lundi, 6 décembre 2021 •

379 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Election au Conseil des droits de l’Homme

Amnesty encourage le Bénin à promouvoir les droits humains




Amnesty International Bénin a réagi à la suite de l’élection du Bénin au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

L’élection du Bénin en qualité de membre du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies « (…) devrait encourager les autorités à davantage respecter et promouvoir la protection des droits humains au Bénin et au-delà de ses propres frontières », selon Amnesty International Bénin.
Dans un communiqué publié le 15 octobre 2021, l’organisation internationale de défense des droits humains indique qu’elle « sera particulièrement attentive à ce que le gouvernement assume pleinement ses responsabilités ».
Amnesty International dit prendre acte de la volonté des autorités de « s’investir dans la poursuite de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi que dans la mobilisation, à travers différentes stratégies, des ressources devant permettre aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à : un système alimentaire adéquat, une éducation de qualité, des soins de santé qui protègent les plus démunis, l’eau potable, l’énergie…etc. » « Cependant, nous leur rappelons que la promotion–essentielle -des droits économiques et sociaux, doit aller de pair avec le respect des droits politiques et civils fondamentaux (…) », a indiqué Amnesty International.
Selon l’organisation, ces droits sont mis à mal actuellement au Bénin. Des recommandations ont été faites aux autorités à la suite de l’élection du Bénin au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. « Amnesty International appelle les autorités à saisir cette opportunité pour mettre fin au harcèlement judiciaire de certains militants et journalistes, et à garantir à –la vingtaine au moins -de militants et de membres de l’opposition arrêtés dans le contexte de l’élection présidentielle d’avril 2021, leur droit à un procès juste et équitable, à recevoir des visites de leurs familles à intervalles réguliers, et à avoir un accès confidentiel à des avocats. Elles doivent aussi revenir sur leur décision prise en mars 2020, de retirer aux individus et organisations non gouvernementales le droit de soumettre directement des plaintes à la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples. »
M. M.
L’intégralité du message d’Amnesty International Bénin

L’élection au Conseil des droits de l’homme doit entrainer une plus grande implication en faveur des droits humains. À la suite de l’élection du Bénin au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies le 14 octobre 2021, Fabien Offner, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International a déclaré : « Cette élection devrait encourager les autorités à davantage respecter et promouvoir la protection des droits humains au Bénin et au-delà de ses propres frontières. Amnesty International sera particulièrement attentive à ce que le gouvernement assume pleinement ses responsabilités. « Nous prenons acte de la volonté des autorités exprimée après l’élection, de « s’investir dans la poursuite de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi que dans la mobilisation, à travers différentes stratégies, des ressources devant permettre aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à : un système alimentaire adéquat, une éducation de qualité, des soins de santé qui protègent les plus démunis, l’eau potable, l’énergie…etc. » « Cependant, nous leur rappelons que la promotion–essentielle -des droits économiques et sociaux, doit aller de pair avec le respect des droits politiques et civils fondamentaux, actuellement mis à mal au Bénin. Ces dernières années ont été marquées par de sérieuses atteintes à la liberté d’expression et la liberté de réunion pacifique. « Amnesty International appelle les autorités à saisir cette opportunité pour mettre fin au harcèlement judiciaire de certains militants et journalistes, et à garantir à –la vingtaine au moins -de militants et de membres de l’opposition arrêtés dans le contexte de l’élection présidentielle d’avril 2021, leur droit à un procès juste et équitable, à recevoir des visites de leurs familles à intervalles réguliers, et à avoir un accès confidentiel à des avocats. Elles doivent aussi revenir sur leur décision prise en mars 2020, de retirer aux individus et organisations non gouvernementales le droit de soumettre directement des plaintes à la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples. »

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

20 octobre 2021 par Marc Mensah




Boni Yayi rend hommage à son ancien chauffeur


5 décembre 2021 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Absent du territoire lors des obsèques de son ex chauffeur, l’ancien (...)
Lire la suite

Près de 8000 passeports en attente de retrait à la DEI


5 décembre 2021 par Marc Mensah
La Direction de l’Émigration et de l’immigration (DEI) invite les (...)
Lire la suite

Fin des travaux de la seconde session extraordinaire de l’AMS


5 décembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
C’est sur une note de satisfaction que les travaux de la seconde (...)
Lire la suite

Le 2e fugitif retourne en prison


4 décembre 2021 par Marc Mensah
Fin de cavale pour le deuxième détenu échappé de la prison civile (...)
Lire la suite

BéSyP souscrit à la dynamique de Coalition plus


4 décembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le réseau BéSyP (Bénin Synergie Plus)* a organisé du 22 novembre au 1er (...)
Lire la suite

Abib Ahandessi interdit d’accès à l’UAC


4 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Interdiction à Abib Ahandessi de se présenter à l’Université (...)
Lire la suite

Le consul du Liban au Bénin inhumé ce samedi


3 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le consul honoraire du Liban à Cotonou sera inhumé ce samedi 4 décembre (...)
Lire la suite

Les USA compatissent à la douleur du peuple béninois


3 décembre 2021 par Marc Mensah
L’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin a rendu publique une déclaration (...)
Lire la suite

05 nouveaux ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres (...)


3 décembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

Le 1er Nonce apostolique béninois à Cotonou


3 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Mgr Dieudonné Datonou, premier nonce apostolique d’origine béninoise (...)
Lire la suite

Nazaire Sado démissionne du parlement de la CEDEAO


2 décembre 2021 par Marc Mensah
Elu au poste de 2ème questeur de l’Assemblée nationale en remplacement de (...)
Lire la suite

Un stock d’essence saisi, le propriétaire arrêté


2 décembre 2021 par Marc Mensah
Des bidons d’essence frelatée entreposés dans une habitation ont été (...)
Lire la suite

Nouveau dispositif d’obtention du passeport pour la diaspora


2 décembre 2021 par Marc Mensah
Un nouveau dispositif vient d’être mis en place pour faciliter le (...)
Lire la suite

Les restrictions à la circulation des minibus levées


2 décembre 2021 par Marc Mensah
Interdits de circuler dans certaines zones de la ville de Cotonou (...)
Lire la suite

Les militaires repoussent une bande armée à Porga


2 décembre 2021 par Marc Mensah
Une position de l’armée béninoise a été attaquée dans la nuit de mercredi (...)
Lire la suite

Le budget général de l’Etat 2022 voté ce mois


2 décembre 2021 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le président de la commission des finances et des échanges de (...)
Lire la suite

Le président russe reçoit les lettres de créances de SEM. Okounlola


2 décembre 2021 par Marc Mensah
L’ ambassadeur du Bénin près la Fédération de Russie, SMM. André (...)
Lire la suite

437 kg de faux médicaments saisis


1er décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Plus de 400 kg de faux médicaments ont été saisis à Zogbodomey et dans un (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires