lundi, 24 septembre 2018 •

112 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Brève histoire de l’autodestruction du Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

​Il s’agit, en fait, du Dahomey-Bénin, dont le processus de destruction par ses propres enfants ne date pas d’aujourd’hui. Devant le marché Zobê à Ouidah, trône le vodun Aïzan. Un panneau explique qu’il ‘‘protège contre l’invasion des mauvais esprits et l’éclatement des événements malheureux sur les places publiques’’. Suivent d’autres indications, et vient la conclusion : ‘‘Pendant la période de la traite négrière, les convois d’esclaves marquaient ici un arrêt au cours duquel des offrandes étaient données à cet Aïzan pour le supplier à faire de la vente un succès.’’ La vente des nôtres par nous-mêmes relevait donc d’un esprit bon, événement heureux, dont la poursuite était souhaitable et souhaitée. Aujourd’hui, sous des dehors modernisés, civilisés, voire constitutionnels, nous poursuivons cette traite négrière.
A preuve, enjambons les siècles, lisons le Béninois lettré qui a écrit le 22 janvier 2018 : ‘‘Que gagne un ministre sous la Rupture ? Au nom de la solidarité nationale, je dénonce.’’ Sur 11 pages, inconsciemment, il a ravivé la jalousie qui, dans l’inconscient collectif, alimente constamment la traite. Le dénonciateur n’avait que 3 ou 4 ans en 1960. Il n’a donc pas lu Frère Melchior, qui avait fait comme lui le 17 janvier 1960, sur 14 pages hurlantes : ‘‘Le grand secret mis à nu. Toute la vérité sur les indemnités ministérielles au Dahomey.’’ Après quoi il devint ministre au Dahomey indépendant, vira vers une carrière internationale, revint comme député et ministre au Bénin. On imagine que, à chaque fois, il se contenta d’indemnités de misère. Le lettré de 63-64 ans qui lui a succédé 58 ans plus tard, est, entre autres, consultant international, fonction dans laquelle ses camarades et lui n’ont évidemment pas besoin de faire vœu de pauvreté, car ils se contentent d’honoraires de misère. Mais comme son savant appel à la solidarité nationale a fait sur les fonctionnaires béninois forte impression, ils aspirent désormais à une demi-trentaine de millions par mois, au minimum. Oui, tous crottés dans la misère ou tous accrochés à l’Himalaya des salaires. Et pour le faire savoir, ils laissent le Bénin en friche, car il ne sert plus à rien de travailler. Que les justiciables en prison prennent du bon temps en prison. Les écoliers, les élèves et les étudiants, qu’ils errent et se morfondent à la maison. Malades, qu’ils évitent les hôpitaux, car ils trouveront porte close. D’ailleurs, que dépérissent et périssent les malades car, ‘‘quand il y aura des dizaines de morts, le gouvernement cèdera’’. En attendant, qu’il nous paye la totalité des jours non ouvrés. Sinon… Et personne ne voit que les gros poissons sont à nouveau en train de bouffer les petits, comme au temps de la traite négrière. Quant au paillassonnage de nos enfants, il est béni par nos coutumes. A preuve, lorsque leurs mamans voient les lettrés de l’acabit de nos ci-dessus dénonciateurs s’arrêter à deux ou trois enfants, elles exigent, véhémentement, qu’on leur fasse des petits-enfants à la queue leu-leu. Et s’ils leur expliquent qu’il faut de quoi les élever, ils sont renvoyés à l’adage : ‘‘Pitance de ver à soie à la feuille des arbres collée.’’ Des vers, nos enfants ! Et comme l’adage associe enfant et bénéfice, et que le budget des ménages ‘‘mange’’ tout bénéfice, nous profitons de nos garçons épanouis dans l’arnaque, et de nos filles fleuries sur le trottoir. Ils et elles que nous baptisons pompeusement ‘‘avenir de la nation’’. Ô Seigneur, quelle est cette nation à venir ?
​‘‘Dieu, considérez que nous ne nous entendons pas nous-mêmes et que nous ne savons pas ce que nous voulons et que nous nous éloignons infiniment de ce que nous désirons.’’ Ainsi s’adressait à Dieu sainte Thérèse d’Avila. La destruction du Bénin est-elle ce que nous désirons ? Quand nous l’aurons détruit, où irons-nous, baluchons sur la tête, bébés dans le dos, enfants traînés à bout de bras ? Au Togo tyrannisé, au Nigeria bokoharamisé, au Burkina-Faso ou au Niger djihadisés ? Puissions-nous y réfléchir. Vraiment y réfléchir.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 mars 2018 par Dg24h



Plusieurs élus locaux et responsables d’état civil interpellés

24 septembre 2018 par Dg24h
L’affaire ayant entraîné la disqualification des Écureuils Cadets à la CAN (...)
Lire la suite

Un ex ministre prépare sa fuite du pays

24 septembre 2018 par Dg24h
Après l’autorisation de poursuite devant la Haute Cour de Justice des (...)
Lire la suite

Des produits avariés déversés à Zogbodomey

24 septembre 2018 par Dg24h
Des individus non encore identifiés ont déversé au bord de la voie à (...)
Lire la suite

La CRIET pour connaître du dossier Yaya, Fatoumata, Djènontin et (...)

23 septembre 2018 par Dg24h
Les anciens ministres Aboubakar Yaya, Fatoumata Amadou Djibril, (...)
Lire la suite

Des journalistes formés sur l’Agenda 2030

22 septembre 2018 par La Rédaction
Une trentaine de journalists a suivi un atelier de renforcement de (...)
Lire la suite

Cambriolage au siège du parti Conscience Citoyenne

22 septembre 2018 par Dg24h
Le siège du parti Conscience Citoyenne sis au quartier Adjara Docodji, (...)
Lire la suite

La contribution des entreprises au développement social et au (...)

21 septembre 2018 par Dg24h
Représentants d’entreprises, d’associations, des consultants et des (...)
Lire la suite

Les travaux d’asphaltage entamés à Lokossa

20 septembre 2018 par Dg24h
L’entreprise NSE CI en charge des travaux d’asphaltage dans la ville de (...)
Lire la suite

La Boad accorde 20 milliards FCFA au gouvernement

20 septembre 2018 par Dg24h
L’ambition du gouvernement de construire 9000 logements sociaux se (...)
Lire la suite

Un présumé voleur échappe à la vindicte populaire

20 septembre 2018 par Dg24h
Un présumé voleur a échappé à la loi du feu au Collège d’enseignement (...)
Lire la suite

Une loi en vue pour sanctionner les auteurs des grossesses en milieu (...)

20 septembre 2018 par Dg24h
Les nombreux cas de grossesses enregistrés dans les différents (...)
Lire la suite

Le gouvernement s’active pour la livraison dans le délai

20 septembre 2018 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 18 septembre 2018, a statué sur (...)
Lire la suite

Le gouvernement marque sa volonté de faciliter la création d’entreprise (...)

19 septembre 2018 par Dg24h
Quelques projets de loi seront transmis à l’Assemblée nationale dans les (...)
Lire la suite

12 nominations dans 02 ministères

19 septembre 2018 par Dg24h
En Conseil des ministres, ce mercredi 19 septembre 2018, le (...)
Lire la suite

Porto-Novo se prépare pour la 3ème édition du Festival International

19 septembre 2018 par Dg24h
Le maire Emmanuel Zossou a annoncé au cours d’une conférence, la 3ème (...)
Lire la suite

Un Bénin-Taxi transportant des faux médicaments brûlé

19 septembre 2018 par Dg24h
Un véhicule de la flotte Bénin-Taxi a été brûlé ce mercredi dans la (...)
Lire la suite

La levée d’immunité de Bako et Djènontin ne viole pas la constitution

19 septembre 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle, par décision Dcc 18-186 du 18 septembre (...)
Lire la suite

Patrice Talon fait renaître Maria Gléta de ses cendres

19 septembre 2018 par Dg24h
La centrale mort-née de Maria Gléta a trouvé une issue favorable grâce à (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires