mardi, 17 janvier 2017 •

381 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Déguerpissement des lieux publics à Cotonou

Surprises, casses, émotions, pleurs, tristesse et commentaires

Par René Adéniyi




La journée de lundi dans la zone d’Akpakpa à Cotonou a été toute particulière avec la mise en oeuvre de l’opération de déguerpissement des lieux publics. Nombreuses , les populations qui n’ont pas voulu rater le spectacle de destruction des bâtiments et espaces illégaux, ont vécu un moment d’enfer où les émotions, les pleurs , la tristesse et les commentaires étaient au rendez-vous.

En ce début de nouvelle année 2017 , certaines personnes vivant dans la zone d’Akpakpa à Cotonou , avaient cru que le début de l’opération de déguerpissement des lieux publics qui a commencé il y a de cela quelques jours dans les quartiers de Fidjrossê, Houéyiho, Aibatin pour ne citer que ceux-là , était un mensonge.D’autres avaient même affirmé que cette opération ne concernait que la zone ouest de la ville.
Malheureusement pour tout ce monde puisque la journée du mercredi leur a permis de déchanter et de comprendre que les autorités disaient la vérité avec leur ferme volonté de dégager ces lieux publics encombrés ou occupés illégalement par les gens. Plusieurs machines de destruction en l’occurrence des pelleteuses ont durant des heures passé au peigne fin, des artères ciblées ou auparavant marquées par des croix rouges ou vertes. Occasion pour ces engins de détruire baraques , maisons , boutiques , hangars, objets , murs, étalages qui ne sont pas en règle. Dans cette affaire, il faut signaler qu’il y avait beaucoup de têtus qui n’ont cru devoir s’exécuter à temps. Ils ont été surpris désagréablement.
Nombreuses , les populations , spectatrices n’en croyaient pas à leurs yeux. Émues, elles ont également avec tristesse , pleurs , cris et commentaires , lesdites destructions. Présentes en grand nombre , les forces de l’ordre veillaient au grain tandis que les sapeurs-pompiers étaient en état d’alerte pour évacuer tout blessé ou victime de crise cardiaque. Concernant les commentaires, il faut dire, qu’il y avait des gens qui louaient le gouvernement pour le rôle d’assainissement de la ville et d’autres , qui hurlaient, maudissaient ou critiquaient. Toujours est-il que l’opération de déguerpissement qui a touché les quartiers comme Sènadé, Ayélawadjê, Avotrou, Fifatin, Lom Nava, Midombo,, etc, a été un grand succès et en même temps , une opération réussie de destruction de maisons ou d’espaces publics car partout aux abords des voies et rues, des gravats, des briques cassées, des toitures à terre , etc.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 janvier 2017 par La Rédaction



L’Unseb réclame la levée de l’interdiction des activités aux organisations (...)

17 janvier 2017 par Dg24h
L’Union nationale des étudiants et scolaires du Bénin (Unseb), par une (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 15 ans de prison à Parakou

17 janvier 2017 par Dg24h
Le sieur Boubé Bouraïma, cultivateur résidant dans la commune de Kandi, a (...)
Lire la suite

Le préfet du Couffo sensibilise les populations sur la libération des (...)

17 janvier 2017 par Dg24h
La libération des espaces publics et des emprises des voies démarre (...)
Lire la suite

Amnesty international dénonce la situation des condamnés à mort au (...)

16 janvier 2017 par La Rédaction
Dans un nouveau rapport publié, ce lundi 16 janvier 2017, l’Ong Amnesty (...)
Lire la suite

Les maires de 5 communes soutiennent le MAJ Bénin

16 janvier 2017 par La Rédaction
Le Mouvement d’Action des Jeunes du Bénin a annoncé en décembre dernier, (...)
Lire la suite

L’annexe du ministère des Affaires étrangère en feu

16 janvier 2017 par Dg24h
Un incendie s’est produit ce lundi matin au ministère des Affaires (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires