dimanche, 23 juin 2024 -

1086 visiteurs en ce moment

Agriculture

Voici les principales activités de la Société de Développement et d’Agrégation des Productions agricoles




Le gouvernement a annoncé mercredi 26 janvier 2023 en Conseil des ministres, la création de la Société de Développement et d’Agrégation des Productions agricoles.

Création de la Société de Développement et d’Agrégation des Productions agricoles. Elle sera mise en place avec un partenaire privé de référence et détenue à 30 % par l’État. La société sera chargée de la cartographie et le géoréférencement des producteurs ; du conseil agricole au profit des producteurs (en termes de formation aux meilleures pratiques agricoles, mise en place d’outils digitaux de support, amélioration de la connaissance des prix par les producteurs, digitalisation des paiements, etc.) ; la facilitation de l’accès aux matériels et équipements agricoles ; la collecte et l’agrégation de productions agricoles, principalement le riz paddy. Elle mènera également toute opération de manutention, stockage, entreposage (développement d’infrastructures facilitant les achats de commodités agricoles et proches des centres de production, facilitation de l’agrégation et du traitement logistique des commodités agricoles, etc.). A cela s’ajoutent la facilitation de l’approvisionnement des unités locales de transformation agricole en matières premières et l’exportation du surplus de production non transformée localement.

Le Bénin a enregistré ces dernières années, une amélioration notable de la production concernant plusieurs filières notamment celle du riz. La production du riz est passée de 204.000 tonnes de paddy (riz non décortiqué) en 2015 à 519.667 tonnes en 2021, soit un accroissement de 155% et une hausse des rendements de l’ordre de 32% passant de 3,1 à 4,1 tonnes par hectare sur la même période. Selon le gouvernement « ces performances ont généré un regain d’intérêt des industriels, illustré notamment par la reprise des unités de transformation de Malanville et Glazoué, dotées d’une capacité installée de 430.000 tonnes de paddy par an, ainsi qu’une amélioration des capacités des unités artisanales estimée à plus de 100.000 tonnes ». L’ambition du gouvernement est d’atteindre un million de tonnes à l’horizon 2025.

Face à cette ambition, l’un des défis relevés est la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement sécurisée et durable au profit des transformateurs car 65% de la production de riz paddy est exportée de façon informelle vers les pays limitrophes.
« Dans la perspective d’une transformation plus accrue du riz produit localement, il s’avère important de promouvoir des chaînes d’approvisionnement sécurisées au profit des industriels, à travers un mécanisme transparent et équitable de collecte et de distribution du riz paddy », soutient le gouvernement.

De nombreux avantages

Avec la création de la Société de Développement et d’Agrégation des Productions agricoles, il est à noter de nombreux avantages pour les producteurs, les industriels et l’État. « S’agissant des producteurs, les impacts concernent l’amélioration de la productivité, la garantie d’un prix de vente convenable et stable, l’amélioration des revenus des producteurs et une meilleure visibilité sur les conditions d’achat, l’accès aux opportunités de financement et aux services publics tels que la couverture sociale, les services de proximité, les formations, etc », indique le communiqué du Conseil des ministres.

En ce qui concerne les industriels, informe la même source, les bénéfices attendus incluent la sécurisation de l’approvisionnement en matières premières de qualité, le développement des activités d’agro-transformation, générant une plus grande valeur ajoutée.

Pour l’Etat, les retombées se traduisent par « l’amélioration de la balance commerciale grâce à une meilleure valorisation des exportations et une substitution à certaines importations, la maîtrise de la traçabilité des flux, le renforcement de la sécurité alimentaire et la création d’emplois aussi bien le long des chaînes de valeurs agricoles que dans les services de logistique ».
A. Ayosso

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

26 janvier 2023 par Akpédjé Ayosso




3 ans de prison ferme pour le propriétaire d’une pharmacie


22 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (...)
Lire la suite

« Les populations ont émis des doléances qui seront traitées » (W. (...)


22 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Au cours d’une séance d’échange avec les professionnels des médias au (...)
Lire la suite

Voici le décret fixant la structure-type de l’administration des communes


22 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La structure-type de l’administration des communes en République du (...)
Lire la suite

La SIRAT SA met en vente des camions IVECO


21 juin 2024 par Marc Mensah
La Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du (...)
Lire la suite

Le Père Jacques Amoussou n’est plus


21 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Patriarche, Père Jacques Amoussou est décédé jeudi 20 Juin 2024, (...)
Lire la suite

« Le CHIC recevra son premier patient cette année » (Benjamin Hounkpatin)


21 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Les populations du Bénin et de la sous-région bénéficieront dans (...)
Lire la suite

Chabi Batta Soulé remplace feu Tabé Gbian au sein du CES


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Chef de l’Etat Patrice Talon a nommé Chabi Batta Soulé en qualité (...)
Lire la suite

5 individus interpellés pour des activités criminelles à Godomey


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Les agents de la Police républicaine ont procédé, mardi 18 juin 2024 (...)
Lire la suite

Les syndicats s’indignent contre leur possible exclusion du CES


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Ayant eu vent d’une possible exclusion des syndicats et d’autres (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 19 JUIN 2024


19 juin 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 19 juin 2024, sous (...)
Lire la suite

Les populations souhaitent l’intensification des actions du gouvernement


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 19 juin 2024, le gouvernement (...)
Lire la suite

Vers la réorganisation des interprofessions anacarde et soja


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres, ce mercredi 19 juin 2024, le gouvernement (...)
Lire la suite

« Il ne faut pas que Hervé Hèhomey nous oppose à Patrice Talon »


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Président des sages et notables de Covè Justin Djènontin dément (...)
Lire la suite

Le Bénin outille ses cadres pour la mobilisation des ressources (...)


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le ministère des Finances organise depuis ce mardi 18 juin 2024, à (...)
Lire la suite

150 agents à recruter pour le Trésor


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
150 fonctionnaires de l’Etat dont 8 personnes en situation de (...)
Lire la suite

Une femme retrouvée morte pendue à Parakou


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le corps sans vie d’une jeune dame a été retrouvé, dimanche 16 juin (...)
Lire la suite

Séances plénières mercredi et jeudi à l’Assemblée nationale


18 juin 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou invite les (...)
Lire la suite

144 ambulances pour renforcer le système de référence au Bénin


17 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement du président Patrice Talon a réceptionné ce lundi 17 (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires