mardi, 25 juillet 2017 •

129 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Un homme âgé d’une cinquantaine d’années environ retrouvé mort sur le tronçon Péhunco-Kouandé




Un corps inanimé d’un homme âgé de cinquante
(50) ans environ a été retrouvé, ce lundi au bord de la voie Péhunco-Kouandé, non loin de l’école urbaine centre de Péhunco, a constaté l’ABP.

Selon les informations recueillies sur le lieu du drame, cet homme était en train de marcher vers les environs de 8 heures quand subitement sans rien heurter, est tombé au bord de la voie.
Informés de cette triste nouvelle, les différentes autorités de la
commune à savoir le maire Amouda Razaki Issifou, les agents de santé
et les forces de l’ordre et de sécurité, se sont rendues sur le lieu,
pour le constat d’usage.
Au cours de leur, les différentes observations ont permis d’abord aux
uns et aux autres de constater des cicatrices raciales des ‘’Ditamari
‘’, une ethnie de l’Atacora, sur le visage du défunt. Mais ces
cicatrices n’ont pas suffi pour qu’on puisse reconnaître l’origine
du cadavre.
Craignant les maladies hémorragiques à virus Ebola et ou Lassa, avant
d’examiner le corps, les agents de santé sous le contrôle du
coordonnateur de la zone sanitaire de Kouandé-Kérou-Péhunco, Célestin
Hounkpè et du médecin-chef, Djékété Prisca, se sont correctement
habillés en blanc. Ils ont d’abord pulvérisé l’endroit où l’homme a
fini sa course, ensuite examiné le corps. Suite aux différents
examens, ils n’ont observé aucun incident majeur sur l’homme en
dehors d’un accident vasulo-cérébral après s’être tombé seul.
Ces agents de santé sous l’ordre de la première autorité communale ont
également protégé correctement le corps du défunt avant son
inhumation au cimetière municipal de Péhunco.
Signalons que la fosse qui a servi la dernière demeure au défunt a été
creusée par les individus de bonne volonté sollicités par les
autorités communales.
Le médecin –chef de Péhunco, Djékété Prisca, a profité de cette
occasion, pour exhorter toute la population de Péhunco à rester en
veille permanent et à observer des règles d’hygiène pour éviter la
contamination de la fièvre hémorragique à virus Lassa qui commence
à faire des ravages dans le Borgou.

ABP

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 février 2016



La Chine offre 50 milliards F pour l’eau potable dans les (...)

24 juillet 2017 par Dg24h
Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Aurélien A. (...)
Lire la suite

13 conseillers retirent leurs confiance au maire de Toviklin

24 juillet 2017 par Dg24h
Ce lundi 24 juillet marque peut être le début de la fin du règne du (...)
Lire la suite

La loi portant statut général de la fonction publique déclarée (...)

24 juillet 2017 par Dg24h
Par Décision DCC 17-142 du 13 Juillet 2017, la Cour constitutionnelle a (...)
Lire la suite

Natitingou accueille un atelier sur « les bonnes pratiques (...)

24 juillet 2017 par Dg24h
La salle de conférence de la préfecture de Natitingou sert de cadre (...)
Lire la suite

Le major d’Adromè disparaît avec près de 6 millions F

21 juillet 2017 par Dg24h
Le major du centre de santé d’Adromè dans la commune de Houéyogbé a (...)
Lire la suite

L’axe Porto-Novo-Akpro Missérété-Pobè en chantier dès mardi

21 juillet 2017 par Dg24h
La réhabilitation de l’axe Porto-Novo-Akpro Missérété-Pobè va démarrer le (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires