mardi, 19 février 2019 •

229 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Attroupements répétés provoqués par les sorties du leader FCBE

Boni Yayi risque de tomber sous le coup de la loi




Les attroupements organisés ici et là à chaque sortie de l’ancien président de la République ne sont pas conformes à la loi 2018-16 portant code de procédure pénale en République du Bénin.

La loi 2018-16 portant code de procédure pénale en République du Bénin stipule en son article 237 que l’attrouppement armé ou non armé est interdit sur les voies publiques sans autorisation préalable.
"Est interdit sur la voie publique ou dans un lieu public : 1- tout attroupement armé ; 2- tout attroupement non armé interdit qui pourrait troubler la tranquillité publique".
Le code indique que l’attroupement est armé, si l’un des individus qui le compose est porteur d’une arme apparente ou si plusieurs d’entre eux sont porteurs d’armes cachées ou d’objets quelconques apparents ou cachés, ayant servi d‘armes ou apportés en vue de servir d’arme.
Tout contrevenant à l’une ou l’autre de cette disposition est passible de lourdes peines allant de 02 mois jusqu’à 05 ans d’emprisonnement ferme avec possibilité d’interdiction de séjour au Bénin, selon le cas.
Comme mesures répressives, l’article 238 du même code stipule en son alinéa 2 : " L’emprisonnement est de six (06) mois à trois (03) ans si la personne non armée continue à faire volontairement partie d’un attroupement armé ne s’étant dissipé que devant l’usage de la force. Les personnes condamnées par application du présent article peuvent être privées pendant un (01) an au moins et cinq (05) ans au plus de tout ou partie des droits mentionnés à l’article 38 du présent code ".
Eu égard à ces dispositions déclarées conformes à la constitution, on peut affirmer que Boni Yayi risque de tomber sous le coup de la loi non pas en tant qu’ancien président de la République mais comme un citoyen ordinaire qui organise des troubles à l’ordre public.
En effet, les récentes sorties - organisée à dessein- de Boni Yayi prennent l’allure de meeting politique sans autorisation. On pourrait même parler de campagne électorale précoce susceptible d’entraîner des troubles à l’ordre public.
Le nouveau code pénal étant en vigueur, les Fcbe doivent s’y conformer dans leur activité politique au risque d’en subir les conséquences.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 janvier 2019 par Dg24h


Boni Yayi dans le rôle de trouble-fête


19 février 2019 par Dg24h
L’ancien chef d’Etat, Boni Yayi n’a certainement pas encore compris la (...)
Lire la suite

Voici les exploits réalisés par le gouvernement Talon


18 février 2019 par Dg24h
Le président Patrice Talon dans son programme d’actions a clairement (...)
Lire la suite

Job Montcho rejoint Dakpè et Wadagni à l’UP


17 février 2019 par Dg24h
Le parti Union Progressiste continue d’enregistrer des adhérents dans la (...)
Lire la suite

L’UDBN exige le respect de la loi


15 février 2019 par La Rédaction
Les responsables de l’Union démocratique pour un Bénin Nouveau (Udbn) (...)
Lire la suite

Le PRD s’en sort la tête haute


15 février 2019 par Dg24h
Rien ne bloque le Parti du renouveau démocratique (PRD). Pour la mise (...)
Lire la suite

L’UDBN proteste


15 février 2019 par La Rédaction
Dans un communiqué en date du jeudi 14 février 2019, l’Union Démocratique (...)
Lire la suite

Encore un terrain conquis par les militants du PRD


11 février 2019 par La Rédaction
Une délégation des responsables du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) (...)
Lire la suite

Les sections et sous-sections Prd renouvelées


11 février 2019 par La Rédaction
Le siège national du Parti du renouveau démocratique (Prd) a servi de (...)
Lire la suite

Le dossier des Républicains et progressistes rejeté


10 février 2019 par Dg24h
Le ministère de l’intérieur a rejeté au cours de la semaine dernière le (...)
Lire la suite

AjeDAA portée sur les fonts baptismaux


2 février 2019 par Dg24h
L’Association des Jeunes pour le Développement de l’arrondissement (...)
Lire la suite

La Cour fixe le délai au 16 mars


2 février 2019 par Dg24h
La Cour constitutionnelle a rendu une décision ce vendredi pour statuer (...)
Lire la suite

Désiré Vodounou adhère au PRD


2 février 2019 par Dg24h
Le terrain de l’EPP Kpatalokoli à Bohicon a servi de cadre, ce samedi 02 (...)
Lire la suite

De nouvelles nominations dans les écoles et facultés des universités


30 janvier 2019 par La Rédaction
Plusieurs nominations ont été prononcées ce jour au cours du conseil des (...)
Lire la suite

Les non-dits du retrait de Mathurin Nago


29 janvier 2019 par Dg24h
Il n’y a plus l’ombre d’un doute. Le professeur Mathurin Coffi Nago ne (...)
Lire la suite

Mathurin Coffi Nago se retire de la scène politique ?


27 janvier 2019 par Dg24h
On ne verra pas le nom du professeur Mathurin Coffi Nago sur les (...)
Lire la suite

La CENA répond aux préoccupations de l’UDBN


21 janvier 2019 par La Rédaction
Une forte délégation du bureau politique de l’Union Démocratique pour un (...)
Lire la suite

Les jeunes de Corpago réaffirment leur appartenance au PRD


20 janvier 2019 par Dg24h
Les jeunes militants du Parti du renouveau Démocratique (PRD) de la (...)
Lire la suite

Les militants de Lokossa unis derrière un idéal commun


20 janvier 2019 par La Rédaction
Les armes s’affûtent pour affronter efficacement les prochaines (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information