vendredi, 1er août 2014|

103 visiteurs en ce moment

 

Hallucinant : C´est maintenant que Yayi comprend que ce n´est pas le kpayo qui tue la SONACOP

De sources très proche de la marina, Boni Yayi a enfin compris que la mauvaise gestion de M. Expédit Houessou, actuel Directeur général de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) n´est plus á démontrer. L’implacable lutte contre le Kpayo á Cotonou n´a eu aucun effet sur la performance de l´entreprise.

Cette situation décevante fait que Expédit HOUESSOU, pourtant tonitruant FCBE de Comé ne serait plus en odeur de sainteté avec le Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi. Selon les mêmes sources, ces jours à la tête de la Direction générale de la Sonacop sont comptés

Son sort est déjà scellé, révèlent d’autres sources (FCBE). Pour les uns et les autres, M. Expédit Houessou a donné la preuve de son incapacité à redresser la Sonacop et est carrément passé à côté de la mission qui lui a été confiée par le Chef de l´Etat. 

A la Présidence de la République, tout le monde est conscient de cette réalité dénoncée il y a quelques jours par les responsables syndicaux de la Sonacop. M. Expédit Houessou ne partira pas seul. Il sera suivi de tous ceux qu’il a amenés dans la maison Sonacop et qui grèvent inutilement le budget de cette société sous perfusion gouvernementale.


 www.24haubenin.info ; L’information en temps réel 

1 Message

  • Ooooh mon cher benin quand donc comprendras-tu que les maux dont tu souffres sont le clientelisme le regionalisme et la corruption. Dans ce dossier il y a un non dit Pourquoi les denonciations ont-elles commence après le depart Lokossou Dieudonne le fameux "syndicaliste" Soit il est en complicite avec le DG et a eu sa part de gateau ou alors nos neo syndicalistes avec en tete le nomme Soumanou est manipule par les politiciens pour faire venir un bariba ou un nago comme DG Sonacop Tout se joue sur une base regionaliste ou partisane au Benin. Attendons de voir la reaction des gouvernants Plus rien ne doit nous etonner de nos jours sous ce regime de refondation que Issifou Kogui Ndouro dirige dans l’ombre car Koupaki est n’est qu’un figuratif

    Répondre à ce message


Un message, un commentaire ?
  • Mots-clés : breve
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)
  • [Se connecter]

 
A propos de 24 heures au Bénin
Deux ans avant l’accession de Boni Yayi au pouvoir, cette Etude a été publiée fin mars 2004 sous le titre « Entre réformes, conflits d’intérêts et désintégration : La Vérité sur le Malaise cotonnier béninois »dans six quotidiens béninois : Fraternité (n°1054 du 22 mars 2004), le Télégramme (n°453 du 22 mars (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes