mercredi, 20 février 2019 •

68 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Prosper Yao Iroukora inquiet du démarrage effectif des cours à Savalou




La menace de grève assortie d’une motion du Front d’action des syndicats de l’enseignement n’a guère émoussé l’ardeur du maire de la commune de Savalou Prosper Yao Iroukora. Soucieux de la bonne reprise des classes, il a rencontré ce lundi au Collège d’enseignement général (CEG) 1, les directeurs de collèges.

S’informer des conditions de démarrage de la rentrée scolaire dans sa commune. C’est la principale motivation de la rencontre maire de Savalou Prosper Yao Iroukora et les directeurs de collège ce lundi à la salle de réunion de la mairie.
Au cours de ces rencontres, le maire a écouté les acteurs communaux de l’éducation sur les conditions de démarrage de la rentrée et les difficultés.
Au niveau du secondaire, deux collèges sont en proie à des difficultés liées aux passations de services. C’est le collège de Kpataba et celui de Dénou.
Au Ceg/Kpataba, bien qu’un arrêté ministériel ait muté l’actuel chef de l’établissement, les populations empêchent la prise de fonction du nouveau sous prétexte que c’est plutôt le censeur du collège qui devrait être muté. Par deux fois déjà, à travers des actes de barricade de voies, de brûlure de pneumatiques, les populations de Kpataba ont empêché le représentant du directeur départemental de l’enseignement secondaire et le directeur lui même de présider la passation de charges à la tête du Ceg de Kpataba.
Au Ceg de Dénou ( Ceg2), le directeur muté est porté disparu, bloquant ainsi depuis deux semaines les portes du bureau du directeur empêchant l’entrant de prendre fonctions.
« Les activités pédagogiques peinent à démarrer dans ces deux collèges après déjà deux semaines de cour », selon les chefs d’établissement présents à la rencontre.
Selon les syndicalistes présents à la rencontre, "le spectre de la grève constitue une éventuelle menace qui plane sur la rentrée en cas de non satisfaction des revendications".
Au niveau des enseignements maternel et primaire, le chef de la circonscription scolaire, Serge Frédéric Hounkanrin, a assuré que « la rentrée a démarré effectivement à Savalou ». Il a énuméré des difficultés telles que le « manque de personnel, avec un besoin de plus de 209 enseignements, manque de salles de classe, de mobiliers avec 12 tables et bancs de deux places assises pour 40 écoliers, des domaines d’écoles discutés, des écoles centres d’examen non clôturées ».
Pour l’enseignement secondaire, le maire a « regretté que la mairie soit limitée par les textes et ses maigres moyens mais il a promis faire des photos, plaidoyers à tous les niveaux possibles ». M. Iroukora a « invité les enseignants tant du primaire que du secondaire à continuer le sacerdoce, en sorte que l’on assiste à une croissance des taux de succès dans les établissements de Savalou ».

Laureinda SONON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 octobre 2015



La PDG de MCC au cabinet de Dona Houssou

19 février 2019 par La Rédaction
Le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou, a reçu en audience (...)
Lire la suite

La Céna fait le point de l’inscription des agents électoraux

19 février 2019 par La Rédaction
Le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), a (...)
Lire la suite

Les responsables des universités et écoles privées rappelés à (...)

19 février 2019 par La Rédaction
Dans une correspondance en date du mercredi 06 février 2019, le (...)
Lire la suite

Le boulevard de la Marina en réaménagement

13 février 2019 par La Rédaction
Le boulevard de la Marina long de 5,7 kilomètres sera entièrement (...)
Lire la suite

Les touristes affluent à la Pendjari

13 février 2019 par La Rédaction
Le parc de la Pendjari dans le département de l’Atacora suscite depuis (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole

13 février 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 12 février fait un grand pas (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires







Lettre d'information