vendredi, 22 mars 2019 •

78 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Chronique

C’est à nous que parle Aimé Césaire




(Par Roger Gbégnonvi)

​‘‘Non, nous n’avons jamais été amazones du roi du Dahomey […]. Et puisque j’ai juré de ne rien celer de notre histoire […], je veux avouer que nous fûmes de tout temps d’assez piètres laveurs de vaisselle, des cireurs de chaussures sans envergure, mettons les choses au mieux, d’assez consciencieux sorciers et le seul indiscutable record que nous ayons battu est celui d’endurance à la chicotte…’’ (in ‘‘Cahier d’un retour au pays natal’’).
​C’est à nous que parle Aimé Césaire. Mais nous venons de lui ordonner de se taire. On ne l’entendra plus dans nos écoles. Nous avons honte de la vérité de sa parole. Son ironie poétique est calmement ravageuse. Nous, amazones ? Et nul chercheur, d’ici ou d’ailleurs, n’a fouillé dans les décombres de l’histoire pour en ressortir un nom, un visage, pour une stèle quelque part, en lieu et place peut-être de l’incongru Bulgare, pour célébrer l’héroïsme d’Abomey, en lieu et place de la sauvagerie stalinienne en Bulgarie. Nous, amazones ? Vérité ou mythe ? Mythe qui n’embellirait pas les ossements alentour des cases rondes, basses et délabrées, qui encombrent nos anciens palais royaux. Si nos rois et tous ancêtres confondus n’avaient été peu ou prou de ‘‘piètres laveurs de vaisselle’’, ils nous auraient légué, non pas qu’os blanchis et cases en torchis, mais aussi des œuvres de grandeur, des édifices s’élevant en hauteur et défiant le temps parce que ciselés dans la pierre de Dassa et de l’Atakora. Mais nos ancêtres auront été peu ou prou ‘‘cireurs de chaussures sans envergure’’. Dans leur sillage, nous voici sans envergure et sans vergogne, experts en détournement de l’argent public, experts en négoce illicite et immoral. Et avec l’argent volé au peuple, et avec l’argent de la souffrance des drogués d’ici et d’ailleurs, nous fabriquons des immeubles carrelés qui restent vides mais que hantent l’ombre de nos victimes sociales et les âmes des morts de nos vols et de notre narcotrafic. Avec l’argent mauvais, nous contribuons crânement à la fabrication d’églises et de mosquées ou n’entre pas Dieu-Allah, Amour et Miséricorde, qui méprise nos clinquants infâmes faits de la tragédie des gens que nous appauvrissons et piétinons sans scrupule. Et c’est le comble de la sorcellerie que de mêler Dieu-Allah, Beauté et Bonté, à nos fortunes criminelles. Nous sommes tellement ‘‘assez consciencieux sorciers’’ que le Créateur, nous ayant pris en pitié, serait là, maintenant, parmi nous, pour nous sauver du mal sorcier. C’eût été utile qu’il indiquât la bonne voie à celle qui, ‘‘Mater et Magistra’’, Mère et Maîtresse, se fit pourtant complice de l’esclavage et de la colonisation, garda le silence pendant la Shoah et le génocide au Rwanda. Mais redresser la Mère millénaire qui a trahi cent fois l’idéal christique nécessite du courage autant qu’une théologie structurée et solide. C’est plus fort que notre Sauveur. Vêtu donc comme on l’est à Rome, il combat Satan comme déjà dans nos églises et chapelles, à coups de prêchi-prêcha et de menaces qui entraînent le gonflement de la quête prestement engrangée par le prêcheur. Pas étonnant que nous en soyons encore et toujours à battre ‘‘le seul indiscutable record d’endurance à la chicotte’’ en termes de chômage, de misère étale, de petites filles obligées de mendier le pain quotidien avant de se voir aspirées par la déshumanisante prostitution enfantine. Mutatis mutandis, ce fut déjà le sort de nos ancêtres vendus par d’autres ancêtres portés sur le gain à tout crin. Et voici nos pas dans les tristes pas de nos ancêtres vendeurs sans morale.
​C’est à nous que parle Aimé Césaire. Pour comprendre et entreprendre à bon escient, sachons entendre ce petit-fils d’esclaves : ‘‘-Majesté, à bâtir, ce sont d’effroyables pentes. -Précisément, ce peuple doit se procurer, vouloir, réussir quelque chose d’impossible ! Contre le Sort, contre l’Histoire, contre la Nature...’’ La révolte et la colère, dont résonne ‘‘La tragédie du roi Christophe’’, doivent nous interroger. C’est à nous que parle Aimé Césaire.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 octobre 2018 par Dg24h


Le témoignage d’une vie consacrée à l’œuvre de Dieu


21 mars 2019 par Dg24h
C’est la consternation totale au sein de l’église catholique au Bénin. (...)
Lire la suite

La plainte contre le PRD classée sans suite


21 mars 2019 par Dg24h
Suite à une plainte d’un des candidats du PRD positionné dans la 10ème (...)
Lire la suite

Mgr Paul VIEIRA a rejoint le Père céleste


21 mars 2019 par Dg24h
L’Eglise catholique du Bénin vient de perdre un de ses serviteurs (...)
Lire la suite

Le faux procès contre Tiando et ses pairs


21 mars 2019 par Dg24h
C’est difficile de comprendre. Le procès fait à Tiando et son équipe est (...)
Lire la suite

Cotonou classé 3ème ville en Afrique de l’ouest


20 mars 2019 par Dg24h
Le cabinet de conseil Mercer a rendu public son classement 2019 sur la (...)
Lire la suite

Un projet de loi transmis au parlement


20 mars 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 20 mars 2019 a transmis à (...)
Lire la suite

Le diplomate onusien Ibn Chambas reçu par Djogbénou


19 mars 2019 par Dg24h
Le président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph (...)
Lire la suite

Le CNDS prône pour une collaboration apaisée


19 mars 2019 par Dg24h
La première Session ordinaire de l’année 2019 du Conseil National du (...)
Lire la suite

Point de Presse du Président de l’Assemblée Nationale


19 mars 2019 par Dg24h
Le président de l’Assemblée nationale était devant la presse ce mardi 19 (...)
Lire la suite

4 matières dans 5 séries lancées au Bénin


18 mars 2019 par Dg24h
Les représentants des ministres de l’enseignement secondaire et celle du (...)
Lire la suite

Véritable luxe pour les écoliers d’Atohoué


18 mars 2019 par Dg24h
Situé à plus 15 kilomètres du centre-ville d’Aplahoué, Atohoué est un (...)
Lire la suite

Un drame écologique en gestation à Agoué


18 mars 2019 par Dg24h
Où sont déversés les déchets solides ménagers des populations de la ville (...)
Lire la suite

Les richesses culinaires du Bénin dévoilées au Maroc


16 mars 2019 par Dg24h
L’événement culinaire dénommé ‘’Rencontres Gastronomiques d’Agadir’’ qui se (...)
Lire la suite

Les clarifications du Directeur de l’Agence Pénitentiaire du (...)


16 mars 2019 par Dg24h
Les détenus de la prison civile de Missérété ne sont pas contents des (...)
Lire la suite

Les journalistes ressortissants du Couffo désormais unis pour (...)


16 mars 2019 par Dg24h
. Dénommé Union des Journaliste Natifs du Couffo (UJNC), ce creuset (...)
Lire la suite

Les détenus s’indignent contre la gestion du nouveau régisseur


15 mars 2019 par Dg24h
Tous les prisonniers à la prison civile de missérété refusent de regagner (...)
Lire la suite

A la découverte du Tribunal de commerce Cotonou


15 mars 2019 par Dg24h
Mis en service en décembre 2017, le Tribunal de commerce Cotonou (TCC) (...)
Lire la suite

Les têtes couronnées et les populations rassurent Patrice (...)


15 mars 2019 par Dg24h
Réunis à la place Goho en fin de semaine écoulée, les têtes couronnées et (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information