dimanche, 16 décembre 2018 •

122 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Alfred de Vigny au service du Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

​Une famille béninoise plus que modeste dans le Bénin profond. Niveau de vie pas loin de la précarité. Un parler français en deçà du CEPE dévalué de nos enfants. Pas trace de bibliothèque. Deux livres néanmoins, que le mari vous apporte de la chambre à coucher du couple. Ils ont coûté 25.000 et 27.000 f CFA. Un très gros investissement, eu égard à ce que ‘‘l’argent ne circule plus’’, pas au niveau de vos hôtes en tout cas. Mais les deux livres, 376 et 326 pp., les satisfont tout à fait grâce à 121 (44+77) rituels émanés de ‘‘l’usage des Bougies en Magie’’ et de l’usage des ‘‘plantes et encens magiques’’. Ces rituels résolvent tous les problèmes et comblent tous les besoins de la vie. Les prières qui les soutiennent font pâlir le Pater Noster et l’Ave Maria. Aux deux livres et à leurs rituels magiques, il faut ajouter les vaudous LÊGBÀ et DÀN trônant au seuil de la maison, le vaudou FÁ reposant, comme à son habitude, au fond des appartements. Fumigations et incantations européennes n’empêchent donc pas mâchoullis et rituels tout aussi magiques du terroir béninois. Le déploiement de cette liturgie d’ici et d’ailleurs accomplit des merveilles – il faut le croire – dans la vie du couple qui vous accueille. Et comme à votre avis l’ensemble des Béninois recourt aux rituels magiques d’ici et d’ailleurs, le Bénin est sensément le ‘‘pays où coulent le lait et le miel’’.
​Bien entendu, la vérité n’est pas celle-là. L’espérance biblique de la terre promise s’accomplit plutôt en Europe parce que, tout en se délectant de la poésie des encens et des bougies, des fumigations et des incantations, les Européens se bougent, travaillent, inventent. Par exemple, avec le coton brut béninois, burkinabé, malien, etc., ils créent chez eux pour leur jeunesse mille et un emplois, pendant que les pays africains bradeurs de leur coton brut étalent leurs jeunes diplômés baptisés misérablement ‘‘sans-emploi’’. Et nous avons publié vaillamment : ‘‘La pauvreté richesse des peuples’’. On ne saurait donc parler du Bénin en termes de pays de cocagne parce que, portés aux nues par encens et bougies, fumigations et incantations, les Béninois sommeillent collectivement dans l’extase de la poésie de ‘‘Dieu fera’’. Les Ecureuils participeront peut-être un jour à un Mondial du football. En attendant que Dieu les sélectionne, des Béninois respectables soutiennent que c’est le Bénin qui a fait gagner la France en 1998 par l’efficacité de ses rituels magiques qui ont multiplié par zéro les mille et un entraînements des Bleus. Pourquoi ne pas les croire ?
​La vérité n’est pourtant pas celle-là. La vérité, la voici : par-delà l’or du calice et de l’ostensoir, par-delà les douze étoiles scintillantes de la Madone bienveillante, et les grandes orgues berçant Dieu dans Sa Majesté, et le prêtre faisant monter vers Son Trône des encens de toute suavité, malgré les raisons qu’ils ont de geindre aux pieds du Sauveur crucifié, les Européens croient à la valeur absolue du travail. Tous approuvent Alfred de Vigny qui a dit le cœur de leur philosophie : ‘‘Gémir, pleurer, prier, est également lâche. / Fais énergiquement ta longue et lourde tâche / Dans la voie où le sort a voulu t’appeler,…’’ Les Béninois, quant à eux, pourraient, pour se mettre au travail, s’appuyer sur leur adage ancestral : ‘‘Le bâton est plus efficace que le gris-gris.’’ Hélas, ils ne tiennent pas le bâton pour le symbole de la tâche qu’ils doivent faire énergiquement, ils considèrent le bâton de l’adage comme un super gris-gris qui les dispense de faire des efforts. Et pendant que, ou pensant que, Dieu, gris-gris et super gris-gris travaillent pour eux, ils mangent du pain de blé en cultivant la fiesta non-stop : tam-tam la nuit, ‘‘rires banania’’ le jour. Et ils convoquent les morts pour les faire danser. Et ils roulent les mécaniques sur les bords de la précarité sous le regard médusé du monde marchant. S’ils veulent exorciser la précarité – mais peuvent-ils le vouloir ? – les Béninois doivent aller à l’école d’Alfred de Vigny au service du Bénin sur les voies de l’effort.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 août 2018 par Dg24h


Ce que l’on cache aux révoltés de France et de Navarre


8 décembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Leurs dirigeants ne leur disent pas que si (...)
Lire la suite

Trois péchés rédhibitoires de tout Béninois


24 novembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Munies de leur licence et de leur master, nos (...)
Lire la suite

S’inspirer du très honorable Justin Trudeau pour innover en (...)


29 octobre 2018 par La Rédaction
Le Leader d’opinion Richard Boni Ouorou a rencontré le premier ministre (...)
Lire la suite

Comment l’utilisation des smartphones peut affecter la sante humaine (...)


7 septembre 2018 par Dg24h
Par Dr. Mehenou Amouzou L’Afrique a besoin de technologies pour (...)
Lire la suite

Les ambitions hégémoniques de Patrice Talon sur le Bénin


4 septembre 2018 par La Rédaction
Avec le récent vote de la loi sur le code électorale, Patrice Talon est (...)
Lire la suite

Pourquoi limiter à trois le nombre des partis politiques


1er septembre 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’opinion publique béninoise manifeste une vague (...)
Lire la suite

La lettre ouverte de Richard Boni Ouorou qui indexe la justice


26 juillet 2018 par La Rédaction
Le politologue Richard Boni Ouorou dans l’une de ses récentes interview, (...)
Lire la suite

Politiciens ‘’WhatsApp’’ et référendum


19 juillet 2018 par Dg24h
Les spécialistes de la question nous avaient pourtant prévenus : le (...)
Lire la suite

Abbaye de Thélème ou Hôpital de Zone ?


14 juillet 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Du 29 mars 2017 au 28 avril 2017, un contrôle (...)
Lire la suite

La Révolution en « Rupture »


29 juin 2018 par Dg24h
L’événement mérite d’être souligné, tant il est une première... Après avoir (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 100


27 juin 2018 par Dg24h
À neuf heures ce samedi matin, j’étais au siège de campagne à Bar Tito. (...)
Lire la suite

Pourquoi la Céna est née d’une fausse évidence


27 juin 2018 par La Rédaction
L’interview accordée à la presse béninoise par Richard Boni Ouorou, expert (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 96


23 juin 2018 par Dg24h
Pour le plus grand malheur de Adrien Houngbédji, Albert Tévoédjrè, (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 95


22 juin 2018 par Dg24h
Il était dix heures environ, ce lundi, onzième jour de campagne (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 94


21 juin 2018 par Dg24h
L’événement politique majeur dans la géopolitique nationale béninoise fut (...)
Lire la suite

Le grand miracle de la Cour Holo


7 juin 2018 par Dg24h
Standing ovation donc pour Théodore Holo, président sortant de la Cour (...)
Lire la suite

L’euthanasie de la presse béninoise


6 juin 2018 par La Rédaction
La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 90


6 juin 2018 par Dg24h
L’agglomération de Tchaourou est le coeur administratif de la commune du (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information