mercredi, 16 octobre 2019 •

342 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Libération du domicile de Boni Yayi

Aucune intervention extérieure n’était nécessaire




La rue menant au domicile de l’ex chef d’Etat Boni Yayi est désormais ouverte à la circulation. Les policiers et militaires qui montaient la garde depuis les évènements du 1er et du 02 mai dernier ont levé le camp et la circulation a repris normalement. Les contrôles rigoureux, de même que les contournements auxquels les populations étaient confrontées avant de se rendre dans leurs domiciles, sont désormais conjugués au passé. S’il n’avait pas été malade, Boni Yayi même pourrait sortir et circuler librement. Un geste qui témoigne une fois encore de la maturité des béninois à surpasser les problèmes, à échanger entre eux, et trouver des solutions consensuelles aux différends qui les opposent.
Le Bénin à l’occasion des élections législatives du 28 avril dernier, a connu une crise politique aiguë jamais enregistrée dans l’histoire politique du pays depuis le Renouveau démocratique. Elle a été marquée par des violences d’une ampleur inédite soldée par des pertes en vies humaines et de nombreux dégâts matériels. En dehors des actes de vandalisme et de violences enregistrées dans certaines régions le jour du scrutin, les évènements du 1er et du 02 mai dernier à Cadjèhoun dans la ville de Cotonou, la tension a encore monté d’un cran la semaine écoulée dans la commune de Tchaourou, ville d’origine de l’ex chef d’Etat Boni Yayi pour s’étendre à Savè, une localité proche, à la suite de l’arrestation des meneurs de troubles le jour du scrutin des élections législatives.
Le Bénin autrefois considéré comme un pays de paix, est devenu aux yeux de la communauté internationale, une zone de tension en Afrique et des interventions extérieures étaient nécessaires pour un retour au calme.
A l’origine de ces différents affrontements, pourrait-on dire, deux hommes. Boni Yayi, ancien président de la République, et Patrice Talon, président en exercice. Le premier veut user de tous les moyens pour faire échec aux élections législatives qui, selon lui, sont exclusives tandis que le second tient au respect des dispositions législatives, notamment la loi portant charte des parti politique et le nouveau code électoral. Deux lois fondamentales que les députés ont unanimement votées à l’Assemblée nationale et qui ont bouleversé le paysage politique du pays. Leur application a eu comme conséquence, l’exclusion des anciennes formations politiques, dont celle de l’ex résident Boni Yayi de la course pour les législatives.
Au regard de la tension dans le pays, notamment les dernières affrontements entre populations et forces de l’ordre à Tchaourou et à Savè, les appels fusaient de toutes parts en vue des interventions extérieures pour faire injonction au président Talon pour un retour au calme dans le pays, et libérer le domicile de Boni Yayi. Il n’en était point question, retient-on depuis quelques heures.
Les différents acteurs de la crise, le président de la République notamment se sont montrés ouverts au dialogue. Patrice Talon l’a manifesté en recevant en audience les délégations de Tchaourou et de Savè pour des échanges. Quelques heures après le passage de ces deux délégations, il a ordonné la libération du domicile de Boni Yayi. Autant de gestes qui témoignent de la grandeur de l’homme et sa capacité à apaiser les uns et les autres. Ce faisant, il a prouvé à ses détracteurs qui en appelaient à des interventions extérieures, que la solution était juste à côté. Pas besoin des interventions extérieures telles que la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), de l’UA (Union Africaine), et autres. Comme le dit le résident de la République, « tout ceci est effectivement une crise de croissance de notre démocrate. Nous avons certainement beaucoup appris de cela ». En toute humilité, il a par ailleurs pris la résolution, de demander pardon à tout le peuple béninois au nom des acteurs politiques.
F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 juin 2019 par Dg24h


Modeste Toboula de retour à Cotonou


15 octobre 2019 par La Rédaction
Évacuée pour raison sanitaire alors qu’il était incarcéré dans une affaire (...)
Lire la suite

Patrice Talon annoncé à Tokyo dès le 20 octobre


15 octobre 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon prendra part (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou à la tête d’une délégation à Belgrade


14 octobre 2019 par La Rédaction
Une délégation parlementaire béninoise participe depuis dimanche 13 (...)
Lire la suite

Calvaire des écoliers en saison pluvieuse à Lokossa


12 octobre 2019 par Dg24h
Difficile pour les écoliers de l’EPP de Togbadji dans l’Arrondissement de (...)
Lire la suite

‹‹Mon Gouvernement prendra ses responsabilités » (P. Talon)


12 octobre 2019 par Dg24h
Démarré le jeudi 10 octobre, le dialogue politique a officiellement pris (...)
Lire la suite

Le Message de Patrice Talon à la clôture du Dialogue Politique


12 octobre 2019 par Dg24h
Le dialogue politique initié par le Chef de l’Etat a pris fin ce samedi (...)
Lire la suite

21 bacheliers inscrits à l’ENEAM sur plaidoirie de P. Talon


9 octobre 2019 par Dg24h
Après l’obtention de leur baccalauréat, 21 jeunes bacheliers, n’ont pu (...)
Lire la suite

Un administrateur à la tête de la Sonacop


9 octobre 2019 par Dg24h
Le Gouvernement a décidé ce mercredi 09 octobre 2019, de la (...)
Lire la suite

Odile Attanasso et Serge Ahissou, recasés


9 octobre 2019 par Dg24h
En Conseil des ministresce mercredi 09 octobre 2019, le président de la (...)
Lire la suite

La conduite des débats confiée à Dorothée Sossa


9 octobre 2019 par La Rédaction
Le gouvernement vient de confier la gestion des débats du dialogue (...)
Lire la suite

Les journées continues interdites dans les écoles privées


8 octobre 2019 par Dg24h
Le directeur départemental des enseignements maternel et primaire du (...)
Lire la suite

L’Ambassadeur du Maroc au cabinet de MORETTI


8 octobre 2019 par Dg24h
Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (...)
Lire la suite

Rufino d’Almeida déterminé à accompagner les retraités


7 octobre 2019 par La Rédaction
Les responsables en charge de l’éducation et les autorités (...)
Lire la suite

L’Institut parlementaire du Bénin remplace la CAPAN


7 octobre 2019 par La Rédaction
La Cellule d’analyse des politiques de développement de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Abdou Rafiou Bello entre en fonction


7 octobre 2019 par La Rédaction
Nommé en conseil des Ministres mercredi dernier, le Directeur Général du (...)
Lire la suite

Patrice Talon invite à prioriser le financement interne


4 octobre 2019 par Dg24h
En déplacement au Sénégal pour la rencontre sur le financement des (...)
Lire la suite

Un objectif de 295 milliards FCFA pour résorber le phénomène


3 octobre 2019 par Dg24h
Le Sommet sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans l’espace (...)
Lire la suite

Tonato lance les travaux de la station de boues de vidange


3 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, Didier José (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information