mardi, 22 janvier 2019 •

138 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

COMMUNIQUE : Formulation d’un projet de renforcement de la résilience des moyens de subsistance des populations rurales




Bohicon, le 26 juillet 2016 : Au Bénin, la précarité des moyens de subsistance des populations rurales ne cesse de s’aggraver du fait de plusieurs facteurs dont la variabilité climatique. Environ 70% de la population vit de l’agriculture, un secteur confronté à la baisse de fertilité des sols et à la faible rentabilité. Il en résulte une diminution des revenus des producteurs. L’on ne peut donc résoudre efficacement les problèmes de pauvreté sans intégrer les questions environnementales et climatiques.
C’est dans ce cadre, que le Gouvernement du Bénin a sollicité auprès du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), un financement du Fonds pour les Pays les Moins Avancés (FPMA), et ce avec l’appui du PNUD, pour l’élaboration et la mise en œuvre du projet « Renforcement de la Résilience des Moyens de Subsistance Ruraux et du Système de Gouvernement Local aux Risques et à la Variabilité Climatiques au Bénin ». Un atelier de lancement de la formulation du document dudit projet se tient du 26 au 28 juillet 2016 à Bohicon.

Monsieur Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Bénin a indiqué qu’ « il s’agira pour les participants d’examiner et d’évaluer les mesures infrastructurelles et non-infrastructurelles susceptibles de permettre aux communautés bénéficiaires de résister ou d’amortir les chocs climatiques tout en préservant leurs emplois, en maintenant et en améliorant leur qualité de vie ». Il a souhaité que les travaux débouchent sur des propositions concrètes visant à limiter à court et à long terme la vulnérabilité des populations rurales. Il a en outre renouvelé la disponibilité du PNUD à accompagner le Bénin dans son effort pour le développement durable.

Procédant à l’ouverture des travaux de l’atelier, Monsieur Rufino d’Almeida, Directeur de Cabinet du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement a affirmé que, « sans une prise en compte effective du phénomène des changements climatiques dans les programmes et projets de développement, les efforts consentis pour la lutte contre la pauvreté resteront plombés et les documents de planification, aussi brillants soient-ils, n’auront guère d’impact sur les conditions de vie des populations ». « Il est devenu plus qu’urgent de trouver les moyens de renforcer leur résilience face au phénomène, de mettre en place des approches innovantes en vue d’aider les acteurs du monde agricole au Bénin à anticiper, absorber et recouvrer les chocs des effets des changements climatiques », a –t-il ajouté.

Monsieur Pascal Tchiwanou, Directeur National du projet a précisé que le projet interviendra à trois niveaux, à savoir : le niveau national, local et individuel. Il couvre une période de cinq (5) ans et comprend trois composantes : (i) une planification du développement local et national qui intègre systématiquement les données climatiques comme contraintes et opportunités ; (ii) des investissements dans les moyens de subsistance résilients ; et (iii) un environnement favorable à un financement plus conséquent du climat pour les moyens de subsistance résilients.

Les communes bénéficiaires seront identifiées selon des critères bien définis notamment l’indice de pauvreté non monétaire, l’appartenance aux zones agro-écologiques vulnérables au changement climatique, le poids démographique, la proportion de ménages en insécurité alimentaire modérée ou sévère.

Dans une démarche participative, les experts et cadres nationaux disposeront de 45 jours pour la collecte des données auprès des populations à la base et la formulation du document de projet.

===============================================================================
Pour plus d’information, veuillez contacter :

Isidore Agbokou, Team Leader Développement Durable et Croissance inclusive / PNUD – isidore.agbokou@undp.org

### ### ###

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 177 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 juillet 2016



Duel entre Akplogan et son directeur financier

22 janvier 2019 par La Rédaction
Une nouvelle semaine s’ouvre ce lundi 21 janvier 2019 dans le cadre du (...)
Lire la suite

Le gouvernement gagne le pari à Glazoué

20 janvier 2019 par La Rédaction
Le ministre de l’eau et des mines, Samou Séidou ADAMBI a procédé à la (...)
Lire la suite

L’ISMA tient le grand rendez-vous du cinéma

19 janvier 2019 par La Rédaction
Le Festival international de court-métrage des écoles de cinéma (FICMEC) (...)
Lire la suite

Le Bénin se prépare pour renforcer son arsenal juridique

18 janvier 2019 par Dg24h
Les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des dispositions légales (...)
Lire la suite

Les souscriptions autorisées à l’école de Klogbomè à Adjohoun

18 janvier 2019 par Dg24h
Le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou à (...)
Lire la suite

Komi Koutché en liberté conditionnelle

18 janvier 2019 par Dg24h
L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO




Les plus populaires







Lettre d'information