lundi, 20 février 2017 •

118 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Un atelier d’échange sur la lutte anti-braconnage




Un atelier d’échange sur la lutte anti-braconnage organisé par l’ambassade de France près le Bénin s’est ouvert hier, mercredi à l’hôtel Totora de Natitingou a rapporté l’agence Bénin presse.

L’atelier a réuni les autorités étatiques du Bénin, les partenaires techniques et financiers et les organisations non gouvernementales intervenant dans la protection de la faune et de la flore au Parc Pendjari.

Pendant les deux jours que dureront les travaux, les participants échangeront sur plusieurs thématiques notamment la situation des trafics de cités à travers leurs enjeux et perspectives pour le Bénin, le plan d’urgence pour la Pendjari, l’approche juridique de lutte anti-braconnage, la gestion déléguée du parc Pendjari, les nouvelles technologies de lutte contre le braconnage et le partenariat public-privé contre la criminalité environnementale.

Si l’on veut faire du développement durable à travers le tourisme, a souligné l’attaché de sécurité intérieure de l’ambassade de France, colonel Bruno Manin, la préservation de la faune est plus que nécessaire. Le seul endroit en Afrique de l’Ouest, a-t-il poursuivi, où on a les vrais troupeaux d’éléphants et un volume important d’animaux susceptibles de faire venir les touristes est le parc Pendjari. Ce deuxième atelier après celui de Cotonou en 2016, a dit le colonel Bruno, vise à sensibiliser les pouvoirs publics, les organisations non gouvernementales et autres acteurs sur la nécessité d’une synergie d’action dans la lutte contre le braconnage. « Le choix de Natitingou pour abriter cette rencontre s’inscrit dans la dynamique de montrer l’importance du Nord-Bénin et la nécessité de sa sécurisation », a conclu l’attaché de sécurité intérieure de l’ambassade de France.

En remerciant l’ambassade de France pour cette initiative, Mme le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah, a exhorté les participants au sérieux et à la rigueur pour que sortent de ces échanges de nobles recommandations, car a-t-elle déploré, malgré les efforts du gouvernement et les différents partenaires, le braconnage continue par être une réalité, même si, précise l’autorité préfectorale, cela n’est plus avec la même acuité.

ABP

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 janvier 2017 par La Rédaction



Wilfried Houngbédji apporte plus d’éclairage sur la décision du (...)

20 février 2017 par Dg24h
Invité ce dimanche 19 février 2017, sur le plateau de la chaîne Canal 3, (...)
Lire la suite

Le gouvernement de la Rupture rompt avec les manifestations (...)

20 février 2017 par Dg24h
La célébration de la journée internationale de la femme, telle qu’elle (...)
Lire la suite

La Rupture veut dépolitiser l’administration du système éducatif

17 février 2017 par La Rédaction
Le secteur de l’éducation va connaître durant le quinquennat de la (...)
Lire la suite

L’entreprise ADEOTI Sarl préfinance les travaux de bitumage de la route (...)

16 février 2017 par La Rédaction
Le Conseil des ministres du mercredi 15 février a autorisé la poursuite (...)
Lire la suite

Une délégation de l’Assemblée nationale au siège des Nations-Unies

15 février 2017 par Dg24h
Une délégation de l’Assemblée nationale du Bénin séjourne depuis quelques (...)
Lire la suite

Le bulldozer dans les rues de Lokossa, Comé, Dogbo et Aplahoué

15 février 2017 par Dg24h
L’opération libération des espaces publics est rentrée dans sa phase (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires