mardi, 19 mars 2019 •

321 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Nouveau code électoral

Aucune disposition pour empêcher les femmes et les jeunes aux fonctions électives




Les députés de la 7ème législature ont doté le Bénin d’un nouveau code électoral, le 03 septembre 2018. Ce nouveau code apporte plusieurs innovations notamment, la caution pour l’élection présidentielle qui est portée à 10% du montant maximal autorisé pour la campagne électorale, soit 250 millions de francs CFA. La caution pour les élections législatives est également portée à 10% du montant maximal autorisé par la liste, soit 249 millions de francs CFA. Le quitus fiscal est exigé dans les pièces à fournir pour le dépôt des dossiers pour ce qui concerne les candidats à l’élection présidentielle.
La représentativité des listes au plan national est de 10% pour prétendre avoir des députés. La démission est exigée pour les forces de défense et de sécurité et assimilées, un an avant les échéances électorales, avec une dérogation (06 mois) pour les prochaines législatives.
Ainsi présenté, aucune disposition spécifique n’est prise dans le nouveau code pour empêcher la participation des femmes et des jeunes aux compétitions électorales. Les cautions de 250 millions FCFA et 249 millions FCFA fixées paraissent élevées en raison du revenu modeste de ces deux couches.
Selon la nouvelle charte des partis politiques et la réforme du système partisan, le regroupement des partis politiques en de grands blocs est un impératif pour la participation des formations politiques aux prochaines compétitions électorales.
Un parti politique ne sera plus la propriété d’un seul individu qui en assure le financement. Il s’agit dans le cadre de la réforme, de faire supporter ces cautions par les partis, tout en s’assurant que leur regroupement favorise l’émergence des jeunes et des femmes en leur sein. Mieux, les regroupements étant financés par l’Etat, le versement de ces cautions, par conséquent, ne devrait reposer sur un seul individu.
C’est une réforme qui consiste à réduire le rôle de l’argent en politique et à assurer, par des mécanismes démocratiques, l’émergence des citoyens au sein des partis en dehors des critères financiers.
Elle permet également de s’assurer que les deniers publics mis à la disposition des partis politiques sont gérés convenablement et ne profitent pas à une minorité qui crée les partis pour bénéficier de ce financement public.
Dans son esprit, cette réforme vise le regroupement des partis politiques, un idéal qui permet d’élever la qualité de la représentativité au sein des organes élus. Il en est de même pour la qualité de la représentation.
Ces différentes dispositions sont attelées avec la charte des partis politiques qui incite au regroupement des forces politique, à leur modernisation aussi bien dans la gestion que dans leur stratégie.
Ainsi, les jeunes et les femmes, plus nombreux selon la courbe démographique, pourront facilement avoir accès aux postes de décision, de même qu’à des positionnements politiques sur les listes de candidature.
Par ailleurs, le projet de loi sur le financement des partis politiques qui pourrait inclure des dispositions incitatives à l’accès des jeunes et des femmes à ces fonctions et positionnements, prend aussi en compte ces facteurs.
Le nouveau code électoral est donc favorable aux femmes et aux jeunes qui composent majoritairement la population béninoise. Suivant les règles démocratiques imposées aux partis, ces deux couches émergeront plus facilement en leur sein des grands blocs.
F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 septembre 2018 par Dg24h


Les 03 propositions de loi retenues par consensus


19 mars 2019 par Dg24h
Le Bénin pourrait parvenir dans les prochains jours à des élections (...)
Lire la suite

Un consensus au Parlement se dégage


19 mars 2019 par Dg24h
Les choses se précisent. Après les travaux du Comité paritaire, la (...)
Lire la suite

Les travaux se poursuivent en commission


18 mars 2019 par Dg24h
Le président de l’Assemblée nationale Me Adrien Houngbédji a réussi à (...)
Lire la suite

Un émissaire de Buhari à Cotonou


15 mars 2019 par Dg24h
La situation de crise que traverse le Bénin dans le cadre des élections (...)
Lire la suite

L’opposition entre blocage et poursuite du processus électoral


15 mars 2019 par Dg24h
« Il n’y aura pas d’élection sans l’opposition ». « Nous ne disons pas que (...)
Lire la suite

Le chronogramme des travaux pour une sortie d’impasse


14 mars 2019 par
Le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji a procédé à la (...)
Lire la suite

La haute juridiction donne raison à la Cena


13 mars 2019 par
La Commission électorale nationale autonome (Cena) n’a pas violé la (...)
Lire la suite

La requête du Prd, désapprouvée par ses propres amis


13 mars 2019 par
L’USL, le PRD, MOELE-Bénin, l’UP, le BP et la CENA sont appelés à (...)
Lire la suite

Sans l’avis de la Cour on veut ouvrir les cantines à la CENA


12 mars 2019 par Dg24h
Par correspondance Numéro 014/CENA/PT en date du 11 Mars 2019, le (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir du dossier PRD contre la CENA


12 mars 2019 par Dg24h
Les membres de la Cour Constitutionnelle étaient en audience ce lundi (...)
Lire la suite

Le Prd convoqué à la Brigade criminelle ce mardi


11 mars 2019 par Dg24h
Le président du Parti du renouveau démocratique (Prd) Me Adrien (...)
Lire la suite

La preuve que la démocratie béninoise est en marche


11 mars 2019 par
Comme annoncé, les forces politiques de l’opposition sont descendues (...)
Lire la suite

COMMUNIQUE DU PRD


7 mars 2019 par Dg24h
Le mercredi 6 mars 2019, s’est tenue à Porto-Novo, une réunion de la (...)
Lire la suite

L’opposition opte pour le report de la date du scrutin


7 mars 2019 par
Après la rencontre du chef de l’Etat avec la classe politique pour une (...)
Lire la suite

Le monde syndical appelle au consensus


7 mars 2019 par
La situation sociopolitique du pays préoccupe les acteurs du monde (...)
Lire la suite

Lehady Soglo perd le parti au profit de Zinzindohoué


7 mars 2019 par
La décision est rendue ce mercredi. Le tribunal de Cotonou vient (...)
Lire la suite

Patrice Talon invite le parlement à légiférer en urgence


6 mars 2019 par
Au terme de la rencontre entre le chef de l’Etat et la classe politique (...)
Lire la suite

Les raisons du rejet du dossier de Moele-Bénin


6 mars 2019 par
Le parti Moele-Bénin ne peut prendre part aux élections législatives du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information