mercredi, 20 février 2019 •

228 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Laurent Gangbes sur Askgouv

22.000 entreprises ont été créées en 2018




La plateforme Askgouv lancée par le gouverment dans le cadre de la vulgarisasion de ses actions a reçu, jeudi dernier, le directeur l’Agence de promotion des Investissements et des Exportations (Apiex). A travers divers questionnaires des internautes, Laurent Gangbes a fait part des avancées dans le secteur de l’emploi au Bénin.
22.000 entreprises ont été créés en 2018. C’est l’information phare qui a touché les sensibilités au cours de ces échanges avec Laurent Gangbes. Le Directeur de l’Agence de promotion des Investissements et des Exportations (Apiex) a expliqué que le nombre d’entreprises créées au Bénin croît chaque année de 12 à 15% depuis 2016. A la question d’un internaute de comprendre la procédure de création d’une entreprise, Laurent Gangbes, souligne qu’il suffit juste d’avoir « sa pièce d’identité en cours de validité, son acte de naissance, sa photo d’identité et diverses informations liées à son adresse ». Il précise qu’il faut des renseignements sur les activités à mener. Le directeur de l’Apiex indique qu’« il s’agit d’un processus profondément simplifié par le régime actuel. L’Etat, à travers l’Apiex, a mis en place un dispositif d’accompagnement dans toutes les démarches administratives des entreprises. L’Apiex met à votre disposition l’ensemble des informations nécessaires à votre installation’’. ’’Dans la sous-région, nous sommes parmi les pays où la création d’entreprise est le plus simplifiée », a conclu M. Gangbes. Pour lui, ce sont les réformes engagées par le gouvernement depuis son avènement, qui ont permis d’offrir des facilités aux créateurs d’entreprises. Ce qui selon lui a booster le nombre d’entreprises créées. A un autre curieux de savoir le nombre d’entreprises qui se sont installées dans le pays et le nombre d’emplois directs et indirects générés depuis la création de l’Apiex, Laurent Gangbes répond : « Depuis 2016, le nombre d’entreprises créées dans notre pays croît de 12 à 15% chaque année. En 2018, il y a eu la création de 22.000 entreprises, un engouement à la création d’entreprises ». Le directeur de l’Apiex souligne qu’aujourd’hui l’allègement des impôts est fonction du nombre d’emplois créés. ’’ll faut dire qu’au regard de ce que nous constatons sur le terrain, le chiffre de 200.000 emplois annoncé par le président de la République est même minoré’’, a-t-il déclaré.
Dans son intervention, il est à noter que les facteurs favorisant cette performance sont entre autres, la révision du code des marchés publics pour le rendre beaucoup plus souple et transparent, l’assouplissement du code du travail surtout l’encadrement du droit de grève, la réforme du code foncier renforçant le droit à la propriété privée, la mise en place des tribunaux de commerce (preuve tangible de la protection des acteurs du business), la mise en place des structures de médiation s’agissant de contentieux fiscaux et douaniers, la loi sur le crédit-bail, l’amélioration du code des investissements pour stimuler les transformations locales, l’adoption du code du numérique, ainsi que la réforme au plan sécuritaire avec la création de la Police républicaine. Le directeur de l’Apiex indique que d’autres portes ont été ouvertes pour faciliter la tâche aux jeunes entrepreneurs. « Ce que nous mettons en place aujourd’hui facilite la création d’entreprises par la jeunesse. On peut citer les coûts faibles, la simplification des procédures, du conseil, de l’accompagnement », a précisé Laurent Gangbes. Aussi ajoute-t-il que « Le gouvernement a mis en place la banque des Pme pour permettre l’accès aux crédits. (...) l’accès au financement est un frein au développement du business au pays. En tant que guichet unique, l’Apiex a toutes les informations à ce sujet ».
Tout en invitant les jeunes à la formalisation de leurs entreprises, il souligne qu’aucune discrimination n’est faite entre l’investisseur béninois et l’investisseur étranger.
Laurent Gangbes n’a pas occulté l’engagement de son institution et sa mission. « Nous souhaitons augmenter la capacité d’action de l’Apiex. Notre ambition est d’accompagner entreprenants et investisseurs dans tout le processus », a souligné le directeur. Il ajoute que beaucoup de choses sont entrain d’être faites. « L’Apiex est ouverte de 8 h à 16 h non-stop avec un personnel très disponible à vous trouver des solutions. Nous intervenons aussi dans la facilitation de l’exportation. Des fois, l’Apiex finance la certification. C’est le cas pour l’ananas », a précisé Laurent Gangbes.
Les réformes engagées par le gouvernement en matière de création d’entreprise facilitent la tâche surtout à la jeunesse qui s’emploie à gérer sa propre entreprise. Cela permet à bien d’entreprises de se conformer à la réglementation par leur formalisation.
G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 janvier 2019 par Dg24h


Modeste Toboula en garde à vue


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral a passé hier sa première nuit dans les locaux de (...)
Lire la suite

Le Conseil national d’aménagement du territoire installé


19 février 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier (...)
Lire la suite

OFFRE DE RECRUTEMENT


19 février 2019 par Dg24h
CABINET D’EXPERTISE COMPTABLE Dans le cadre du développement de notre (...)
Lire la suite

Le Micro Crédit Mobile présenté à Allada et Ouidah


18 février 2019 par Dg24h
Le ministre des affaires Sociales et de la Microfinance, Bintou Chabi (...)
Lire la suite

A la découverte de l’Ecole d’amitié sino-béninoise


18 février 2019 par Dg24h
Un délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la (...)
Lire la suite

Modeste Toboula convoqué à la BEF


18 février 2019 par Dg24h
Le préfet du département du Littoral est convoqué ce lundi à la Brigade (...)
Lire la suite

Des officiers rétrogradés


16 février 2019 par Dg24h
Le chef d’Etat-major des forces armées béninoises, le Contre-Amiral (...)
Lire la suite

Un prêtre tué à la frontière Togo-Burkina


16 février 2019 par Dg24h
Le Père César Fernandez, secrétaire provincial de la congrégation (...)
Lire la suite

Cosme Sehlin n’est plus


15 février 2019 par Dg24h
L’ancien ministre de l’économie et des finances, Cosme Sehlin n’est plus. (...)
Lire la suite

Une session extraordinaire s’ouvre lundi


15 février 2019 par Dg24h
Le président de la représentation nationale, Me Adrien Hounbgédji, à (...)
Lire la suite

La liste provisoire des nouveaux membres


14 février 2019 par Dg24h
La liste provisoire des nouveaux membres du Conseil national de (...)
Lire la suite

Des lots de médicaments à retirer de la vente


14 février 2019 par Dg24h
Les acteurs et organisations du secteur de la santé doivent procéder (...)
Lire la suite

Les causes de l’augmentation du prix du ‘’Kpayo’’


13 février 2019 par Dg24h
Le prix de vente de l’essence de contrebande connait depuis environ 72 (...)
Lire la suite

Un homme tire sur un marabout


13 février 2019 par Dg24h
Un homme âgé de 45 ans environ a tiré à bout portant sur un marabout et un (...)
Lire la suite

Un taux de réalisation de 90%


12 février 2019 par Dg24h
Une délégation du Ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou et du (...)
Lire la suite

Des dossiers ajournés dont la convention de l’UPOV


12 février 2019 par Dg24h
La première session extraordinaire de l’année 2019 ouverte le lundi 28 (...)
Lire la suite

Plus de 400 dossiers de BEPC rejetés


12 février 2019 par Dg24h
Le chef service des examens et concours de la direction départementale (...)
Lire la suite

Un homme se tue après avoir égorgé son épouse


12 février 2019 par Dg24h
Âgé de 47 ans, repris de justice, un homme s’est donné la mort après avoir (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information