samedi, 25 mai 2024 -

1030 visiteurs en ce moment

Agriculture au Bénin

Voici les chiffres clés de la campagne agricole 2023-2024




La campagne agricole 2023-2024 a été marquée par une production céréalière propulsée par une production de plus de deux millions de tonnes de maïs, une hausse de la production des racines et tubercules mais aussi une évolution constante des cultures industrielles.

La campagne agricole 2023-2024 a été marquée par une importante production de céréales évaluée à 2 737 481 tonnes contre une moyenne sur les cinq dernières années de 2 219 312 tonnes et une production de 2 297 373 tonnes en 2022. Selon la Direction de statistique agricole (DSA), du ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche « cette production est conséquente de l’augmentation des superficies, que des rendements qui ont globalement baissé au niveau de toutes les cultures céréalières ». Au titre de la campagne agricole, il a été noté une hausse de la production du maïs soit 2 059 254 tonnes contre 1 619 605 tonnes en 2022 (accroissement de 27,1%). La production du maïs a représenté plus de 75% de la production céréalière.

La production du riz a baissé de -6,2% par rapport à 2022. Elle a été évaluée à 492 626 tonnes contre 525 014 tonnes. « Toutefois, cette production est restée au-delà de la moyenne des cinq dernières campagnes qui est de 454 946 tonnes », informe le document la Direction de statistique agricole (mars 2024) du ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche. Il faut noter que le maïs et le riz ont connu une baisse de rendement.

Les productions de sorgho, de petit mil se sont améliorées au cours de cette campagne agricole, respectivement150 465 tonnes et 34 229 tonnes. Le fonio a aussi enregistré une baisse considérable soit 907 tonnes contre 4528 en 2022.

Près de huit millions de tonnes de racines et tubercules produites

Au cours de la campagne agricole 2023-2024, la production des racines et tubercules s’est établie à 7 851 764 tonnes contre 7 624 160 tonnes, la campagne précédente soit un accroissement de 3,0%. Les racines et tubercules cultivés au Bénin sont : l’igname, le manioc, la patate douce, le taro et la pomme de terre. La même source renseigne que l’igname et le manioc restent les principales spéculations de ce groupe de cultures soit respectivement 27,3% et 36,6% de la production totale vivrière.

La production de légumineuses au titre de la campagne agricole 2023-2024 est de 845 577 tonnes contre 756 087 tonnes la campagne dernière et une moyenne de 611 729 tonnes sur les cinq dernières campagnes. Elle est portée par la production de soja, passée de 421 886 tonnes en 2022 à 520 929 tonnes en 2023.

La production totale maraichère au cours de la campagne 2023-2024 est estimée à 717 365 tonnes contre 675 188 tonnes la campagne dernière. Il s’agit essentiellement des légumes feuilles et des légumes fruits, avec un point sur la tomate, le piment, le gombo, l’oignon et le citrulus/courge.

Cultures industrielles

Pour la campagne 2023-2024, le Bénin a enregistré 203 844 tonnes de production de noix de cajou contre une production de 187 033 tonnes en 2022, soit un accroissement de 9,0%. La production de l’ananas est de 472 514 tonnes 2022 pour 477 428 tonnes en 2023. Sa production moyenne sur les cinq dernières années est de 405 343 tonnes.

La Direction de statistique agricole (DSA) fait aussi part des résultats provisoires de la campagne cotonnière. La quantité de coton graine réceptionnée dans les usines est de 597 977 tonnes (chiffre provisoire) contre 588 110 tonnes en 2022. La production moyenne sur les cinq dernières années est de 678 328 tonnes.

Une production halieutique en hausse

Il est observé une reprise après deux années consécutives de baisse de la production halieutique en général et quatre années de baisse consécutive de la production aquacole. La production halieutique est évaluée à 88 678 tonnes en 2023 contre 74 622 tonnes en 2022 soit une hausse de 18,8% et de 11,4% respectivement par rapport à la dernière campagne et à la moyenne des cinq dernières années.

En ce qui concerne la production animale, elle prend en compte aussi bien les effectifs de cheptel que les produits de l’Elevage. L’effectif du cheptel bovin est estimé en 2023 à 2 528 241 têtes contre 2 313 666 têtes en 2022 soit un accroissement de 9,3%. Le nombre de têtes de volailles est 17 638 841 dont 16 431 323 de volaille traditionnelle en 2023.

A.A.A

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso




Le prix du maïs toujours en hausse sur les marchés locaux


24 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Plus de deux semaines après l’interdiction temporaire de sortie des (...)
Lire la suite

Lancement des services fiscaux en ligne dans les 4 CIPEs de Cotonou


24 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le directeur de cabinet du ministre d’Etat en charge de l’Economie et (...)
Lire la suite

Des agriculteurs émerveillés par les emplois créés à la GDIZ


23 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les producteurs agricoles des communes de Bohicon, Abomey, Djidja, (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 22 MAI 2024


22 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 22 mai 2024, sous (...)
Lire la suite

Voici les décisions prises à la réunion interministérielle Bénin-Nigéria


22 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Plusieurs décisions ont été prises ce mardi 21 mai 2024, pour (...)
Lire la suite

Le Bénin et le Nigéria s’accordent pour intensifier les échanges (...)


22 mai 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Ce mardi 21 mai 2024, une délégation béninoise composée des ministres (...)
Lire la suite

Le groupe UBA célèbre 75 ans d’excellence


21 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Directeur Général du groupe UBA (United Bank for Africa PLC), (...)
Lire la suite

Les perspectives économiques du Bénin rassurent les investisseurs


20 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Selon la deuxième édition du Rapport sur les perspectives économiques (...)
Lire la suite

L’économie béninoise résiliente en dépit de la fermeture des (...)


18 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
La croissance du Bénin est restée résiliente en dépit des multiples (...)
Lire la suite

Au terme d’une visite à la GDIZ, les producteurs agricoles s’engagent


16 mai 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Des producteurs agricoles, des leaders d’opinion, et des élus (...)
Lire la suite

Secteur bancaire


16 mai 2024 par Marc Mensah
Le Bénin abritera bientôt le Bureau Pays de la Banque Européenne pour (...)
Lire la suite

Liste actualisée des Systèmes Financiers Décentralisés agréés au Bénin


16 mai 2024 par Marc Mensah
Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a rendu publique, (...)
Lire la suite

Le FMI salue le saut qualitatif des investissements à la GDIZ


13 mai 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Au Bénin dans le cadre d’une mission, des experts du Fonds monétaire (...)
Lire la suite

L’ENSTIC lance 3 appels à prestation


13 mai 2024 par Marc Mensah
L’Ecole Nationale des Sciences et Techniques de l’Information et de (...)
Lire la suite

« Une économie exceptionnellement résiliente au-delà des attentes » (FMI)


13 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Fonds Monétaire International (FMI) note une économie résiliente (...)
Lire la suite

Loto 5/90, nouveau support de jeu au sein du Conseil de l’Entente


8 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les rideaux sont tombés sur la 54è réunion annuelle des Directeurs (...)
Lire la suite

Le programme IFEV lancé pour l’autonomisation des femmes


7 mai 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La directrice adjointe de cabinet, représentante du ministre d’Etat (...)
Lire la suite

Le marché financier régional de l’Uemoa s’ouvre aux investisseurs (...)


7 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les BRVM Investment Days sont de retour à Johannesburg après (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires