chemins de Fer français (SNCF), la China Railway Corporation, Les Ports du Havre, SOFRECO, SOFREMINES, TECHNIP, RITES LIMITED…
Dans ces circonstances, on en vient à s’interroger sur les objectifs réels de la rédaction de cet article de Jeune Afrique. Ce qui est certain, plus vite tombera la décision de justice définitive et tout aussi vite se manifestera la volonté politique d’avancer, mieux il vaudra. Les Nigériens et les Béninois verront alors de quoi est capable cet homme singulier qui ne se satisfait pas de l’à-peu-près.

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 août 2017 par Dg24h



Marie Odile Attanasso expose les réformes dans le secteur

17 juillet 2018 par Dg24h
La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, (...)
Lire la suite

Le Bénin présente sa politique de gestion durable des terres pour la (...)

16 juillet 2018 par Dg24h
Une délégation béninoise conduite par le Ministre d’Etat chargé du Plan et (...)
Lire la suite

Mme Attanasso soutient Talon pour un second mandat

16 juillet 2018 par Dg24h
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, (...)
Lire la suite

La route Bénin-Niger bientôt coupée en deux à Kandi

16 juillet 2018 par Dg24h
La traversée de Kandi bientôt impossible. L’état actuel de la route (...)
Lire la suite

Marie-Odile Attanasso rassure les candidats au BAC

15 juillet 2018 par Dg24h
A la veille de l’examen du Baccalauréat, session de juillet 2018, le (...)
Lire la suite

Liste de quelques rues à paver et à asphalter à Abomey-Calavi

15 juillet 2018 par Dg24h
Dans son programme d’action 2016-2021 ; le Chef de l’Etat a initié le (...)
Lire la suite

Les préfets en conclave à Djakotomey

14 juillet 2018 par Dg24h
Les questions de la sécurité intérieure et des réformes en cours dans le (...)
Lire la suite

Angélique rend hommages à son frère Oscar

13 juillet 2018 par Dg24h
’’Aujourd’hui, c’est avec une infinie tristesse que je vous annonce que (...)
Lire la suite

Arrêté à Lomé , KGB remis aux autorités béninoises sous peu

13 juillet 2018 par Dg24h
Les autorités togolaises se préparent pour remettre à la justice (...)
Lire la suite

Oscar Kidjo a tiré sa révérence

13 juillet 2018 par Dg24h
Le monde culturel est en deuil. Oscar Kidjo, l’un des promoteurs (...)
Lire la suite

Les mathématiques et les statistiques au cœur d’un atelier à (...)

13 juillet 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

Les postes de contrôle juxtaposés de Malanville mis en service ce (...)

13 juillet 2018 par Dg24h
Les postes de contrôle juxtaposés (Pcj) de Malanville ont été mis en (...)
Lire la suite

La Banque mondiale appuie le Bénin avec plus de 22 milliards (...)

12 juillet 2018 par Dg24h
Le Conseil d’Administration de la Banque mondiale a validé, vendredi 06 (...)
Lire la suite

Direct-Aid Bénin octroie des bourses d’études aux étudiants (...)

12 juillet 2018 par Dg24h
L’excellence universitaire est célébrée avec Direct Aid Bénin. (...)
Lire la suite

Mtn réhabilite le bâtiment d’hospitalisation du Chud Ouémé-Plateau

12 juillet 2018 par Dg24h
La Fondation Mtn a décaissé 41 millions de FCFA pour la rénovation du (...)
Lire la suite

Plus de 30 milliards FCFA mobilisés bientôt pour protéger la (...)

11 juillet 2018 par Dg24h
Dans le cadre de l’amélioration de la gestion des risques naturels et (...)
Lire la suite

Le gouvernement adopte une Stratégie nationale du conseil (...)

11 juillet 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement ont adopté en Conseil des ministres, ce (...)
Lire la suite

Un tricheur et de faux surveillants épinglés à Sèmè-Kpodji et à (...)

11 juillet 2018 par Dg24h
Un candidat a été pris en flagrant délit de tricherie ce mardi 10 juillet (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires