mercredi, 17 juillet 2019 •

237 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Attroupements répétés provoqués par les sorties du leader FCBE

Boni Yayi risque de tomber sous le coup de la loi




Les attroupements organisés ici et là à chaque sortie de l’ancien président de la République ne sont pas conformes à la loi 2018-16 portant code de procédure pénale en République du Bénin.

La loi 2018-16 portant code de procédure pénale en République du Bénin stipule en son article 237 que l’attrouppement armé ou non armé est interdit sur les voies publiques sans autorisation préalable.
"Est interdit sur la voie publique ou dans un lieu public : 1- tout attroupement armé ; 2- tout attroupement non armé interdit qui pourrait troubler la tranquillité publique".
Le code indique que l’attroupement est armé, si l’un des individus qui le compose est porteur d’une arme apparente ou si plusieurs d’entre eux sont porteurs d’armes cachées ou d’objets quelconques apparents ou cachés, ayant servi d‘armes ou apportés en vue de servir d’arme.
Tout contrevenant à l’une ou l’autre de cette disposition est passible de lourdes peines allant de 02 mois jusqu’à 05 ans d’emprisonnement ferme avec possibilité d’interdiction de séjour au Bénin, selon le cas.
Comme mesures répressives, l’article 238 du même code stipule en son alinéa 2 : " L’emprisonnement est de six (06) mois à trois (03) ans si la personne non armée continue à faire volontairement partie d’un attroupement armé ne s’étant dissipé que devant l’usage de la force. Les personnes condamnées par application du présent article peuvent être privées pendant un (01) an au moins et cinq (05) ans au plus de tout ou partie des droits mentionnés à l’article 38 du présent code ".
Eu égard à ces dispositions déclarées conformes à la constitution, on peut affirmer que Boni Yayi risque de tomber sous le coup de la loi non pas en tant qu’ancien président de la République mais comme un citoyen ordinaire qui organise des troubles à l’ordre public.
En effet, les récentes sorties - organisée à dessein- de Boni Yayi prennent l’allure de meeting politique sans autorisation. On pourrait même parler de campagne électorale précoce susceptible d’entraîner des troubles à l’ordre public.
Le nouveau code pénal étant en vigueur, les Fcbe doivent s’y conformer dans leur activité politique au risque d’en subir les conséquences.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 janvier 2019 par Dg24h


Il n’y a pas d’exilés ni de prisonniers politiques (P. Talon)


16 juillet 2019 par Dg24h
Le Chef de l’Etat Patrice Talon a échangé lundi 15 juillet 2019 avec les (...)
Lire la suite

Les impressions de responsables de quelques partis


16 juillet 2019 par Dg24h
Au terme de la rencontre entre le président de la République, Son (...)
Lire la suite

Les partis rencontrent Sacca Lafia ce jeudi


16 juillet 2019 par Dg24h
Les formations politiques qui n’ont pu avoir leur certificat de (...)
Lire la suite

Restaurer l’espoir brille par son absence


15 juillet 2019 par Dg24h
Les différentes formations politiques conviées à la rencontre avec le (...)
Lire la suite

FCBE pour, Restaurer l’espoir contre


15 juillet 2019 par La Rédaction
Le chef de l’Etat rencontre ce jour lundi 15 juillet 2019, les forces (...)
Lire la suite

L’opposition se concerte ce lundi matin


14 juillet 2019 par Dg24h
Les leaders de l’opposition béninoise vont se concerter ce lundi matin (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou présente sa première communication


2 juillet 2019 par La Rédaction
« Coopération interparlementaire : les principes, les tendances, les (...)
Lire la suite

L’intégration régionale au cœur des échanges


28 juin 2019 par Dg24h
Le président du Parlement ivoirien Amadou Soumahoro s’est entretenu ce (...)
Lire la suite

Boni Yayi se repose à Lomé


28 juin 2019 par Dg24h
Ayant quitté le Bénin après la levée du dispositif sécuritaire installé (...)
Lire la suite

« La 8ème législature est celle de tous les défis » (Louis Vlavonou)


27 juin 2019 par Dg24h
Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou élu au terme des (...)
Lire la suite

Patrice Talon attendu au sommet de la Cedeao, UA puis à Paris


23 juin 2019 par Dg24h
A la suite des évènements malheureux enregistrés au Bénin en raison de la (...)
Lire la suite

Le président Soglo dans un nouveau dilatoire


23 juin 2019 par Dg24h
Joint au téléphone par les journalistes de la Radio France (...)
Lire la suite

« Il ne m’est jamais venu à l’esprit de causer du tort à Yayi Boni » (...)


20 juin 2019 par Dg24h
Préalablement prévue pour mercredi, c’est finalement ce jeudi 20 juin (...)
Lire la suite

Tête à tête Talon Buhari à Abuja


20 juin 2019 par Dg24h
Le président Buhari a reçu le président Patrice Talon de la République du (...)
Lire la suite

Le PRD condamne les violences post-électorales


20 juin 2019 par Dg24h
C’est à travers un communiqué en date du mardi 18 juin 2019 que le Parti (...)
Lire la suite

« C’est dans les actes qu’on appréciera la 8è législature »


2 juin 2019 par Dg24h
Gustave Dépo Sonon était l’invité de l’émission Zone Franche de Canal3, ce (...)
Lire la suite

Le projet Zlec de l’Union Africaine en vigueur


31 mai 2019 par Dg24h
La Zone de libre-échange continentale (Zlec), projet phare de l’Union (...)
Lire la suite

Les députés invités à déclarer leurs patrimoines


29 mai 2019 par Dg24h
Les députés de la 8ème législature et ceux sortant sont invités par le (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information