mercredi, 29 mars 2017 •

363 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Opération libération des espaces publics

Toboula porte atteinte aux libertés d’association, selon Me Sadikou Alao

Par Boniface CAKPO




Les acteurs qui conduisent l’opération de libération des espaces publics dans la ville de Cotonou risquent de tomber sous le coup de la loi, selon Me Sadikou Alao. Le président de GERDDES Afrique, reçu sur l’émission Actu Matin de la chaîne de télévision Canal 3, ce mardi 24 janvier, a expliqué que les citoyens pourront convoquer le préfet devant la justice, en cas de menace des libertés individuelles garanties par la Constitution du Bénin.
Les citoyens victimes des mesures coercitives de l’autorité préfectorale peuvent assigner Modeste Toboula en justice pour réparation des dommages qui leurs ont été causés. « Toboula pose des actes illicites et mérite qu’on le poursuive pour réparation », a déclaré Me Alao.
En même temps que l’opération impacte négativement les activités économiques du pays, elle constitue, par le caractère que Toboula lui consacre, une violation des libertés de religion et d’association garanties par l’article 25 de la Constitution du 11 décembre 1990.
Le préfet du Littoral avait annoncé l’interdiction des manifestations sur les grands axes de Cotonou. Depuis peu, une autre décision, toujours émanant de la première autorité de la préfecture de Cotonou, interdit l’occupation des voies publiques pour des prières musulmanes.
Pour Me Sadikou Alao, ce ne sont pas les musulmans seuls qui occupent ces espaces. Il a précisé que la décision doit être adressée à toutes les religions en général pour éviter de porter atteinte à la laïcité du Bénin.
Selon ses explications, cette opération de libération est mal conduite, car, dit-il, la gestion d’une ville n’est pas du ressort du préfet. « Cette opération pose problème, si vous avez lu la loi 97-28 du 15 janvier 1999. Cette loi responsabilise le maire pour la gestion de la cité. L’Etat ne peut pas se substituer », a-t-il clarifié.
Pour l’heure, un conflit de rôle s’observe entre la mairie et la préfecture de Cotonou, toujours dans cette opération de libération des espaces publics.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 janvier 2017 par La Rédaction



Les magistrats marchent dans les rues à Porto-Novo

27 mars 2017 par Dg24h
Les membres de l’Union Nationale des Magistrats du Bénin (Unamab) ont (...)
Lire la suite

Candide Azanaï obligé de quitter le Gouvernement

27 mars 2017 par Dg24h
Le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la (...)
Lire la suite

Fernand Amoussou préssenti au gouvernement

27 mars 2017 par Dg24h
Le Général Fernand Amoussou, ancien chef d’Etat major des Forces Armées (...)
Lire la suite

Claude Bartolone reçu en audience par le Chef de l’Etat

24 mars 2017 par Dg24h
Le Président de la République, Monsieur Patrice Talon a reçu en audience (...)
Lire la suite

Les manifestants ont passé la nuit devant le parlement

24 mars 2017 par Dg24h
Des militants des syndicats, du Parti communiste du Bénin et bien (...)
Lire la suite

Le pont de Womey bientôt une réalité

24 mars 2017 par Dg24h
Le ministre des Infrastructures et des Travaux publics, Hervé Hêhomey a (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires