vendredi, 24 février 2017 •

206 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Vote du traité sur le commerce des armes:Rosine Soglo dénonce les astuces de la domination occidentale




L’honorable Rosine Soglo s’est abstenu lors du vote du traité portant
sur le commerce des armes, lequel traité a été examiné par le
Parlement en sa séance du 26 avril 2016. Une opportunité à elle saisie
pour fustiger les mécanismes de la domination étrangère dans un
contexte où selon elle, le continent africain est vidé de ses bras
valides et de ses richesses pour le développement des grandes
puissances.
La position de la députée, la doyenne d’âge de l’institution, se
justifie par la malice dont fait preuve les puissances occidentales en
se réfugiant sous les traités ou conventions pour perpétuer leur
domination. Les exemples cités par elle, sont légions et concernent
entre autres, la deuxième guerre mondiale. Elle met en exergue les
propos du général Eisenhower, grand vainqueur de la bataille de la
deuxième guerre mondiale du pacifique. Ce dernier qui à la surprise
générale, déclarait à la fin de la guerre, qu’il fallait se méfier
des complexes militaro-industriels. Cet homme, en ce moment, alertait
l’opinion au regard du grand rôle joué ou bien mettait la puce à
l’oreille de ses concitoyens sur le jusqu’au-boutisme de ses
structures là pour ce qui est du contrôle et de la vente des armes. Le
traité selon la députée abstentionniste, n’est qu’une manière pour
les puissances impérialistes de continuer l’exercer des pressions
pour le contrôle du commerce des armes. C’est pourquoi elle demande
à ses collègues députés de s’opposer à sa ratification en signe de
respect à la mémoire de ceux qui ont lutté pour l’indépendance de
l’Afrique. Un contient contraint de se donner la main selon elle, pour
se libérer de la tutelle des profiteurs de sa richesse. Elle note
quand même une avancée par rapport au contrôle de la situation au
niveau des fabricants d’armes locales, histoire de protéger les
populations et les policiers chargés d’assurer la sécurité des
citoyens et du territoire. Le ministre de la défense Candide Azanai,
dans ses explications, a insisté sur la force des principes qui est
selon lui, le seul élément dont le respect rend un peuple fort. Il a
exhorté donc à son respect pour être dans la dynamique des nations. Il
a appelé alors à sa ratification pour que le bénin ne soit isolé dans
ce domaine sur le plan international concernant la sécurité. La
représentation nationale a malgré tout autorisé la ratification à
l’unanimité des élus présents et représentés à l’exception de Rosine
Soglo.
Nicaise AZOMAHOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 mai 2016 par La Rédaction



Affrontement entre peulhs et les populations de Zangnando a fait un (...)

22 février 2017 par La Rédaction
Un pêcheur originaire Loko-Alankpé a perdu la vie lundi, lors des (...)
Lire la suite

Les appréciations de Me Jacques Migan sur le dossier

22 février 2017 par Dg24h
Me Jacques Migan, Conseiller technique du Général Mathieu Kérékou lors de (...)
Lire la suite

Quinze (15) tonnes de coton brûlées à Kandi

22 février 2017 par La Rédaction
La commune de Kandi a encore enregistré un cas d’incendie le 17 février (...)
Lire la suite

Quand le Nigeria Refuse les Véhicules Venant du Bénin et Accepte le Gari (...)

21 février 2017 par Dg24h
Au Nigeria, l’absurdité n’a pas de limite et ne tue pas ; celle du jour (...)
Lire la suite

« La conférence de presse empêchée par les policiers aura lieu » Prince (...)

21 février 2017 par Dg24h
Prince Boris Aké, le président de l’Union nationale et scolaire des (...)
Lire la suite

Les travaux sont exécutés à plus de 80% dans l’Ouémé

21 février 2017 par Dg24h
L’opération de libération des espaces publics en cours dans des grandes (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires