dimanche, 24 février 2019 •

70 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Les sinistrés de l’inondation de Kandi reçoivent du soutien




A mesure que les jours passent, le soutien aux sinistrés de l’inondation du mardi 08 septembre à Kandi ne cesse de se multiplier. Jusqu’au soir du dimanche 13 septembre, les assistances de toutes natures venaient encore de la part des autorités officielles que des bonnes volontés pour soutenir les familles sinistrées.

C’est le ministre en charge de l’économie portuaire, Patrick Yérima qui a ouvert le bal des soutiens avec un apport en espèce d’un million de nos francs pour les sinistrés de la ville de Kandi remis au maire et Trois cents mille pour la réfection de l’école de Donwari également tombée sous la fureur du vent.

Le conseiller communal, Dalianou Imorou lui a emboîté le pas avec des dons constitués de tonnes de riz qui ont été distribués aux familles sinistrées.

Le Général Robert Gbian, par le truchement d’un émissaire a remis une enveloppe d’un million de francs au comité de crise installé pour la cause.

L’ancien ministre EL hadj Issa Azizou a quant à lui, fait don, dans la soirée du mercredi dernier, de 15 tonnes de ciment remis au maire de la commune.

Le gouvernement à travers le ministre de l’intérieur, Placide Azandé accompagné du Préfet des départements du Borgou et de l’Alibori, Salamatou Kora Ponou a apporté 150 moustiquaires imprégnées, 100 couvertures, 120 nattes plus une enveloppe financière d’un million de francs Cfa.

Le président de l’alliance pour un Bénin triomphant, Abdoulaye Bio Tchané, probable candidat aux élections présidentielles de 2016, a aussi contribué par le truchement d’un émissaire, Traoré Bouraïma, pour 40 tonnes de ciments plus 30 paquets de tôles pour reconstruire les habitations détruites.

La fille de 10 ans grièvement blessée est sortie de l’hôpital a reçu dimanche, la visite des autorités locales qui ont remis à ses parents, une enveloppe financière de 100.000 francs Cfa.

Pour l’heure, aucun sinistré n’est entré en possession d’un quelconque bien car les divers dons sont aux mains du comité crise mis en place par les autorités locales pour, apprend-on, échangent avec les chefs d’arrondissements afin de trouver un consensus pour le partage des dons aux sinistrés.

Une première réunion aurait eu lieu entre les chefs d’arrondissements urbains et les membres du comité pour arrêter la grille de répartition des biens reçus n’aurait pas abouti, a appris le correspondant de l’ABP.

AB

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 septembre 2015



Des heures supplémentaires à la direction des impôts

23 février 2019 par Dg24h
Le directeur général adjoint des impôts, Justin Agbikossi dans une (...)
Lire la suite

L’Unamab dénonce une violation des principes d’égalité des citoyens

23 février 2019 par Dg24h
Les députés ont adopté ce jeudi 21 février 2019, la loi n°2019-12 (...)
Lire la suite

Des dizaines de morts et des blessés graves ce samedi matin

23 février 2019 par Dg24h
Un grave accident s’est produit ce samedi matin à Gabaka, dans la (...)
Lire la suite

Wadagni mobilise les investisseurs norvégiens

22 février 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni effectue (...)
Lire la suite

Le fonctionnaire répondra civilement de ses actes

22 février 2019 par Dg24h
L’Etat n’est plus civilement responsable devant la justice des (...)
Lire la suite

Les juges peuvent exercer jusqu’à 65 ans

22 février 2019 par Dg24h
Les députés ont adopté ce jeudi 21 février 2019, la loi n°2019-12 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires







Lettre d'information