mercredi, 26 avril 2017 •

108 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre les médicaments de la contrebande

Thérèse Waounwa et son Comité crient leur désolation




Le Comité nationale des revendeurs, vendeurs et artisans du Bénin pour la liberté et le pain (Conarab) vient de faire une déclaration pour dénoncer la situation de détresse dans laquelle se trouvent les commerçants victimes de l’opération PANGEA IX, déclenchée, depuis vendredi dernier, par le gouvernement pour lutter contre le commerce illicite des médicaments de contrebande. La présidente du Conarab Thérèse Waounwa dénonce la SOGEMA (Société de gestion des marchés autonomes, ndlr) qui perçoit des taxes auprès de ces revendeurs, tout en sachant que ce genre d’activité est illicite. « Pire, elle n’a organisé aucune sensibilisation, ni donner un délai au-delà duquel cette opération se ferait », dénonce-t-elle. Vu la prolifération des réseaux de vente de médicaments de contrebande dans le pays, Mme Waounwa pointe un doigt accusateur sur la démission des autorités face aux problèmes de santé des populations dont le pouvoir d’achat est faible.

D.M.

LE COMITE NATIONAL DES REVENDEURS, VENDEURS ET ARTISANS DU BENIN POUR LA LIBERTE ET LE PAIN (CO.NA.RA.B)
Tél : Cotonou : 97 72 80 65 ; Porto-Novo : 66 68 70 62 ; Abomey : 96 57 67 11 ; Parakou : 66 98 31 14

Le gouvernement de Patrice TALON met les revendeurs de médicaments dans la désolation.

Le vendredi 24 février 2017 le gouvernement du Président Patrice TALON, s’est une fois encore, dressé contre les revendeurs de médicaments dans nos marchés. Sur toute l’étendue du territoire national les forces de l’ordre ont fait irruption sur les lieux de vente et ont saisi des tonnes de médicaments. Par endroit comme Adjégounlè à Dantokpa, le gouvernement a déployé tout un contingent d’hommes en armes et même de char à jet d’eau chaude prêts à réprimer toute velléité de résistance.
Ce qui est paradoxale est que la SOGEMA qui perçoit des taxes auprès de ces revendeurs sait bien le genre d’activité que ceux-ci mènent. Pire, elle n’a organisé aucune sensibilisation ni donner un délai au-delà duquel cette opération se ferait.
Au cours de cette saisie, beaucoup de revendeurs absents ont vu leur baraque défoncer en vue d’accéder à leurs stocks de médicaments. De nombreuses arrestations ont été opérées. Par ailleurs, certaines informations font état de ce que des sous ont été aussi pris avec les médicaments.
Pourquoi trouve-t-on tant de médicaments non autorisés dans nos marchés ? La réponse à cette question est simple. Les dirigeants de notre pays y compris le président Patrice TALON ont étalé leur démission face aux problèmes de santé des populations dont le pouvoir d’achat est faible. Dans les pharmacies, les produits sont trop chers, donc accessibles seulement à une minorité d’individus nantis. Il se trouve que ceux-qui vont s’approvisionner de médicaments au marché le font, conscients que ces derniers ne sont pas autorisés mais n’ont pas d’autres choix parce que leurs moyens les y contraignent.
Le gouvernement ne se préoccupant nullement de cette amère vérité va dépouiller sans aucun état d’âme les revendeurs de médicaments, qui certes exercent une activité illicite, les laissant dans la désolation avec le peuple.
Le gouvernement de Patrice TALON vient une fois encore de frapper les pauvres revendeurs au profit des grands organisateurs du commerce illicite de médicaments sans prévoir au préalable ce que les victimes deviendront. C’est clair, le président Patrice TALON cherche par tous les moyens à écraser le peuple.
Non aux violences faites contre les revendeurs, vendeurs et artisans du Bénin !
Non à l’écrasement du peuple !
Cotonou, le 1er Mars 2017
Pour le CONARAB
La Présidente,

Thérèse WAOUNWA

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 mars 2017 par Dg24h



Un corps en décomposition découvert à Lokossa

26 avril 2017 par La Rédaction
Dans la soirée de ce lundi 24 avril, il a été découvert à Lokossa, le (...)
Lire la suite

Nouvelle approche pour élaborer des remèdes antipaludiques

25 avril 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide Des recherches montrent que les (...)
Lire la suite

L’ABP responsabilise ses responsables de bureaux régionaux

25 avril 2017 par Dg24h
Le Directeur général de l’Agence Bénin Presse (ABP), Joseph Vodounon Djodo (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi se prononce sur les sujets d’actualité

24 avril 2017 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi a organisé une conférence de presse, ce (...)
Lire la suite

Joseph Vodounon lance la formation des agenciers en multimédia

24 avril 2017 par Dg24h
Les journalistes et agents de l’Agence Bénin Presse (ABP) participent, (...)
Lire la suite

La crise entre éleveurs et agriculteurs préoccupe l’administration (...)

24 avril 2017 par Dg24h
Le gouvernement s’évertue pour résoudre de façon définitive les (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires