mardi, 16 avril 2024 -

955 visiteurs en ce moment

Relecture de la loi électorale

Voici les amendements au Code proposés par le parti RN de Prudencio




Le parti Renaissance Nationale (RN) de Claudine Prudencio suggère d’éviter une révision de la Constitution et propose des amendements au Code électoral. Voici les amendements proposés.

Renaissance Nationale (RN) soutient l’idée du Chef de l’Etat Patrice Talon de ne pas réviser la Constitution. Le parti de l’ex député Claudine Prudencio propose des amendements au Code électoral tel qu’ordonné par la Cour constitutionnelle à l’Assemblée Nationale.

Dans un communiqué en date du 12 février 2024, RN « propose deux options pragmatiques pour concilier les intérêts démocratiques et la mise en œuvre effective des réformes électorales. Les deux options emmèneront la représentation nationale à modifier les articles 40 et 135 du code électoral qui fixent le dernier délai de dépôt des dossiers de candidatures à l’élection Présidentielle à 50 jours avant le début de la campagne électorale ».

« De façon spécifique, il s’agira : 1. Soit de porter ce délai à 55 jours avant le début de la campagne électorale pour la Présidentielle si le désir du peuple est de conférer le droit de parrainage aux députés de 2023 et aux maires de 2020 ; 2. Soit de réduire ce délai à 39 jours avant le début de la campagne électorale avec la précision que les parrains sont les élus de l’année électorale 2026 si le désir du peuple est de conférer le droit de parrainage à ces derniers », précise RN.

Selon les explications du parti Renaissance Nationale, « dans le premier cas, la date limite du dépôt des dossier à la CENA se retrouverait fixée au 31 janvier 2026, veille du démarrage de l’installation des conseils communaux de 2026 et huit (08) jours avant l’investiture des députés de la 10 ème législature ». « Dans le deuxième cas, la date limite du dépôt des dossier à la CENA se retrouverait fixée au16 janvier 2026, lendemain de l’installation de tous les conseils communaux et huit (08) jours après l’investiture des députés de la 10ème législature ».

« Plusieurs autres dispositions du code électoral doivent être revues pour améliorer notre dispositif électoral et l’arrimer aux réalités, besoins et aspirations de la majorité des citoyens afin de garantir la paix, la vitalité démocratique et le développement », informe RN à l’endroit du peuple béninois et des institutions de la République.

Ne pas ouvrir la boîte de Pandore !
« La meilleure posture pour préserver la paix et la cohésion nationale dans les contextes national et international actuels » est de ne pas réviser la Constitution, selon Renaissance Nationale. Le parti en veut pour preuves « les événements malheureux liés aux élections en république du Bénin de2019 à 2021 » et « la sensibilité du peuple béninois face à la question de la révision de la constitution vers la fin d’un dernier mandant présidentiel quelqu’en soit le motif ».
RN rappelle « aux parlementaires que la décision de la cour constitutionnelle concernant le droit de parrainage ne devrait en aucun cas être prise comme prétexte pour justifier une quelconque révision de la constitution à des fins politiques personnelles ».
M. M.

LE COMMUNIQUE DE PRESSE

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

13 février 2024 par Marc Mensah




La 1ère session ordinaire 2024 ouverte à l’Assemblée nationale


15 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
La première session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de (...)
Lire la suite

Des recommandations des LD pour une diplomatie béninoise proactive


14 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Des analyses sur la diplomatie béninoise ont été faites lors d’un (...)
Lire la suite

Une délégation du BR à l’école du Parti communiste chinois


13 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Avant de s’envoler sur le territoire chinois pour une série de (...)
Lire la suite

Communiqué de Presse du parti Alliance des Forces Nouvelles (AFN)


1er avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Depuis le 24 mars 2024, une nouvelle ère s’ouvre sur le Sénégal. La (...)
Lire la suite

Le parti UP-R enregistre des démissions à Porto-Novo


26 mars 2024 par
Démission collective au parti Union Progressiste le Renouveau (UP-R) (...)
Lire la suite

Dandi Gnamou échange avec le président de la Cour constitutionnelle


26 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
La présidente de la Haute cour de justice, Professeure Dandi Gnamou a (...)
Lire la suite

Les partis politiques deviennent des institutions avec le nouveau (...)


13 mars 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le parlement béninois a adopté, mardi 05 mars 2024, la loi n°2024-13 (...)
Lire la suite

Le Code consacre l’accord de gouvernance et non les alliances de partis


11 mars 2024 par Marc Mensah
Le nouveau Code électoral adopté le 5 mars 2024 à l’Assemblée (...)
Lire la suite

Il faut être représentatif pour prétendre diriger le Bénin


10 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
Le système partisan au Bénin se renforce avec l’adoption, mardi 5 (...)
Lire la suite

Talon invité à ne pas promulguer en l’état la loi portant Code électoral


7 mars 2024 par Marc Mensah
La Plateforme Electorale des Organisations de la Société Civile (...)
Lire la suite

Des dispositions de durcissement de la loi électorale (PEOSC)


6 mars 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La Plateforme Electorale des Organisations de la Société Civile (...)
Lire la suite

79 députés contre 28 adoptent le nouveau code électoral au Bénin.


6 mars 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les duos de candidats à l’élection présidentielle de 2026 au Bénin (...)
Lire la suite

Les handicapés aspirent aux fonctions politiques au Bénin


19 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Pour leur mieux être dans la société, les personnes handicapées (...)
Lire la suite

Les grandes décisions de ce mercredi 14 février


14 février 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 14 février 2024, (...)
Lire la suite

HOUNGBEDJI réagit à la décision de TALON de ne pas réviser la constitution


12 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A l’occasion d’une cérémonie de présentation de voeux avec les (...)
Lire la suite

Patrice Talon est contre la révision de la Constitution


9 février 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Face à la presse ce jeudi 8 février 2024, le Chef de l’Etat Patrice (...)
Lire la suite

Ce qui justifie la révision de la Constitution (Assan Seibou)


6 février 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Assan Seibou, député à l’Assemblée nationale, président du groupe (...)
Lire la suite

Les Démocrates chez l’ambassadeur de Russie


2 février 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ambassadeur de la Fédération de Russie près le Bénin et le Togo, (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires