vendredi, 12 août 2022 •

500 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Smartphone et travers suicidaires des jeunes Béninois




(Par Roger Gbégnonvi)

​Les Béninois dont il s’agit n’ont pas connu le téléphone filaire, petit appareil sur un meuble au salon ou au bureau, que leurs parents approchaient comme on approche l’oracle pour lui parler ou pour l’écouter délivrer un message. L’oracle et le consultant se vouaient un grand respect, l’oracle laissant le consultant respirer, aller et venir à sa guise, le consultant n’approchant l’oracle qu’en cas de nécessité. Respect et liberté sont essentiels dans toute relation. Les Béninois dont il s’agit sont nés avec, entre les mains, le téléphone portable, dont ils ont fait un vade-mecum obligé, voire obligatoire, juste le temps qu’on leur signifie que son temps est passé et que la mode est à plus performant appelé smartphone, lui aussi portable, doté de pouvoirs appelés applications, pouvoirs simplement divins : l’on a toute information en temps réel, l’on peut fabriquer ses propres informations, l’on a du cinéma non-stop, etc., etc. Le monde en main. Avec l’enthousiasme et la fougue propres à leur âge, jeunes gens et jeunes filles ont pris à bras-le-corps le divin smartphone et jeté par-dessus bord le trop humain portable, devenu soudain dérisoire, ringard, vieux-jeu.
​Leurs amours avec le smartphone sont touchantes et exemplaires. Partout et toujours on les voit main dans la main, ou ton-pied-mon-pied, selon la tendre chanson dédiée à Juanita. En présence d’un hôte, devant une télévision allumée, en marchant sur le trottoir, etc., ils dialoguent et se sourient. Au « maquis », une main dans le plat et l’autre serrant l’être aimé, ils dialoguent et se sourient. Les verra-t-on ensemble au bal servir de partenaire de danse l’un pour l’autre ? Déjà en tout cas, ils font pâlir les amours selon le rite ancien accepté, pas théâtral et pas du tout « ton-pied-mon-pied, Juanita, pour l’éternité ! »
​Mais si l’on en croit le poète Louis Aragon, dont les poèmes ont été chantés par des poètes-chansonniers, « Il n’y a pas d’amour heureux », même si « c’est notre amour à tous deux ». Or, dans le cas des amours ci-dessus, on ne saurait dire vraiment « à tous deux », vu qu’il n’y a pas de réciprocité et pas de sentiments partagés et que les ‘‘choses’’ sont du style maître-esclave. Elles peuvent donc se poursuivre « pour l’éternité » en maintenant le maître dans l’illusion du bonheur. Illusion, car les amours ci-dessus, parce qu’elles sont unilatérales et chloroformées, recèlent deux travers qui échappent aux jeunes accrocs au smartphone.
​Le premier travers rappelle le syndrome moutons-de-Panurge. Ils se suivent sans réfléchir, quitte à aller se noyer ensemble dans la mer. On fait ce que tous font. On est à la page, pas en marge. Si bien que ce que l’on a appelé dialogue ressortit plutôt au bêlement collectif et silencieux de jeunes gens et jeunes filles en proie au côté esprit mauvais du smartphone. Quant aux sourires sans contrepartie, ils les rapprochent des gens à l’esprit dérangé qui sourient sans attendre de personne que leur sourire leur soit renvoyé. Le second travers découle du premier et pourrait s’appeler affadissement de l’intelligence : on tapote sur l’écran lumineux et on regarde, c’est tout. Choisir et analyser, on n’en a pas le temps, il y a tant de choses à regarder et à entendre, et l’on s’étale à la superficie de tout.
​Nul ne s’en plaindrait s’il s’agissait de quinquagénaires, occupés à gérer vaille que vaille leurs vieux acquis. Mais il s’agit de jeunes gens et jeunes filles ayant la vie devant soi et que l’on dit avenir de la nation. Atteins de panurgisme et d’affadissement de l’intelligence pour cause de smartphone, que peuvent-ils apporter à leur nation en construction ? En sont-ils encore l’avenir ou le signe annoncé de son déclin assuré ? Smartphone et travers suicidaires ! Mais cette trouvaille est destinée à l’amélioration de la vie ! Pourquoi les jeunes s’en serviraient-ils de sorte qu’elle serve à la détérioration de la vie ? Poser la question, c’est prendre conscience du problème, et c’est aussi le premier pas vers la solution à lui apporter.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

25 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN




Me HOUNGBEDJI au contact des militants PRD de Cotonou


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Le président du Parti du renouveau démocratique (PRD), Me Adrien (...)
Lire la suite

La première session criminelle de l’année 2022 achevée ce vendredi


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Les travaux de la première session criminelle de l’année 2022 du tribunal (...)
Lire la suite

Prof Romain ADANHOUNME inhumé le 20 août


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Prof Romain ADANHOUNME sera conduit dans sa dernière demeure samedi 20 (...)
Lire la suite

16.000 patients traités par la 25e mission médicale chinoise


12 août 2022 par Ignace B. Fanou
Les médecins chinois de la 25e mission médicale au Bénin ont traité (...)
Lire la suite

Les députés en séance plénière ce vendredi


12 août 2022 par Marc Mensah
Les députés de la 8e législature seront en séance plénière ce vendredi 12 (...)
Lire la suite

L’acteur principal du clip "Mahugnon" n’est plus


12 août 2022 par Akpédjé Ayosso
L’artiste Nikanor a annoncé ce jeudi 11 août 2022 le décès de l’acteur (...)
Lire la suite

Compte rendu des appuis du Parc W-Bénin au développement communautaire (...)


12 août 2022 par Judicaël ZOHOUN
Suivez le Compte rendu des appuis du Parc national W-Bénin au (...)
Lire la suite

Un homme acquitté pour viol après 05 ans de détention


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou a (...)
Lire la suite

Un étudiant retrouvé mort dans un puits


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le corps sans vie d’un étudiant a été retrouvé, dans un puits, mercredi 10 (...)
Lire la suite

Liste des meilleurs du BAC C et D bénéficiaires de bourses (...)


11 août 2022 par Marc Mensah
Les 10 premiers des filières scientifiques, séries C et D au BAC 2022 (...)
Lire la suite

L’AGROD renouvelle son bureau


11 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’Association Générale des Résidents et Ressortissants pour le (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir du nouveau virus ‘’Langya henipavirus’’ détecté en (...)


11 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Un nouveau virus a été découvert en chine. Baptisé "Langya henipavirus", (...)
Lire la suite

Le 15e roi de Savalou fait sa sortie officielle vendredi


10 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La ville de Savalou dans le département des Collines s’apprête à (...)
Lire la suite

Un corps sans vie repêché d’un puits


10 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Découverte macabre ce mardi 09 août 2022 à Tori-Gare, un arrondissement (...)
Lire la suite

Un infirmier militaire de 75 ans condamné pour avortement suivi de (...)


10 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou a (...)
Lire la suite

Plus de 200 officiers de douane mutés


10 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le directeur général de la douane béninoise, Alain HINKATI, a muté (...)
Lire la suite

Liste des 131 agents administratifs et techniques affectés


10 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Par décision 0530 en date du 09 août 2022, le directeur général des (...)
Lire la suite

Une veuve condamnée à 05 ans de prison pour avoir tué son mari


9 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou statuant (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires