mardi, 27 juin 2017 •

227 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Réformes politiques et institutionnels,

Talon en passe de réussir la révision de la Constitution




Le Bénin va connaître d’ici à quelques mois, un référendum pour le toilettage de sa Constitution. Au regard de la pertinence et des bonnes grâces dont dispose actuellement le Président Talon, notamment à l’Assemblée nationale, on peut dire que la nouvelle monture, n’opposera pas grande résistance.
Le Président Patrice Talon est dans de bonnes grâces avec le peuple béninois. Fin connaisseur des maux qui minent le développement du Bénin, il a initié une révision de la Constitution. Défenseur du mandat unique, il a enlevé tout doute susceptible de faire croire à une révision opportuniste. D’ailleurs, dès demain les représentants du peuple à l’Assemblée nationale, devront sur son invitation examiner le statut de la fonction publique et aussi commencer le processus. La loi fondamentale béninoise dispose en son article 154 que « (…) pour être pris en considération, le projet, ou la proposition de révision, doit être voté à la majorité des trois quarts des membres composant l’Assemblée nationale ». L’article 155 complète que « la révision n’est acquise qu’après avoir été approuvée par référendum, sauf si le projet ou la proposition en cause a été approuvé à la majorité des quatre cinquième des membres composant l’Assemblée nationale. ». Ces dispositions font du Parlement un acteur incontournable dans toute initiative de révision constitutionnelle. Et pourtant, le Président Talon, qui a fait des réformes politiques et institutionnelles son thème phare de campagne, avait affiché une volonté de contourner cette institution. Pour rappel, en juillet 2016, il annonçait qu’il consulterait le peuple par voie référendaire avant d’en venir aux députés. « (…) avant l’ultime étape de saisine du Parlement, je compte recueillir par une consultation en forme référendaire, l’appréciation de l’ensemble du peuple béninois sur les choix que j’ai opérés », déclarait-il dans un discours le 31 juillet, veille de la célébration de la fête de l’indépendance. Avec la facilité et le degré d’acceptation de toutes les réformes en cours, on peut dire sans se tromper que le Président Talon réussira sa mission.

Daniel HOUEGAN/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 février 2017 par Dg24h



Bientôt une loi contre l’utilisation du sachet plastique au (...)

26 juin 2017 par Dg24h
Le complexe hôtelier JECO-Hôtel de Dassa-Zounmè servira de cadre du (...)
Lire la suite

Le Réseau des parlementaires pour la paix sera installé lundi

24 juin 2017 par Dg24h
La cérémonie de lancement officiel des activités du réseau des (...)
Lire la suite

Le dossier RB renvoyé au mardi 27 juin 2017

23 juin 2017 par Dg24h
Affaire RB Le président du Tribunal de première instance de Cotonou a (...)
Lire la suite

Léhady Soglo réclame 100 millions FCFA par jour de résistance

22 juin 2017 par Dg24h
Le président déchu de la RB, Léhady Soglo dans un autre épisode de la (...)
Lire la suite

Vingt accusés du dossier Icc-services devant la Cour lundi (...)

21 juin 2017 par Dg24h
Une vingtaine d’accusés dans le dossier Icc-services comparaîtront (...)
Lire la suite

Claudine Prudencio demande la vulgarisation de la Convention (...)

20 juin 2017 par Dg24h
L’Assemblée nationale s’est penchée lundi dernier sur l’étude du projet de (...)
Lire la suite

Mon Compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires