lundi, 20 février 2017 •

113 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Sanctions disciplinaires à l’Université d’Abomey-Calavi

Une vingtaine d’étudiants déclarée persona non grata à l’Uac




Ils sont au total 21 étudiants qui n’ont plus le droit de venir sur le campus d’Abomey-Calavi. C’est ce que l’on peut retenir de la nouvelle décision prise par le recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, le professeur Brice Sinsin, à travers la note de service n°2017/467/UAC/SG/AC/SHR du 9 février 2017 portant interdiction de présence de tout étudiant exclu d’un établissement de l’Uac. L’objectif de cette mesure est de maintenir la sécurité des personnes et des biens. Selon, certains usagers de ce lieu du savoir, cette décision est la suite de l’incident de fusillade qui a opposé devant les tribunaux, Habib Ahandessi un des étudiants exclus, et Marius Hounsi le chargé de mission du recteur.
L’affaire s’est soldée par la condamnation des deux plaignants à quatre mois d’emprisonnement assortis de sursis et d’une amende de 100.000 FCFA chacun et 40.000 FCFA à payer par l’accusé pour aider la victime à se soigner
Il avait été reproché aux 21 étudiants exclus, le boycott de la composition, l’incitation au boycott de la composition, l’instauration d’un climat de trouble en salles d’examens, de violence préméditée et d’incitation à la violence, au terrorisme et à agression caractérisée. Les faits à eux reprochés remontent à fin juin 2016 quand, en protestation contre la décision de suppression de la session de rattrapage à la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines (FLASH), à compter de l’année académique en cours, les étudiants ont décidé de boycotter les compositions des semestres impairs. Le conseil pédagogique de la FLASH de l’UAC, érigé en conseil de discipline, lors de sa séance du 5 juillet 2016 a décidé de l’exclusion des fauteurs de troubles de ladite faculté et des autres facultés de l’Université pour une période de cinq (05) ans. Cette décision a été entérinée par le rectorat de l’UAC par la décision rectorale N°070-16/UAC/SG/VR-AARU/SA portant sanctions disciplinaires infligées à des étudiants de la Flash de l’UAC signée par le Recteur Brice Augustin Sinsin.
Au nombre de ces étudiants déclarés persona non grata à l’Uac, figurent beaucoup de responsables étudiants. Entre autres, le président de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB), Emmanuel Assimada, le président de l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (UNSEB), Prince Boris Aké, le président du Bureau d’union d’entités de la FLASH (BUE/FLASH), Daniel Etou et le Secrétaire à la communication et à la mobilisation de la FNEB, Baurice Aïsso.
Armel TOGNON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

13 février 2017 par Dg24h



La police interpelle 15 individus douteux dans un ghetto à (...)

18 février 2017 par La Rédaction
La police a interpellé ce samedi matin dans le quartier Guinkomey à (...)
Lire la suite

« Concerto Night Club et Spectacles » s’ouvre à Cotonou

18 février 2017 par La Rédaction
Un nouveau complexe de divertissement vient d’ouvrir ses portes dans la (...)
Lire la suite

Des tonnes de coton brûlées à l’usine Sodeco de Parakou

18 février 2017 par La Rédaction
Un incendie a ravagé l’usine Sodeco de Parakou vendredi soir. Plusieurs (...)
Lire la suite

Les primes et indemnités ne seront plus payées en espèces

17 février 2017 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances vient de sortir une note (...)
Lire la suite

Travailleurs et syndicalistes apprécient la mesure

17 février 2017 par Dg24h
Le gouvernement a décidé de reprendre quatre complexes hôteliers dont (...)
Lire la suite

Plusieurs responsables de l’église de Gbanamè en prison

17 février 2017 par Dg24h
Au moins quatre responsables de l’église de Gbanamè dont un évêque et (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires