mercredi, 26 juillet 2017 •

145 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lionel Zinsou salue la vitalité de la démocratie béninoise




Lionel Zinsou s’est exprimé officiellement hier, après la proclamation des résultats par la Cour Constitutionnelle. Le 1er Ministre s’est adressé au peuple béninois, à ses militants et sympathisants. Face à la presse nationale et internationale, à sa direction nationale de campagne, Lionel Zinsou a salué et félicité les institutions de la République pour la parfaite organisation du scrutin. Il a remercié tous les Béninois pour leur comportement exemplaire depuis le début du processus électoral. Il a salué le climat de paix et de sérénité qui règne sur l’ensemble du territoire national. « Cela honore notre démocratie. La démocratie est une fierté pour notre peuple », a-t-il fait observer, avant de féliciter tous ses concurrents qui ont fait une campagne apaisée. Lionel Zinsou a particulièrement félicité le candidat arrivé en deuxième position et souhaité que la campagne électorale pour le compte du second tour se déroule dans la même ambiance de paix et de fête. Cette campagne, à l’en croire, doit rassembler davantage les Béninois dans la dignité. Il a salué l’engagement de tous ses militants à divers niveaux. Un vibrant hommage a été rendu aux mouvements de jeunes et de femmes qui ont fait un travail de fourmi sur le terrain, une campagne propre. Lionel Zinsou n’a pas oublié les leaders des forces politiques de l’alliance républicaine pour leurs efforts. « Un second tour, c’est une nouvelle élection, un rendez-vous entre le peuple et deux candidats pour parler de l’avenir, du développement du Bénin. Le peuple béninois choisira un chef de l’Etat, un président qui sera le président de tous les Béninois, un père de la nation, un homme qui doit conduire le développement du pays pendant 5 ans. Ce père de la nation doit être enraciné dans l’histoire de son pays », a déclaré Lionel Zinsou. « Un père est dans la réconciliation, le consensus. Il ne peut pas être dans la division et le régionalisme. Il n’y a pas de place ni pour la peur, ni pour la vengeance. Nous avons besoin d’un chef qui rassemble les Béninois. Ce père de la nation ne doit pas être en conflit avec l’Etat. Le changement est possible. Un immense espoir se lève. On n’est jamais président à la place de quelqu’un. Personne n’est caché derrière moi », a-t-il souligné.
Il propose un Bénin Gagnant dans la paix et l’unité nationale. « Saurons-nous défendre l’unité nationale et la paix ? », s’est-il demandé. Comme pour dire que l’enjeu du 20 mars est de taille. « Votons très nombreux dimanche prochain, regardons en face l’avenir de notre pays », a-t-il indiqué.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 mars 2016 par La Rédaction



Rachidi Gbadamassi loue les mérites de Talon à Parakou

25 juillet 2017 par Dg24h
En réponse à certains hommes politiques qui critiquent la gouvernance (...)
Lire la suite

Les FCBE échangent avec leurs militants du Zou

24 juillet 2017 par Dg24h
Les militants et sympathisants des Forces cauris pour un Bénin émergent (...)
Lire la suite

Un nouveau bureau de 45 membres prend les rênes du PSD

22 juillet 2017 par Dg24h
Le Parti Social Démocrate (PSD) a élu un nouveau bureau exécutif de 45 (...)
Lire la suite

Les députés font des recommandations sur le Budget de l’Etat (...)

18 juillet 2017 par Dg24h
« Accorder une attention particulière au problème de chômage des jeunes (...)
Lire la suite

Yayi et Zinsou convoitent la présidence de l’Assemblée

18 juillet 2017 par Dg24h
Les acteurs politiques se préparent activement pour les prochaines (...)
Lire la suite

Les FCBE s’insurgent contre le mode de gestion de la Rupture

17 juillet 2017 par Dg24h
La mobilisation à la base des militants et sympathisants des FCBE (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires