jeudi, 18 août 2022 •

273 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

ZERO PALU ! JE M’ENGAGE

Un atelier d’élaboration d’un plan national de plaidoyer pour la lutte contre le paludisme au Bénin




Le programme national de lutte contre le paludisme avec le Ministère de la santé en collaboration avec Speak Up Africa ont initié ce mardi 2 novembre 2021, un atelier d’élaboration du plan national de plaidoyer en faveur de la lutte contre le paludisme. Pendant 5 jours, toutes les parties prenantes engagées dans la lutte contre le paludisme se réunissent pour échanger, réfléchir et trouver des solutions pour élaborer, pour la première fois au Bénin, un plan de plaidoyer national en faveur de l’élimination du paludisme.

Le paludisme est une maladie potentiellement mortelle bien qu’elle soit évitable et traitable. Selon l’Organisation mondiale de la santé 10 millions de dollars sont nécessaires pour mettre en œuvre les plans stratégiques nationaux de trente (30) pays africains au cours des trois (3) prochaines années.
« Ces dernières années, le Bénin a fait des progrès considérables et innovants en matière de lutte contre le paludisme. Malgré la pandémie de covid-19, le gouvernement a œuvré pour poursuivre la mise en œuvre de l’intervention de lutte contre le paludisme essentiel à l’atteinte de notre objectif commun d’élimination de la maladie », a souligné la Directrice des opérations stratégiques de Speak Up Africa, madame Carina N’Diaye.
L’objectif de cet atelier qui regroupe tous les acteurs engagés dans la lutte contre le paludisme est d’échanger, de réfléchir et de trouver des solutions afin qu’à l’horizon 2030, ce mal qui mine encore et décime des vies sur le continent soit éradiqué.
« Cet atelier convient à toutes les parties prenantes engagées en faveur de l’élimination du paludisme permettant d’intégrer la problématique de la mobilisation des ressources domestiques à la stratégie nationale qui est un volet non négligeable de l’atteinte de l’élimination et de l’éradication du paludisme d’ici 2030 », a précisé madame Carina N’Diaye.
Elle a expliqué que malgré les nombreux efforts et les avancés encourageantes, l’Afrique reste confrontée à des menaces majeures engendrées par le paludisme. « Pour réussir à juguler cette endémie nous devons agir à tous les niveaux. Depuis les communautés locales jusqu’aux couloirs gouvernementaux. Le seul moyen pour y parvenir est de mutualiser nos efforts », souligne-t-elle avant de préciser qu’un partenariat multisectoriel permettra de sauver des millions de vie et de libérer les communautés africaines de ce fardeau.
Le coordonnateur adjoint du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Dr Cyriaque Afouko, représentant la coordonnatrice du Programme national de lutte contre le paludisme, le Pr Aurore Ogouyemi-Hounto a fait savoir que malgré les progrès réalisé, le paludisme reste un problème crucial de santé publique en Afrique et particulièrement au Bénin.
« Dans le monde, un enfant meurt chaque deux minutes. L’Afrique reste le continent le plus touché. En 2019, 94% des décès dus au paludisme sont imputables à l’Afrique. Au Bénin, le paludisme représente le premier motif de consultation, d’hospitalisation et de décès chez les enfants de moins de cinq (5) ans. En 2019, le Bénin a enregistré deux millions cinq cent mille quinze cas de paludisme dont trois mille deux cent trente-quatre (3234) décès », a expliqué le Dr Cyriaque Afouko. Il a précisé que depuis 2020, le Bénin dispose d’un plan stratégique national intégré orienté vers les régulations de VIH sida, la Tuberculose, le Paludisme, les Hépatites les IST et les maladies à potentiel épidémies et qui visent à sortir chacune d’elles de son isolement vers une approche de santé publique permettant d’améliorer la santé globale des populations en particulier celle des plus vulnérables.
Aujourd’hui le Programme national de lutte contre le paludisme avec le soutien de l’organisation à but non lucratif Speak Up Africa basé à Dakar et spécialisé en communication stratégique et plaidoyer autour des questions de santé publique a décidé de se doter d’un plan national de plaidoyer pour une meilleure priorisation et un accroissement de ressource nationale en faveur de l’éradication du paludisme au Bénin.
Avant de lancer les travaux, le Dr Cyriaque Afouko a précisé qu’« Il s’agira donc en 5 jours, d’élaborer un plan national de plaidoyer de lutte contre le paludisme afin d’harmoniser désormais la programmation des actions de plaidoyer et de garantir la conformité des interventions du plaidoyer avec les priorités du PNLP ».

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

2 novembre 2021 par La Rédaction




Les journalistes du Bénin raflent 5 des 6 prix


18 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les six lauréats de la 5ème édition du Concours régional de reportage (...)
Lire la suite

Liste des 350 personnes graciées par le Chef de l’Etat


17 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Le chef de l’Etat Patrice Talon a gracié 350 détenus à l’occasion du 62e (...)
Lire la suite

Jean-Michel Abimbola en route vers un autre parti


17 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Plus d’un ans après sa démission du parti Bloc Républicain (BR), (...)
Lire la suite

Bourses nationales pour les candidats admis aux concours d’entrée à (...)


17 août 2022 par Akpédjé Ayosso
A travers un communiqué en date du 17 août 2022, la ministre de (...)
Lire la suite

Liste intégrale des 124 détenus en liberté conditionnelle


17 août 2022 par Marc Mensah
Le ministre de la justice et de la législation, Séverin Quenum a (...)
Lire la suite

L’ex président Boni Yayi à nouveau en Guinée


17 août 2022 par Marc Mensah
Le médiateur de la CEDEAO pour la Guinée, Dr Thomas Boni Yayi, ancien (...)
Lire la suite

Deux jeunes hommes arrêtés pour vol de tricycle


17 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Deux jeunes hommes ont été arrêtés le weekend écoulé à Djougou, dans le (...)
Lire la suite

L’UPMB convoque ses membres pour l’élection du bureau


17 août 2022 par Marc Mensah
L’élection des membres du Bureau de l’Union des Professionnels des Médias (...)
Lire la suite

Deux hommes arrêtés pour avoir escroqués des pèlerins à la Mecque


17 août 2022 par Ignace B. Fanou
Deux hommes ont été placés en garde à vue ce mardi 16 août 2022 à Birni, (...)
Lire la suite

Candidatez pour ’’ Moov Africa Startup Challenge’’ jusqu’au 17 (...)


16 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Le concours ’’Moov Africa Startup Challenge 2022 ‘’est lancé. Les startups (...)
Lire la suite

Le préfet invite les occupants à libérer la berge lagunaire


16 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les occupants de la berge lagunaire de Cotonou doivent libérer les (...)
Lire la suite

« Mon cœur est en panne, il a besoin de se reposer » (Angela (...)


16 août 2022 par Akpédjé Ayosso
La porte-voix des victimes de harcèlement Angela Kpeidja ne va pas (...)
Lire la suite

Washington donne son accord pour un nouveau Compact


16 août 2022 par Ignace B. Fanou
Le Ministre d’État chargé du Développement et de la Coordination de (...)
Lire la suite

04 morts dans un accident sur l’axe Parakou-Malanville


16 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Un accident de la circulation sur l’axe Parakou-Malanville a fait ce (...)
Lire la suite

La FéSEN organise un meeting de soutien aux AME ce mercredi


16 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La situation des Aspirants au métier d’enseignant (AME) préoccupe la (...)
Lire la suite

Les inscriptions pour Moov Africa Startup Challenge ouvertes jusqu’au (...)


16 août 2022 par Judicaël ZOHOUN
Moov Africa Startup Challenge 2022 est une compétition qui consiste à (...)
Lire la suite

Le pont Tchikandou a cédé coupant le Bénin du Nigéria


15 août 2022 par Marc Mensah
Le Bénin est coupé du Nigéria du côté de l’arrondissement de Ouenou dans le (...)
Lire la suite

Une pluie diluvienne inonde Nikki-Kalalé


15 août 2022 par Marc Mensah
La route inter Inter-État Nikki-Kalalé est inondée par la pluie (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires