mardi, 23 avril 2019 •

378 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Potentialités touristiques de la commune de Dogbo

A la découverte du site des « hommes à queue »




Gounoudoudji, ou le site des « hommes à queue ». C’est l’un des patrimoines restés cachés pendant des années qui bénéficie de l’apport du gouvernement à travers la direction des arts et de la culture pour sa promotion. Une conférence de presse suivie d’une visite guidée animée par le maire de la commune de Dogbo, le conseiller technique à la culture du ministère des sports, du directeur du fonds des arts et de la culture a eu lieu sur le site mercredi 18 avril 2018.

Révéler les sites touristiques béninois. C’est l’objectif du gouvernement à l’heure de la promotion touristique au Bénin porté par la Direction du fonds des arts et de la culture. Ainsi, le directeur du Fonds des arts et de la culture (Fac) a initié avec les journalistes une visite découverte sur le site en vue de sa promotion. Appelé site Gounoudoudji, ou site des <>, ce patrimoine béninois existait depuis 1000 ans avant J. C. Selon les informations fournies par le technicien en place, Armyaou Soglo, ce site s’étend sur 20 km. Les vestiges récupérés sur le site et étudiés par les archéologues français, révèlent qu’ils dataient du 9e siècle avant Jésus-Christ. Le maire de Dogbo, Vincent Akakpo, dira que le site a été découvert depuis 1998, et inscrit dans le patrimoine touristique sous le régime du président feu Mathieu Kérékou. Les moyens de la mairie ne pouvant aménager tout le domaine, le maire invite le gouvernement à prendre en charge ce site qui constitue une grande richesse touristique pour le Bénin. Sur les 20.000 m, seulement, 1000 ont pu être aménagés avec le soutien du ministère. Le conseiller technique à la culture du ministère des sports et de la culture, Richard Sogan, a montré à travers des exemples variés ce que vaut ce site dans le patrimoine touristique béninois. Mettant un accent sur le mythe que constitue le nom « hommes à queue », il révèle que c’est l’essence même de la préservation du site. Datant de plusieurs millions d’années, l’appellation, site des « hommes à queue » fait fuir les populations qui craignent perdre leur vie une fois sur les lieux.

Gilbert Déou Malè, Directeur du Fonds des arts et de la culture, s’est dit heureux de la découverte de ce site. Selon lui, le gouvernement a décidé d’aménager et de valoriser tous les sites touristiques existant sur le territoire national. C’est dans cette vision que la direction du fonds des arts et de la culture a pris l’initiative de faire découvrir déjà le site au peuple béninois et aux touristes. Le préfet du département du Couffo, Christophe Megbédji qui a pris l’initiative de l’organisation des conférences départementales de manière tournante, a décidé de la valorisation des sites existant sur son territoire. C’est alors qu’il a réuni les directeurs départementaux sous sa tutelle sur le site de Gounoudoudji, non pas seulement pour leur conférence mais aussi pour la promotion du site. Tout chose qui réjouit le conseiller technique à la culture, Richard Sogan qui a adressé les mots de remerciements à toute l’équipe préfectorale qui a choisi à l’instar du gouvernement et du ministère de valoriser le site des « hommes à queue ».

Mettre en valeur les sites touristiques

Le technicien du site, Armyaou Soglo est revenu sur le fait que le nom est un mythe développé autour pour sauvegarder le site, préserver ce qui est laissé par nos ancêtres. Selon la démarche entreprise pour la valorisation du site, il ajoute que c’est du 18 au 29 avril 2001 que les Danois et les Béninois ont foulé le sol de Dogbo sur le plateau Adja. « Cette mission avait pour objectif de rechercher les évidences archéologiques pouvant être utilisées comme bases documentaires pour mettre en valeur les sites à structures excavées.
La découverte fortuite des sites Agongouinto et de Gounoudoudji aurait pu passer dans les faits divers. Mais les Danois étant responsables des opérations, ont réagi selon les normes en vigueur dans leur pays », affirme-t-il. La suite chronologique des événements est que le parc a vu le jour et inauguré le 28 août 2008. Après les différentes missions pendant quelques années successives, c’est seulement en 2017 que l’équipe d’inspection est revenu sur le site pour poursuivre les recherches. « C’est en 2018 que les archéologues français sont venus sur invitation des Danois afin de reprendre la carte de ce qui est fait pour avoir une carte actualisée.

Secrets d’une visite passionnante

« A chaque 50 m, il y a cinq tunnels », révèle le maire de Dogbo. Outre ce qui fascine sur le site, il raconte que « c’est à Dogbo vous allez voir le roi et la reine qui ne sont pas des époux. Le jour où ils sont intronisés, ils ne se voient plus jusqu’à leur mort ». Une révélation qui donne l’envie de découvrir la commune de Dogbo. Faisant un bref aperçu sur d’autres aspects atraignants de la commune, il raconte l’histoire que leur ont laissé les parents sur le souvenir de ce site. A l’en croire, « les gens faisaient l’extraction des mines pour le fer sur ce site. Mais personne ne savait qu’ils ont la queue. Ils viennent dans le marché de Dogbo avant tout le monde et ils partent toujours en dernière position. Personne dans le village ne sait là où ils passent les soirs pour rentrer et d’où ils viennent. Leur activité principale est la vente des houes. Il est arrivé que les gens ont constaté que là où ils restent, il y a de petits trous par endroits. Ne comprenant rien, ils ont réfléchi et la veille du marché, ils ont mis de l’huile rouge dans les trous. Ils sont venus très tôt et pris siège à leur place et leur queue était dans le trou. Quand le soleil a commencé par chauffer, les fourmis ont attaqué leur queue. Les gens étaient pleins au marché et ils ont pris la fuite. C’est de là, ils ont su que c’était des hommes à queue. Mais les gens les ont poursuivi jusqu’à cet endroit, où ils ont disparu ». Une histoire qui incite à se rendre sur le site pour faire la découverte de la réalité des lieux.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 avril 2018 par Dg24h


Le Conseil des ministres du 17 avril 2019


17 avril 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Le message de paix de la Conférence Épiscopale au peuple


15 avril 2019 par La Rédaction
L’Eglise Catholique sort encore de son silence. La Conférence épiscopale (...)
Lire la suite

Nasser Bourita convie Pretoria à un nouveau modèle de coopération (...)


15 avril 2019 par La Rédaction
Dans une interview accordée à l’hebdomadaire sud-africain, The Sunday (...)
Lire la suite

L’appel de Me Adrien Hougbédji à la Nation


12 avril 2019 par Dg24h
La première session ordinaire de l’année 2019 s’est ouverte ce vendredi à (...)
Lire la suite

La campagne démarre ce vendredi à 00h


11 avril 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour le compte les législatives 2019 démarre ce (...)
Lire la suite

L’examen de l’extradition de Koutche mis en délibéré


11 avril 2019 par La Rédaction
Le procès d’extradition de Komi Koutché, ancien ministre d’Etat chargé de (...)
Lire la suite

Le Groupe Dongaco obtient quatre agréments


10 avril 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 10 avril 2019 a accordé (...)
Lire la suite

Le point sur la Transition à la télévision numérique terrestre au (...)


10 avril 2019 par La Rédaction
La Télévision numérique terrestre (TNT) est le projet N° 21 des 45 (...)
Lire la suite

L’ANaMA pour booster l’agriculture béninoise


10 avril 2019 par La Rédaction
Rendre plus compétitive l’agriculture béninoise. C’est la vision du (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo appelle au calme et à la maturité


8 avril 2019 par Dg24h
Le président maire Nicéphore Soglo a au cours d’une déclaration ce lundi 8 (...)
Lire la suite

L’épouse de l’ancien maire de Cotonou interpellée à Paris


8 avril 2019 par La Rédaction
L’épouse del’ancien maire de Cotonou, Madame Myriam Soglo, a été (...)
Lire la suite

Les citoyens se prononcent sur le bilan de Patrice Talon


8 avril 2019 par La Rédaction
Le président de la République Patrice Talon a clôturé ce samedi 06 avril (...)
Lire la suite

Comment Patrice Talon transforme le Bénin


5 avril 2019 par Dg24h
Investi le 06 avril 2016 en tant que président de la République, Patrice (...)
Lire la suite

Mgr Paul Vieira conduit à sa dernière à Djougou


4 avril 2019 par Dg24h
Regretté évêque de Djougou, Mgr Paul Kouassivi Vieira a été inhumé dans (...)
Lire la suite

Recrutement de 80 auditeurs au titre de l’année 2019


3 avril 2019 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 03 avril 2019, sous la présidence (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci a reçu des investisseurs turcs


2 avril 2019 par La Rédaction
Un groupe d’investisseurs turcs conduit par l’ambassadeur de Turquie (...)
Lire la suite

Les électriciens installateurs de Porto-Novo en formation


2 avril 2019 par La Rédaction
Une centaine d’artisans-électricien installateurs de la ville de (...)
Lire la suite

Les institutions appellent à la poursuite du processus électoral


1er avril 2019 par Dg24h
Les présidents des Institutions constitutionnelles élargies au Médiateur (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information