mercredi, 19 juin 2019 •

288 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Sur l’émission "Zone franche"

« Ce n’est pas parce que quelqu’un ne va pas aux élections qu’il y aura problème », Elvis Dagba




« Il faut que la classe politique se ressaisisse », invite Elvis Dagba
L’invité de l’émission Zone franche de ce dimanche 3 mars 2019 est le pasteur Elvis Dagba. Sur la situation politique actuelle avec le dépôt des dossiers à la CENA, le pasteur a démontré le faux entretenu par les opposants tout en exposant les bienfaits du gouvernement. Il a par ailleurs laissé franc jeu à l’ambition du chef de l’État pour le Bénin même s’il estime que le péché du gouvernement est l’insuffisance de communication sur ses actions.

« Dans la vie il faut savoir faire des bilans. Il faut prendre des résolutions », dira le pasteur sur son absence sur les médias depuis quelques années. Maintenant plus en politique, il affirme « Je suis un homme de Dieu. Je suis attaché à mon ministère et j’interviens aussi en politique quand il y a lieu. Je crois en Patrice Talon et en sa vision ». A l’en croire, « Les choses se passent comme cela devrait l’être. Les choses se passent suivant les textes. Nous sommes à un moment où chacun doit démontrer son attachement au pays. Chacun est dans son rôle et il faut laisser les institutions jouer leur rôle. Quand on est important il faut faire ce qu’il y a à faire. Il faut respecter les textes ». Selon lui, la situation que rencontrent les opposants n’est pas bien mais ils ont voulu. « A qui la faute ? », Se demande-t-il. Le pasteur pense que

« Ce n’est pas parce que quelqu’un ne va pas aux élections qu’il y aura problème. Quand vous passez votre temps à vous promener. Vous passez votre temps à parcourir les lieux où il ne faut pas aller. Vous passez à vous promener de maison mortuaire en maison mortuaire. Vous passez votre temps à vous plaindre, au lieu de vous y prendre très tôt pour vous conformer ».

Il jette le tort sur les députés de l’opposition qui selon lui ne s’imprègnent pas des textes de lois à voter. « Les députés ne lisent pas forcément les lois qu’ils votent. Les députés de l’opposition disent de ne pas voter telle ou telle loi pourtant adoptée et promulguée. Mais le non aussi est un vote. Pour voter une loi, il faut lire avant de voter. Nos députés ne lisent pas la loi sinon ils n’allaient pas voter contre parce que cela porte des choses positives pour le pays. Ils rejettent même sans lire », martèle l’homme de Dieu.
Selon Elvis Dagba, « L’idée de la réforme dérive d’un constat. Il n’y a aucun mal en cela. La réforme du système partisan est là pour régler les problèmes des partis politiques. Le Bénin est entrain de démontrer aujourd’hui qu’il peut faire de grandes choses. Quand nous parlons de réformes, il y aura forcément des grincements de dents ». Il estime qu’il n’y a pas péril en la demeure car souligne-t-il, « Ce qui se passe est normal ». Les soulèvements parfois n’ont pas de sens selon lui. Il faut que chacun comprenne ce qu’il a à faire. Il pense que « Les politiciens doivent dire la vérité à leurs manifestants. Il y a des gens qui manifestent sans savoir pourquoi ils manifestent. Est-ce qu’il faut soulever la population pour une faute commise soi-même ? Est-ce qu’il faut inviter à la rébellion alors qu’on n’est pas dans son droit ? », s’interpelle l’invité. Il pense simplement que « L’opposition est dans la diversion. Au lieu de se concentrer sur ce qu’il y a à faire, elle ne le fait pas ». Pour lui, certains sont allés en congrès. Certains ont déposé des listes non signées alors qu’ils devaient bien lire les textes pour se conformer. « Pour moi, il y a une volonté manifeste de jeter de l’opprobre sur ce que le Chef de l’État fait. Il y a des cas par exemple sur ceux qui sont à l’extérieur. Ils ont commis des erreurs. Le cas Djènontin qui a publié sur les réseaux sociaux, un document administratif qui est contre la loi. Le peuple est intoxiqué. Il faut que la classe politique se ressaisisse. Il ne faut pas regarder la tête de celui qui dirige le pays pour tout refuser », estime Elvis Dagba. Même s’il pense que « La loi c’est la loi et elle s’applique à tout le monde et que les gens (ministère, Cena) se basent sur les textes. Certains peuvent ne pas être d’accord ». Pour cela, il estime qu’il faut qu’on pense à envoyer à l’Assemblée des gens qui ont un certain niveau donné et limiter le nombre de temps à faire. A la question d’expliquer le mobile du retour de presque tous les anciens députés de la mouvance en tête de liste des deux grands partis de la mouvance, il demande « Est-ce que tous les soutiens du chef de l’État sont positionnés. Non ? Est-ce qu’il y a des jeunes ? Oui ». Il fait savoir que « Le président est un homme méthodique. Même si on ne le comprend pas maintenant, on va le comprendre demain. Je voulais saluer les actions du Chef de l’État. Nous voyons les actions aujourd’hui alors qu’il y a un an ce n’est pas pareil ». Il ajoute que « Le président est resté dans la logique de ne pas faire la propagande inutilement ». Malheureusement il indique que, « On a tellement mélangé le peuple, les choses ont été dites méchamment contre le gouvernement ». A comprendre les actions du chef de l’État qui lui donne autant de courage, Elvis Dagba laisse entendre, « Nous avons un président bâtisseur, engagé. Vous avez vu le projet Arch a commencé. Ce qui m’impressionne quand vous suivez le président, il travaille pour un grand nombre. Il a de la vision et il est décidé à mettre de l’ordre ». Il n’a pas manqué d’apporter des arguments pour défendre la lutte contre la corruption engagée par le Chef de l’État surtout avec la promulgation de la loi sur la CRIET. Un vrai instrument contre l’impunité selon lui.
La seule chose que déplore le pasteur est le défaut de communication autour des actions du gouvernement. Pour lui, « La communication n’est pas bien faite. Il n’y a pas une réelle communication sur les actions. Il a laissé le temps à l’intoxication. Mais c’est le choix du chef de l’État ».

Giscard Amoussou

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 mars 2019 par La Rédaction


Tout se complique pour l’ex président Boni Yayi


19 juin 2019 par Dg24h
Assigné à résidence surveillée depuis les violences post-électorales des (...)
Lire la suite

Les Notables de Tchaourou au cabinet du Chef de l’Etat


19 juin 2019 par Dg24h
Le chef de l’État rencontre ce jour mercredi les sages et notables de (...)
Lire la suite

Des anciens collaborateurs rappellent à l’ordre Nicéphore Soglo


19 juin 2019 par Dg24h
Quelques anciens proches collaborateurs de l’ancien président Nicéphore (...)
Lire la suite

Liste des députés membres des parlements régionaux et diverses (...)


18 juin 2019 par Dg24h
Le parlement a procédé à la désignation de ses représentants dans les (...)
Lire la suite

Les forces armées renforcent leurs capacités contre l’extrémisme (...)


18 juin 2019 par Dg24h
Les forces de défense nationale ont effectué une manœuvre finale dans le (...)
Lire la suite

Délocalisation du Baccalauréat 2019 de Tchaourou à Parakou


18 juin 2019 par Dg24h
Après les derniers événements dans la ville mettant en difficulté les (...)
Lire la suite

Un ouf de soulagement en vue pour Yayi


17 juin 2019 par Dg24h
Le président de la République de Côte d’Ivoire essaie une médiation pour (...)
Lire la suite

Le Dg/Sbee visite les industries affectées par une coupure


17 juin 2019 par Dg24h
Le Directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), (...)
Lire la suite

L’appel de Tanguiéta pour la sécurité transfusionnelle au Bénin


17 juin 2019 par Dg24h
La 16ème journée mondiale du donneur de sang a été célébrée le vendredi 14 (...)
Lire la suite

Boniface Bossoukpè le CA de Savi n’est plus


17 juin 2019 par Dg24h
Le chef d’arrondissement de Savi (commune de Ouidah), Boniface (...)
Lire la suite

Démarrage effectif de la Gestion par affermage de l’eau potable


17 juin 2019 par Dg24h
C’est dans le cadre du lancement du processus de préqualification des (...)
Lire la suite

Les technologies nucléaires pour éradiquer les insectes nuisibles


17 juin 2019 par Dg24h
Le Sénégal est sur le point d’éradiquer la mouche tsé-tsé, grâce à (...)
Lire la suite

La liste des candidats admissibles au BEPC 2019


16 juin 2019 par Dg24h
Les résultats du BEPC Session de juin 2019 ont été proclamés (...)
Lire la suite

Franck KPOCHEME remercie ses électeurs


16 juin 2019 par Dg24h
L’élection des représentants de la presse à la Haute autorité de (...)
Lire la suite

Le point des affrontements à Tchaourou et Savè


15 juin 2019 par Dg24h
Le Colonel Spéro Lewis Gouchola, conseiller technique à la sécurité du (...)
Lire la suite

Soglo papa de Yayi


15 juin 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Lorsque Yayi devint Président de la République, (...)
Lire la suite

CFAO MOTORS expose la RAV4 2019 à Canal Olympia


15 juin 2019 par Dg24h
Le Groupe CFAO Motors expose le 14 et le 15 juin 2019, le tout nouveau (...)
Lire la suite

La police fait échec à un braquage


15 juin 2019 par Dg24h
La tentative de braquage d’une banque a échouée ce mercredi 12 juin à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information