mardi, 20 août 2019 •

413 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

L’Engagement des jeunes en politique au coeur d’un atelier à Cotonou




Frédéric Joël Aïvo, Agrégé des facultés de droit, expert-constitutionnel des Nations-Unies et Président de l’Association Béninoise de Droit Constitutionnel (ABCD) a organisé lundi, à la Cour d’Appel de Cotonou, un atelier de réflexions sur : « l’engagement des Jeunes en politique, quelle nouvelle dynamique ? », pour imprimer une nouvelle marque patriotique à la jeunesse engagée dans l’action publique.

Au cours de cet atelier d’une journée, les jeunes engagés dans l’action publique ont été entretenus sur diverses thématiques ayant trait à l’idéologie en politique, au militantisme des jeunes, à la transhumance politique et bien d’autres thématiques d’importance capitale.

Selon le président de l’ABCD, Frédéric Joël Aïvo, la jeunesse constitue, "un fer de lance pour le développement" et pour cela poursuit-il, "il est important aujourd’hui d’attirer l’attention de la jeunesse sur le rôle qu’elle doit jouer dans la vie politique de son pays à travers cet atelier dont l’objectif est de prendre au berceau tous ceux qui veulent l’honneur de leur pays, provoquer une rupture et conquérir le pouvoir avec des idées plus vite, plus fortes, pour redresser le Bénin".

"Pour trouver des solutions efficaces aux problèmes qui minent la jeunesse, il est important que les jeunes fassent la politique en ayant une vision précise de développement ", fait remarquer Emmanuel Golou dans sa communication.

L’ancien Garde des sceaux, Victor Topanou pense quant à lui que, la jeunesse a le devoir de collaborer avec leurs aînés et d’avoir une vision à long terme.

Face au parterre de jeunes, Réckyath Madougou a invité à une vision personnelle pour impacter le développement en acceptant les critiques. Elle est soutenue par le maire de Sèmè-Kpodji, Charlemagne Honfo qui recommande à son tour, un degré de responsabilité dans toutes les actions juvéniles.

"La prise de conscience par les jeunes doit transparaître dans les propos et dans les actes", a martelé Charlemagne Honfo.

L’ancien Ministre, Jean Michel Abimbola exhorte la jeunesse à épouser une conviction morale en politique qui doit tourner essentiellement autour de la paix, la démocratie et d’autres valeurs morales.

Notons que la Fondation Hanns Seidel, représentée par Aridja Frank finance les travaux de cet atelier organisé par l’Association Béninoise de Droit Constitutionnel.

ABP/CAM/DKJ

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er septembre 2015



Des pratiques occultes pour intimider les candidats

20 août 2019 par Dg24h
La polémique autour de l’évaluation diagnostique des enseignants vient de (...)
Lire la suite

Ce qui justifie le nouveau déguerpissement à Placodji

20 août 2019 par La Rédaction
Le préfet par intérim du département du Littoral, Jean-Claude Codjia est (...)
Lire la suite

Prise de service des cadres promus

20 août 2019 par Dg24h
Plusieurs responsables de l’administration parlementaire nommés le 14 (...)
Lire la suite

Me Habib Bah n’est plus

19 août 2019 par Dg24h
Le Barreau béninois a encore perdu un de ses avocats. Il s’agit de Me (...)
Lire la suite

Un peuhl charcuté et son fils abattu

19 août 2019 par Dg24h
C’est la psychose et la désolation dans le rang de la communauté peuhl (...)
Lire la suite

Les taxis minibus en grève

19 août 2019 par La Rédaction
Les taxis minibus assurant la liaison Akassato-marché Dantokpa sont en (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires







Lettre d'information