jeudi, 22 août 2019 •

458 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Communiqué de presse relatif à la plénière manquée de la HAAC




L’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) a appris avec désolation la non tenue, le mardi 24 janvier 2017 de la plénière des conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), faute de quorum.
Une fois encore, après la non tenue de la promesse faite aux responsables des associations professionnelles des médias en décembre 2016, le Président de la HAAC vient de flouer aussi les responsables syndicaux. Et on est au regret de constater que le quorum n’a pu être obtenu à nouveau parce qu’un seul conseiller s’est présenté sur les deux qui se sont fait désirer la dernière fois.
L’UPMB estime que la plénière de ce mardi 24 janvier 2017 pouvait se tenir valablement avec les 8 conseillers présents sur 9.
En effet le dernier alinéa de l’article 89 du Règlement intérieur de la HAAC dispose : « Toutefois, en cas d’absence de certains Conseillers pour cause de missions, de maladie ou de force majeure, la HAAC peut valablement délibérer sur ces questions, conformément aux dispositions de l’article 88 ci-dessus ». L’article 88 recommande la tenue de la plénière même avec 7 conseillers.
C’est tout de même curieux que le Président de la HAAC ne cherche pas à avoir les nouvelles de son conseiller abonné absent plusieurs fois déjà à une session aussi importante. S’il est vrai qu’il n’est pas en mission pour la HAAC, son absence serait probablement liée à la maladie ou à un cas de force majeure, toutes choses prévues par le Règlement intérieur.
L’UPMB se réserve le droit de mener toutes actions nécessaires pour la réouverture sans condition et sans délai des espaces de liberté fermés au mépris des dispositions en vigueur. C’est pourquoi, elle propose au Président de donner la preuve de sa bonne foi en cherchant par tous les moyens à prendre les nouvelles du conseiller absent faire tenir inéluctablement la plénière cette semaine.
Enfin, l’UPMB renouvelle ses amitiés à l’Union islamique du Bénin, aux responsables des Centrales et Confédérations syndicales pour leur spontanéité dans la défense des libertés.
Aussi, invite-t-elle toute la société civile et surtout les responsables des partis politiques, le ministre en charge de la communication et tout le gouvernement à se joindre à elle pour la préservation de la liberté d’expression au Bénin.
Seule la lutte paie !

Fait à Cotonou, le 24 janvier 2017

Le Président de l’UPMB

Franck KPOCHEME
__._,_.___

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 janvier 2017



Retrouvailles des Tchabè de l’association Ajóbí du 06 au 08 (...)

22 août 2019 par Dg24h
Chaque année, les membres de l’Association des Tchabè pour le (...)
Lire la suite

L’espace vert de Houéyiho en état de délabrement avancé

22 août 2019 par Dg24h
Des sachets, de mauvaises herbes, de feuilles mortes, de petits tas (...)
Lire la suite

Liste proviosire des EPES à fermer à partir de 2019-2020

21 août 2019 par Dg24h
Pour la rentrée 2019, 102 établissements d’enseignement supérieur sont à (...)
Lire la suite

La Fondation L’Oréal renforce son action pour les Femmes et la (...)

21 août 2019 par Dg24h
Paris, le 20 août 2019 - Le programme régional Pour les Femmes et la (...)
Lire la suite

José Tonato avertit les auteurs d’actes d’incivisme

21 août 2019 par Dg24h
Le ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato (...)
Lire la suite

La 3ème édition du Leadership Day Cotonou aura lieu le 7 Septembre

21 août 2019 par Dg24h
La Fondation Kundi Africa a réussi à fixer dans les esprits la première (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires







Lettre d'information