samedi, 23 juin 2018 •

129 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Communiqué de presse relatif à la plénière manquée de la HAAC




L’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) a appris avec désolation la non tenue, le mardi 24 janvier 2017 de la plénière des conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), faute de quorum.
Une fois encore, après la non tenue de la promesse faite aux responsables des associations professionnelles des médias en décembre 2016, le Président de la HAAC vient de flouer aussi les responsables syndicaux. Et on est au regret de constater que le quorum n’a pu être obtenu à nouveau parce qu’un seul conseiller s’est présenté sur les deux qui se sont fait désirer la dernière fois.
L’UPMB estime que la plénière de ce mardi 24 janvier 2017 pouvait se tenir valablement avec les 8 conseillers présents sur 9.
En effet le dernier alinéa de l’article 89 du Règlement intérieur de la HAAC dispose : « Toutefois, en cas d’absence de certains Conseillers pour cause de missions, de maladie ou de force majeure, la HAAC peut valablement délibérer sur ces questions, conformément aux dispositions de l’article 88 ci-dessus ». L’article 88 recommande la tenue de la plénière même avec 7 conseillers.
C’est tout de même curieux que le Président de la HAAC ne cherche pas à avoir les nouvelles de son conseiller abonné absent plusieurs fois déjà à une session aussi importante. S’il est vrai qu’il n’est pas en mission pour la HAAC, son absence serait probablement liée à la maladie ou à un cas de force majeure, toutes choses prévues par le Règlement intérieur.
L’UPMB se réserve le droit de mener toutes actions nécessaires pour la réouverture sans condition et sans délai des espaces de liberté fermés au mépris des dispositions en vigueur. C’est pourquoi, elle propose au Président de donner la preuve de sa bonne foi en cherchant par tous les moyens à prendre les nouvelles du conseiller absent faire tenir inéluctablement la plénière cette semaine.
Enfin, l’UPMB renouvelle ses amitiés à l’Union islamique du Bénin, aux responsables des Centrales et Confédérations syndicales pour leur spontanéité dans la défense des libertés.
Aussi, invite-t-elle toute la société civile et surtout les responsables des partis politiques, le ministre en charge de la communication et tout le gouvernement à se joindre à elle pour la préservation de la liberté d’expression au Bénin.
Seule la lutte paie !

Fait à Cotonou, le 24 janvier 2017

Le Président de l’UPMB

Franck KPOCHEME
__._,_.___

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 janvier 2017



Une délégation du ministère de la culture au domicile de feu (...)

22 juin 2018 par Dg24h
Une délégation du ministère chargé de la culture conduite par le directeur (...)
Lire la suite

La lutte contre la corruption au Bénin au cœur des échanges

22 juin 2018 par Dg24h
Les travaux de la 2eme édition des Journées Nationales de la Gouvernance (...)
Lire la suite

La généralisation des uniformes kaki annulée

22 juin 2018 par Dg24h
C’est par une note de service en date de jeudi 21 juin 2018, que le (...)
Lire la suite

Les usagers du site de vente de moutons déguerpis à Sèmè-Kpodji

21 juin 2018 par Dg24h
Le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, a procédé à la libération de l’espace (...)
Lire la suite

Plusieurs blessés graves au Ceg de Sahè à Abomey

21 juin 2018 par Dg24h
Plusieurs élèves ainsi que des enseignants ont été gravement blessés, ce (...)
Lire la suite

Inspecteurs, chefs services et responsables d’établissement (...)

21 juin 2018 par Dg24h
La fraude constatée dans l’organisation de l’examen blanc du Brevet (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires