mercredi, 8 décembre 2021 •

456 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Toi Noir, va-t’en hors de l’histoire !

(Par Roger Gbégnonvi)




​L’universitaire français, Pierre Hillard, combat le mondialisme qui prône la fin des nations au profit d’une gouvernance mondiale sous-tendue par le transhumanisme qui veut refondre l’humain. Ses références savantes donnent le sentiment qu’il a lu tous les ouvrages traitant du sujet de son aversion. Sur un plateau de télévision en juin 2021, il fait état de ce que la revue « The Economist », mondialiste et transhumaniste, dans son numéro de septembre 1990, ait laissé tomber deux parties du monde sur le nouvel atlas qui se prépare : « Il y a deux choses qui m’étonnent sur cette carte : il n’y a pas l’Australie, et la partie subsaharienne de l’Afrique. Pourquoi ? Je ne peux pas vous répondre. » Or, il existe des esquisses de l’effacement de l’Afrique noire. Quelques références les révèlent à souhait.
​En septembre 1907 se tint à Lyon le synode pour structurer les Eglises catholiques romaines en train de naître en Afrique noire. Le vocabulaire fut « les Africains » et « les Noirs ». Au chapitre « Clergé indigène », il fut décidé, entre autres : « Quand enfin l’épreuve aura été suffisante et que les signes de vocation se présenteront à l’état de certitude morale, on les préparera directement au sacerdoce. Ce seront des prêtres libres […], ils sortiront le moins possible de leur pays et jamais n’iront en Europe. » Dédain et prise de distance
​Le plus grand collège catholique du Bénin porte le nom du père Francis Aupiais (1877-1945). Ce missionnaire dévoué avait les Dahoméens en estime. Un autre missionnaire dévoué s’en émut et dénonça à leur supérieur les « apologies outrancières de la race noire », dont son confrère se rendait coupable. Reçu en audience par le Pape Pie XI, le père Aupiais s’entendit dire par son hôte : « Quand vous retournerez chez vos Africains, vous leur direz que je les aime pour ce qu’ils sont. » Comme il venait de les comparer aux « populations primitives » rencontrées chez lui dans son enfance, le « pour ce qu’ils sont » ne prêtait pas à confusion. Reçu à nouveau en audience par Pie XII, le père Aupiais s’entendit dire par son hôte : « Dites à vos Noirs que je les aime pour ce qu’ils sont. » Sauf confusion de la part des historiens, on pense que Pie XII aura préparé l’entretien en lisant le verbatim de la première audience accordée au missionnaire venu du Dahomey. Le 26 janvier 1944, le même Pie XII envoya son secrétaire d’Etat porter un message urgent à l’ambassadeur de Grande-Bretagne : « Le Pape espère qu’il n’y aura pas de soldats de couleur au sein des troupes alliées qui seront déployées à Rome après la libération. » Etc. Le Noir suscite chez eux dédain et prise de distance, chemins subliminaux vers l’effacement du Noir dédaigné et non-désiré.
​Ces références n’ont pris aucune ride. En septembre 1990 « The Economist » efface l’Afrique noire. Le 26 juillet 2007 à Dakar, Nicolas Sarkozy fait la leçon et conclut : « Alors seulement […] l’enfant noir […] comprendra qu’il peut lever la tête et regarder avec confiance l’avenir. […] Et il se sentira enfin un homme comme tous les autres hommes de l’humanité. » A Minneapolis le 25 mai 2020, George Floyd fut empêché de « lever la tête » et mourut étouffé car, noir, il n’était pas « un homme comme tous les autres hommes de l’humanité ». On ne l’effaça pas que de l’histoire, on l’effaça de la vie. « Solution finale ».
​Voilà pourquoi l’Africain noir, en habit vert d’académicien, en pourpre cardinalice, à la tête des Nations Unies, etc., n’est qu’objet de bonne conscience pour occulter la vérité. Le mondialisme et le transhumanisme, en gestation dans les officines agréés, écartent l’Afrique noire analphabète, aux langues et religions officielles empruntées à autrui, aux ressources abandonnées à autrui. Le double projet prométhéen de refonte de la planète et des hommes se fait sans l’Afrique noire. « The Economist » de septembre 1990 a donc devancé l’histoire qui avance sans l’Afrique noire, bientôt oripeau de l’ancienne histoire des hommes.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

26 juin 2021 par Judicaël ZOHOUN




Faux, cette œuvre n’en fait pas partie des biens restitués par la (...)


1er décembre 2021 par La Rédaction
“L’une des œuvres restituées…c’est le Bénin”. C’est par ces phrases (...)
Lire la suite

600 soldats algériens formés pour intervenir au Mali ?


29 novembre 2021 par La Rédaction
Une édition du « Journal Africain » a annoncé l’imminente intervention au (...)
Lire la suite

La SOBEBRA lance une alerte à l’arnaque


16 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Communiqué : Alerte à l’arnaque ! Il nous a été donné de constater que (...)
Lire la suite

Faux ! Pascal Todjinou n’est pas mort . Il se repose chez lui à (...)


28 août 2021 par Ignace B. Fanou
Plus de peur que de mal pour le célèbre syndicaliste du Bénin. Pascal (...)
Lire la suite

Faux ! Pas encore de tissu retenu pour les obsèques de Rosine (...)


27 août 2021 par Marc Mensah
Le comité d’organisation des obsèques de l’ex première dame Rosine Soglo (...)
Lire la suite

Faux ! Il n’y a jamais eu un acte d’adultère mortel dans l’administration (...)


26 août 2021 par Judicaël ZOHOUN
Depuis le début de la semaine du 23 août 2021, il circule sur les (...)
Lire la suite

Qu’est-ce qu’humaniser le Vodun ?


10 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Le vieux médecin dans son cabinet au bord du Rhin voudrait savoir d’où (...)
Lire la suite

Vous avez dit superstition ?


3 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Comme tous les ans depuis quelque temps, les examens de fin d’année (...)
Lire la suite

Lecture de la lettre de Macron à Talon


22 mai 2021 par Judicaël ZOHOUN
​« A la suite de la confirmation par la Cour constitutionnelle de [sa] (...)
Lire la suite

Progrès du Nouveau-Départ contre vents et marées


17 avril 2021 par Judicaël ZOHOUN
​ ​Vents et marées illogiquement incarnés par deux anciens Chefs de (...)
Lire la suite

Mission de l’Afrique envers l’Eglise catholique romaine


10 avril 2021 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​ ​Le triduum pascal – c’était la semaine dernière – (...)
Lire la suite

Besoin d’une Négritude d’avenir


3 avril 2021 par Judicaël ZOHOUN
​Recherches méthodiques et publications savantes ont permis à Cheikh (...)
Lire la suite

Oser le silence à la confluence 2020-2021


19 décembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Impasse sur les bons vœux. Même si l’on pense que (...)
Lire la suite

Démocratie et parrainage politique


12 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le monarque de droit divin et l’autocrate-dictateur
Lire la suite

Mali, Panafricanisme et CFA


29 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​L’auteur de ‘‘L’aventure ambigüe‘‘ a dépeint avec (...)
Lire la suite

Née bonniche pour mourir bonniche


13 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Han, Pépé ! Moi je vous demande un peu d’aide (...)
Lire la suite

Confinement et Refondation


9 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Entre 1914 et 1918, puis entre 1939 et 1945, on (...)
Lire la suite

Leadership américain dans la lutte mondiale pour vaincre le (...)


28 avril 2020 par La Rédaction
Le leadership américain dans la lutte mondiale contre le Covid-19 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires