lundi, 22 juillet 2019 •

181 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Communiqué de la Préfecture de Cotonou




Il nous est revenu avec insistance que des individus mal intentionnés sont allés annoncer aux bonnes dames et autres usagers du Marché Saint Michel de Cotonou que le Préfet du département du Littoral viendra en fin de mois casser leurs installations marchandes. Ce comportement de nature à semer de trouble à l’ordre public ne saurait rester impuni si les auteurs se faisaient appréhender.

À cet effet, le Préfet du Littoral voudrait rassurer qu’il s’agit d’une intoxication sur fond de manipulation politique pour orchestrer de la zizanie au sein de la population.

Par ailleurs, l’Autorité préfectorale invite les uns et les autres à la sérénité, au calme, leur réitère l’engagement du gouvernement du Président Talon à ne jamais se lancer dans des mesures de contre goût au grand dam de ses populations et les exhorte à ne jamais céder aux chantages montés de toute pièce.

Fait à Cotonou, le 24 Avril 2017

*Modeste TOBOULA

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 avril 2017



Talon va se reposer en Côte d’Ivoire

21 juillet 2019 par La Rédaction
Le chef de l’État et son gouvernement prendront les jours à venir un (...)
Lire la suite

Le PCB ne veut pas se conformer aux textes

20 juillet 2019 par Dg24h
Le Parti communiste du Bénin (PCB) n’entend pas se plier aux nouvelles (...)
Lire la suite

Le Bureau exécutif national FCBE se réunit le 25 juillet

20 juillet 2019 par La Rédaction
Suite aux recommandations du Chef de l’Etat Patrice Talon à la rencontre (...)
Lire la suite

Il n’y a pas d’exilés ni de prisonniers politiques (P. Talon)

16 juillet 2019 par Dg24h
Le Chef de l’Etat Patrice Talon a échangé lundi 15 juillet 2019 avec les (...)
Lire la suite

Les impressions de responsables de quelques partis

16 juillet 2019 par Dg24h
Au terme de la rencontre entre le président de la République, Son (...)
Lire la suite

Les partis rencontrent Sacca Lafia ce jeudi

16 juillet 2019 par Dg24h
Les formations politiques qui n’ont pu avoir leur certificat de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires







Lettre d'information