samedi, 25 février 2017 •

136 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Rencontre internationale du dialogue interreligieux au Bénin

Une délégation suisse partage de l’expérience des villes béninoises

par Finafa H.




A la suite de la rencontre internationale du dialogue interreligieux qui s’est déroulée du samedi 04 au dimanche 05 février 2017 à la Fondation Espace Afrique basée à Glo-Djigbé dans la commune de calavi, une délégation Suisse conduite par Mgr Alain de Raemy et suivi du Président de la fondation ‘’Espace Afrique’’ Samuel Dossou, du secrétaire du conseil pontifical de la culture Mgr Bathélémy Adokonou a effectué une série de conférences dans plusieurs villes du Bénin.
La série de conférences a été bouclée hier dans l’après-midi à l’Évêché de Natitingou, par une séance d’échanges avec les autorités des différentes confessions religieuses de l’Atacora sur les principes de la cohabitation paisible et pacifique qu’elles entretiennent dans cette localité du nord Bénin.
Dans son mot de bienvenue, Mgr Antoine Sabi Bio, évêque de Natitingou, a souligné la particularité de l’Atacora, une particularité qui, à l’en croire, réside dans la cohabitation pacifique, harmonieuse et merveilleuse de cette population malgré leurs différences religieuses. Les régions traditionnelles, a précisé l’évêque, impactent 45% de ce peuple, 35% pour les chrétiens toutes confessions confondues, 16% pour les musulmans et 0,5% pour les non pratiquants.
A la suite des allocutions des autorités politico-administratives du département et la projection des images sur la thématique, les différents responsables des confessions religieuses présentes ont faits des témoignages qui certifient le brassage dans l’Atacora. Ce qui permet à la délégation de se rendre à l’évidence de la réalité du dialogue interreligieux dans le département.
Madame le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah, a fait remarquer que la paisible cohabitation interreligieuse qui règne dans l’Atacora qui fait d’ailleurs école, doit tout son sens à la grandeur d’esprit des différentes autorités religieuses et traditionnelles du Département. "L’implication des responsables religieux dans l’organisation des événements d’envergure départementale voire nationale, les invitations fraternelles entre les membres de différentes confessions pour les réjouissances sont des facteurs’’ a-t-elle expliqué avant de préciser « L’un des grands défis qui nous reste à relever est le mariage interreligieux parce que l’Atacora ne parle plus de dialogue interreligieux mais plutôt des familles interreligieuses »
Avant de saluer l’expérience pratique de l’Atacora, le chef de la délégation suisse Mgr Alain de Raemy, a souligné « Chez nous le dialogue interreligieux, est un dialogue entre les religieux et tous ceux qui se déclarent sans religion »
Initiateur de cette grande rencontre, le président fondateur de la fondation espace Afrique Samuel Dossou s’est réjoui des fructueuses échangeset a fait savoir « Cette initiative ne vient pas d’un homme car aucun homme ne peut réunir tout ce qu’il y a de plus grand dans la foi à Natitingou et dans plusieurs villes du Bénin c’est Dieu qui nous réunit » a laissé entendre avec beaucoup de modestie le président fondateur de l’Espace Afrique Samuel Dossou avant de conclure « Je souhaiterais que vous m’adoubez que vous me donniez le titre d’ambassadeur auprès de nos amis Suisse et qu’il y est une compénétration entre la sagesse Suisse et la sagesse béninoise »

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 février 2017 par La Rédaction



Des difficultés retardent la répression

25 février 2017 par La Rédaction
La montée du grand banditisme auquel le régime défunt était confronté, (...)
Lire la suite

D’importantes quantités de faux médicaments saisies à Dantokpa

24 février 2017 par Dg24h
D’importantes quantités de produits pharmaceutiques ont été saisies ce (...)
Lire la suite

Moussa Saka offre des lampadaires à la commune d’Adjarra

24 février 2017 par La Rédaction
Le richissime homme d’affaire Moussa Saka, fils d’Aricohé Super, offre (...)
Lire la suite

Une étudiante meurt au cours d’un avortement clandestin

24 février 2017 par La Rédaction
On l’appelle Floriane Alèhou, cette jeune femme de 25 ans est décédée (...)
Lire la suite

La situation au carrefour Caboma suscite des inquiétudes

24 février 2017 par La Rédaction
En plein de cœur de la ville de Cotonou, ce grand carrefour connu de (...)
Lire la suite

Les Béninois continuent de manger du mauvais pain ou du poison

24 février 2017 par La Rédaction
La population béninoise était confrontée à une insécurité alimentaire (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires