vendredi, 17 novembre 2017 •

135 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Brève histoire de la religion dans les rues




(Par Roger Gbégnonvi)

​Janvier 2017 nous aura offert trois piques religieuses. Des échauffourées incendiaires après une longue séance de prière sur une place publique avec une foule nombreuse et intense en dévotion. Quelques morts mystérieuses en pleines séances de prières rituelles en petits groupes dans des domiciles privés. Une soudaine montée d’adrénaline chez certains croyants à l’évocation de l’interdiction des prières dans les rues. A cette troisième pique, le Chef de l’Etat réagit : ‘‘Tout ce qui touche à la religion, il faut savoir en parler avec calme.’’
​Calme en effet, car l’Etat du Bénin, pilote d’une République laïque, se doit d’être le meilleur garant de l’expression et de la pratique libres de toute religion. De tout athéisme aussi. La République laïque conséquente se veut un haut lieu d’œcuménisme. On ne peut que s’y sentir à l’aise, que l’on adore Dieu ou pas, et quel que soit le Dieu que l’on adore.
​Calme en effet, car l’histoire enseigne qu’en matière d’expression et de pratique de la religion, les choses s’ordonnent d’elles-mêmes. Au moyen-âge, quand le Pape régentait le spirituel et le temporel, il n’y en avait que pour le catholicisme romain en Europe, catholicisme qui revendiquait tout l’espace disponible. Processions de la Vierge, du Saint-Sacrement, du Sacré-Cœur, etc., prenaient possession des rues, sanctifiées dès lors autant qu’embaumées par les prières et l’encens montant vers le Trône de Dieu pour sa plus grande gloire. Pendant ce temps, venaient à l’existence Gutenberg et son imprimerie, la Renaissance et son esprit critique, Luther et sa révolte, Voltaire et ses lumières, Fleming et sa pénicilline, et la campagne s’urbanisait, et la mortalité infantile décroissait, etc., tant et si bien qu’en ce XXIème siècle, l’expression et la pratique religieuses en Europe se font à l’intérieur des lieux conçus expressément pour elles. Loin de s’en plaindre, les croyants s’en félicitent.
​Au Bénin, où l’on considère qu’aucune religion n’a l’exclusivité de Dieu, les religions endogènes et les religions importées vivent en bonne intelligence et, quand elles débordent de leurs couvents et temples dans les rues, elles s’y côtoient sans prétention ni aucune forme d’arrogance. Ainsi, c’est dans le halo du vaudou que Porto-Novo s’identifie à l’Epiphanie, Grand-Popo à la Pentecôte, Savalou à l’Assomption, Ouidah à l’Immaculée Conception, etc., pour attester qu’au Bénin, la religion a droit de cité et pignon sur rue.
​Mais que nul ne s’y trompe, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il en sera au Bénin comme en Europe en matière d’expression et de pratique religieuses. Aucun mimétisme, mais simple pragmatisme. On ne pourra pas toujours processionner en foules compactes et dévotes dans les rues de nos villes pour le long Chemin de Croix du Vendredi-Saint, ni s’étaler au bord des rues pour la Prière du milieu du jour ; les morts, revenus en puissance et gloire, ne danseront plus dans les rues car, la démographie, l’habitat, les voitures, etc., ne laisseront plus de place pour de telles festivités. Leurs organisateurs devront peut-être louer à l’Etat ou aux municipalités certains grands espaces clôturés, tels les terrains de sport, pour les manifestations religieuses á grand renfort de foules dévotes. C’est pour aujourd’hui. Car les évolutions, étalées sur des siècles en Europe, se réaliseront au Bénin le temps de dormir et de se réveiller, à cause de l’accélération de l’histoire.
​Gouverner, c’est prévoir. En envisageant, ‘‘avec calme’’, d’interdire que l’on continue de transformer les rues en oratoires, le Gouvernement ne fait que préparer les esprits à ce qu’il faut bien appeler une fatalité de l’histoire. Ce à quoi il faut bien ajouter que, à son corps défendant, l’Etat renforce la théologie mystique, laquelle invite les croyants á servir Dieu en son temple et surtout dans leur cœur, votre cœur pouvant être le seul temple authentique de Dieu, lorsque Lui, que ‘‘nul n’a jamais vu’’, vous a fait la grâce de croire en son existence.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 février 2017 par Dg24h



L’enjeu d’une rencontre entre le Président de la République et les (...)

13 novembre 2017 par Dg24h
La grève des syndicats du secteur de la santé qui continue d’avoir des (...)
Lire la suite

Pourquoi Esprit Divin et non Esprit Vodou ?

11 novembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Samedi après-midi. Dans cette cité couverte de (...)
Lire la suite

La crise togolaise, une crise de légitimité : un Président qui tue ses (...)

7 novembre 2017 par Dg24h
Depuis le mois d’Août dernier que la crise politique togolaise, plus que (...)
Lire la suite

Arracher le Bénin à ses démons historiques

28 octobre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Soucieux de l’avenir du Bénin, des Collines au (...)
Lire la suite

Sankara comme un Christ vivifiant pour l’Afrique

21 octobre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​C’était le 15 octobre 1987. Il y a trente ans. (...)
Lire la suite

Macron recevra Talon

14 octobre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Grand émoi chez les Béninois. Contrairement à (...)
Lire la suite

Cette passion africaine qui s’ignore

7 octobre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Passion au sens de souffrance. Mais si elle (...)
Lire la suite

Quel rapport entre la Rupture et les privatisations ?

30 septembre 2017 par Dg24h
​Ici et là, on reproche au Nouveau Départ placé sous le signe de la (...)
Lire la suite

Quand le Ministre fait bon accueil au citoyen…

16 septembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Le tout est de tout dire.’’ Et quand il vous a (...)
Lire la suite

Le droit international/relation internationale, l’affreuse imposture de (...)

27 août 2017 par Dg24h
​Selon sa définition, le droit international est l’ensemble des règles (...)
Lire la suite

Que faire des dieux d’Afrique ?

26 août 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Quand on parcourt le Bénin de la mer Atlantique (...)
Lire la suite

Mgr Nestor Assogba, l’Apôtre du Grand Nord, s’en est allé

25 août 2017 par Dg24h
Mardi 22 Août 2017, dans la matinée, un bref coup de fil : Mgr Nestor (...)
Lire la suite

Voici comment la Russie a piègé l’occident et récupéré la Crimée sans (...)

22 juillet 2017 par Dg24h
Dans ce dossier, l’objectif des Occidentaux est celle de partir d’un (...)
Lire la suite

Michel Collon : « La guerre en Syrie est un plan de recolonisation dont (...)

22 juillet 2017 par Dg24h
C’est une thèse très répandue que les Etats-Unis sont dirigés par Israël (...)
Lire la suite

Même si tu étais Talon…

10 juillet 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Fin juin 2017. Elle a pris rendez-vous. Elle (...)
Lire la suite

Enfants nombreux et sombre avenir du Bénin

24 juin 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Au temps où les enfants mouraient davantage (...)
Lire la suite

Examens 2017 : un "Ouf !" libérateur, poussé par beaucoup

23 juin 2017 par Dg24h
Candidats et parents d’élèves moins stressés. C’est l’un des heureux (...)
Lire la suite

Catéchumènes, engagez-vous !

21 juin 2017 par Dg24h
Depuis le mois de mai, nous avons inauguré la saison des sacrements (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires